Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 08:00
Aujourd'hui, Bienheureuse Charlotte  de la Ressurection  
Et une etBienheureuse Charlotte deux, et trois et quatre et dix et douze et dix-huit !! Et dix huit Carmélites raccourcies de la tête par la merveilleuse invention du docteur Guillotin, invention demandée par le grand Rabbin de France à l'illustre docteur pour enlever le petit bout de prépuce des garçonnets sémites ou non..Au fait, il paraît qu'il n'a jamais déposé le brevet de son coupe-chou* le brave homme..(* ne dit-on pas, j'en ai plein le chou,..il me bourre le chou celui là, etc..), mais qu'il en a laissé le libre accès à l'humanité toute entière!
Bon je reviens à mes Carmélites anti-révolutionnaires..
    En 1790, bien tranquilles dans leur Carmel à Compiègne, Charlotte et ses vingt compagnes de prière sont bien occupées entre mâtines et prières du soir à intercéder auprès de Dieu pour que les "Rouges" se calment un peu, et laissent tout ce qui porte une croix un peu en paix.
    Mais Dieu était débordé en cette période bien agitée de l'histoire de France et, quand sous le prétexte d'un décret pernicieux (comme tant d'autres!), les bouffeurs de curés leur enjoignent de quitter l'isolement de leur maison close, les Carmélites de Compiègne refusent d'optempérer..
Leur Supérieure, Anne-Marie-Madeleine-Françoise THOURET, appelée plus simplement Soeur Charlotte de la Résurrection n'est pas en reste sur le front du refus et aurait rétorqué qu'elle voyait là l'occasion unique de mourir en martyre pour son Jésus et qu'elles ne sortiraient de leur carmel que par la force des baïonnettes..(Non, c'est pas d'elle !).
De plus, voyant la tournure manifestement violente que prend la Révolution, et sentant que c'est maintenant ou jamais qu'il faut vivre ou mourir, voilà t-y pas qu'elle prend avec ses compagnes la résolution de "s'offrir en holocauste pour que la paix divine, que le Fils de Dieu était venu apporter au monde, fut rendue à l'Eglise et à l'Etat."  
Aussi, pendant de longs mois, elles prient pour mourir ainsi afin d'attirer l'attention du petit Jésus, de celle de son Père Dieu, ou à défaut  celle du Saint Esprit..Mais en vain,.Peut-être n'y avait alors plus de place au paradis vu l'afflux de raccourcis,et elles
durent attendre 1794,quelque deux ans après leur déclaration suicidaire pour voir le bout du tunnel..
    Pour l'exemple, elles furent transfèrées à Paris en juin 1794 puis, après un jugement à la roumaine, elles furent eécutées en public place de la Nation ce dix-sept juillet, le soir à cause des mouches qui énervaient les bourreaux..  
 
   
   

Partager cet article

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

commentaires

Hoob 23/07/2011 08:58



Mal réveillé moi pour écrire putin a-i-n....Y ai bu un carmé litre  de carma gnôle...Y a les matînes qui sonnent dans ma tête...



SULLIUS 25/07/2011 10:06



fais gaffe à ton foi, hoob



Hoob 23/07/2011 08:45



18 d'un coup!!!Putain le Jésus y assure!!!



SULLIUS 25/07/2011 10:07



et là, c'est l'échauffement !



fifi 23/07/2011 08:11



elles attendaient  napoléon et elles la gardaient, leur tête!!



SULLIUS 25/07/2011 10:08



oui, mais dieu les attendait :!!



gavroche 17/07/2010 10:57



bonjour bien triste sort pour ces malheureuses


bon samedi  amities



SULLIUS 17/07/2010 17:39



Ah, quel gâchis de talents ces révolutions !!



Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté