Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 20:30

Aujourd'hui, Saint Stanislas, protecteur de la Pologne.

Tous les gars de l'Est connaissent la Place Stanislas à Nancy, mais combien savent que c'est grâce à notre saint du jour qu'elle a été baptisée ainsi..

Imaginez là sous le nom de Saint Gérard ou saint Maurice, elle aurait déjà moins de gueule ! Stanislas a longtemps été à la mode en Pologne, avec à peu près le sens de "celui qui se dresse en pleine gloire"..Vous comprenez aisément qu'il ait été choisi par la famille royale pour son rejeton le plus connu en France, Stanislas 1er, (Leszczynski), celui là même qui donna la Lorraine à la France au 17ème siècle et sa fille à Louis XV.

Stanislas, ça déménage, ça place les choses vers le haut, ça te grandit même les plus petites choses, ça claque comme le passage du mur du son par un Rafale de Saint Dizier à l'heure de l'apéro un soir tranquille de juillet, ou sur les ruines du bunker de Kadafiolle..

Mais le Stan qui a donné son nom à la place n'est qu'un lointain avatar du premier qui nous intéresse, celui qui, né aux alentours de l'an 1000, devint évêque de Cracovie après avoir beaucoup étudié la théologie, notamment chez les bénédictins de l'Abbaye de St Germain, à côté de Paris.

Exerçant son métier avec beaucoup d'application et de coeur, Satanislas ne restait pas cloîtré dans sa cathédrale, mais armé de son seul bâton de marche en bois brut, il prenait une satisfaction intime à visiter tous ses curés de village pour les encourager à élargir l'audience de dieu auprès des foules..Il faut vous dire qu'à l'époque, la peur de l'an Mil étant passée, les Polonais avaient moins la trouille de mourir que quelques décennies auparavant, et à l'image de leur roi, ils préféraient faire la fête plutôt que d'aller prier à l'église..

Tout cela ne plaisait pas à Stanislas, et il le fit savoir bruyamment en montant en chaire chaque dimanche lors de discours enflammés contre la conduite impie du souverain, Boléas le Cruel.

Au bout de quelque temps, agacé par les rapports de ses espions, Boléas finit par aller écouter notre évêque pour se faire sa propre idée de la situation.

Stanislas, voyant son église pleine comprit bien vite que le bonhomme était à la messe..

Du haut de son perchoir, le repèrant dans la foule,il ne mit pas longtemps à agonir le souverain, lui reprochant sa conduite peu chrétienne, et lui recommandant de venir au plus vite confesser ses adultères, ses crimes, ses viols, ses pillages et tout ce qui égayait sa vie de patachon.. Puis, regagnant son autel, l'enjoignit de quitter ce lieu saint où sa présence lui faisait l'effet d'un étron d'éléphant..

Notre gentil sire ne l'entendit pas de cette oreille et, sortant sa dague de chasse, attrapant Stanislas par les cheveux comme une chèvre par les cornes, lui coupa le cou à l'endroit où ça saigne..

Et, pour saigner, ça saigna..

Ce jour là, à l'office du dimanche, le vin de messe se transforma réellement en Sang; ce fut le premier et le dernier miracle de Saint Stanislas.........

Partager cet article

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

commentaires

durdan 11/04/2011 13:39



kekifait le vieux sur la photo ? i lévite ?



SULLIUS 12/04/2011 18:19



yes, il a du gène de Blériot dans les boyaux



fifi 11/04/2011 13:21



AAAHH..la chèvre qui fait BBBBBBBBBBBB



SULLIUS 12/04/2011 18:20



Comme jack



illithye 11/04/2011 12:43



Faut-il voir là l'origine du bortsch polonais ?


http://ja6.free.fr/fichiers/f8.htm


bon appétit bien sûr !



SULLIUS 12/04/2011 18:20



On peut



Hoob 11/04/2011 11:08



Y a pas fait exprès Boleslas!!! Y voulait juste y montrer comment y coupait sa nouvelle dague...



SULLIUS 12/04/2011 18:21



Un frimeur..



Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté