Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 00:00
                              Saint Vincent of Saragossa - The Catholic Church of St. Francis Xavier, Enid, Oklahoma

 

Aujourd'hui Saint Vincent de Sarragosse

On est là encore aux premiers siècles du christianisme, les romains occupent la péninsule ibérique et s'y sentent bien, question de climat peut-être. Leurs dieux aussi, bien au chaud, entre vignes, olives et jambon sec, pas étonnant que Jésus y prospérât aussi, vous vous en doutez bien... Implantée par saint Jacques, la nouvelle religion s'étend rapidement sous le soleil, notamment à Augustopolis, devenue aujourd'hui Sarragosse où se développe gentiment une communauté de Chrétiens diorigée par le vieil évêque Valérien..Son affaire tourne bien et il recrute tous les jours de nouveaux adeptes, dont l'un finit par lui taper dans l'oreille (ou plutôt dans l'oreille car il a une vraie gueule de marchand de chien) :  le jeune Vincente, qu'il ne tarde pas à ordonner diacre..Il faut dire qu'il avait de l'expérience, Vincent, vu qu'il vendait des olives et des oignons sur le marché, alors, forcément, faut attirer la mémère!.

Mais, comme toujours dans nos histoires de saints, il y a toujours un moment où le Diable arrive, tentateur, balsphémateur, persécuteur, etc..

Pour Vincente, ce fut le dernier qualificatif, associé à notre fidèle Dioclétien, qui envoyé son pote Dacien faire le ménage anti-chrétiens en Espagne. A peine débarqué, Dacien se mit rapidement au boulot et les effectifs des adeptes de Jésus fondirent  rapidement, par un retour au bon Panthéon, conversion soit naturelle, soit forcée.. Faut vous dire que les méthodes de l'armée romaine étaient assez inventives et plutôt persuadives..On va voir ça avec Vincente..

Dacien était basé à Valence, mais son autorité s'étendait sur toute l'Espagne, alors un jour, ce fut le tour d'Augustopolis de subir la purge..Raflé avec pas mal de chrétiens, le vieux Valérien et le jeune Vincente furent ramenés enchaînés à Valence.

Là, ils furent embastillés et un peu battus à coups de trique pendant quelques jours, avec un peu d'eau à boire pour qu'ils n'en meurent pas, juste pour tester la profondeur de leur foi.

Puis arriva le jour du Jugement public. Devant une grande foule avide de divertissement, les deux hommes furent sommés d'expliquer le pourquoi et le comment de leur refus d'abandonner l'enseignement de Jésus.Ce ne fut pas brillant.. Le vieil évêque, tout décrépit et affaibli par les mauvais traitrements essaya de e justifier, mais sa pauvre voix de vieillard  en confession n'atteignait même pas les oreilles du procureur..La foule se tut, toute à l'écoute mais en vain..Puis on l'entendit gronder de dépit, devant la piètre qualité du spectacle..Et alors, et alors.. Vincente, échappant à ses gardiens, s'avança au bord de l'estrade et commença d'une voix forte une prédication à convertir une foule de sourds muets.

Le procureur le laissa parler et sentit que l'oiseau était intéressant.. Renvoyant Valérien en taule, il gerda Vincente, dans l'intention d'en faire la vedette du jour..On apporta quelques accessoires et les bourreaux se mirent au boulot.

Accroché  tout nu à une croix de saint André (X), il fut longuement frappé avec les fouets plombés traditionnrls, mais, comme il continuait à prêcher d'une voix forte, on apporta un petit brasero dans lesquels, chauffés à blanc attendaient divers fers, pointus ou non..Promenés affectueusement sur les parties sensibles de son anatomie, les fers grésillaient gaiement et leur petite musique accompagnait délicieusement le prêche du diacre qui ne s'arrêtait plus..Cependant, la fumée et l'odeur devant vite insupportables, on le détacha du chevalet avec l'idée de faire un

entr'acte...

Vincente, libéré, se refixa de lui même sur la croix, gourmandant ses bourreaux qui étaient fatigués alors que lui était en pleine forme..ça, ça les énerva et on eut droit à une nouvelle séance jusqu'à ce que la nuit tombe..

Le soir, on ramena ses restes sanguinolants dans une cellule pour reprendre le lendemain..Vincente pria et chanta des psaumes toute la nuit et au matin, il était quasiment réparé..Tout était à refaire..

On refit donc.. mais un cran au dessus. Après les coups de fouet réglementaires, les arrachages d'ongles, de dents, de cheveux, de testicules, le dépeçage partiel, on arriva au bout du protocole et l'objectif n'était pas atteint.. Vincent continuait à prêcher! 

La solution fur apportée par les cuisiniers de la légion qui, pas loin de là grillaient des viandes pour le repas du soir..

On vira les pièces de mouton de la grille et on jeta dessus le corps martyrisé de Vincente..

Oh, bien sûr, il gigota encore un peu, chanta encore un peu, mais, sur un dernier sourire de sa bouche sanglante et noircie, il expira enfin, l'âme emportée par un ange aux ailes dorées et aux gros seins..

 

 

 

Deux autres vues sur Saint Vincent: 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 

 

http://sullius.over-blog.com/article--aujourd-hui-saint-vincent-et-la-vigne-

Partager cet article

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

commentaires

Hoob 23/01/2011 02:59



Ben pour le jour de mon anniv, tu me soignes!!!T'as mis le paquet!!! T'aurais dû faire durer plus longtemps...Merci pour ce beau cadeau, les détails sont formidables...J'en ai encore l'odeur
de chair brulée dans les narines....ça me met en appétit tout ça...Pi j'vais au lit, pi j'vais m'endormir en rêvant à ta belle histoire...



SULLIUS 24/01/2011 13:19



Parceque tu l'vaus bien !



durdanl'coup 22/01/2011 13:26



recensement < cens


faut que j'retourne à l'eschole



SULLIUS 22/01/2011 16:43



ça arrive, à 3 grammes !



durdanl'coup 22/01/2011 13:23



je vais essayer de mettre en scène d'autres aventures



SULLIUS 22/01/2011 16:43



allez vas y, le peuple est avec toi !



bebert 22/01/2011 12:39



un peu maso, le vincente..olé!!



SULLIUS 22/01/2011 16:44



non,juste tolérant à la souffrance !



loulou 22/01/2011 12:11






CELUI CI ??



SULLIUS 22/01/2011 12:36



 PAS LAL..pour aller chez ST pierre



félon 22/01/2011 11:52




La vie du patron des vignerons s'est tellement améliorée au cours des temps qu'il est difficile de démêler l'histoire de la légende. Trois faits sont historiques : il était diacre; il sut dominer
les plus cruels supplices et, malgré ses souffrances, il chantait, riait et répondait avec humour aux humeurs de son tortionnaire, au point que saint Augustin dira de lui :"A travers cette
ténacité, on discerne la puissance de Dieu."
Quant à l'origine de son patronage des vignerons, plusieurs hypothèses sont envisagées sur le site de l'académie de Reims.


Pour aujourd'hui félon se sert du copier coller !!!



SULLIUS 22/01/2011 12:36



bel effort tout de même !!



durdan 22/01/2011 11:39



y a un emmerdeur du rescencement qui doit venir ...uje repasserai


tchô



SULLIUS 22/01/2011 12:37



c'est même pas une minette, genre, com de loulou ?? dommage.. à +; donc !


n'oublie pas de déclarer que tu nourris les oiseaux, tu pourras peut être déduire une pension alimentaire !



fifi 22/01/2011 11:15



t'en as mis une tartine, dis donc !!



SULLIUS 22/01/2011 12:38



oh là là, y'en avait à dire !! et même à dessiner ! vas voir sur l'image tout en bas !!



Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté