Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 18:00
Saint Jean de Matha, Fondateur des trinitaires  
 Si vous avez vu la "Folie des Grandeurs" de Gérard Oury avec les regrettés Montand et De Funès, il y a des chances que Saint Jean le Provençal ait été à vos côtés dans la scène où nos pauvres bougres, vendus au sultan de Sarkopolis, font tourner la roue d'un puits avec d'autres  esclaves..Des esclaves chrétiens, vendus pour s'en débarrasser  4 sous aux Sarrazins,  razziés par eux sur les côtes de la Méditerranée, pris sur des navires piratés, ou encore, butin de bataille ethnico-religieuse.. Là, on rentre dans les questions de supériorité de civilisation..Qui est la + forte ??Celle qui fait des esclaves ou celle qui fait des cadavres??
Saint Jean le Provençal s'en foutait pas mal de la "philosophie" de Guéanti, vizir de Sarkopolis..Lui, il voulait libérer tous les Chrétiens prisonniers de la chienlit musulmane (Comment ça, déjà?).... oh oh oh!! Dr-Sulaiman-al-Fahim[1]
Alors, avec son pote Félix de Valois, il créa un service de rapatriement bien des siècles avant "Mondial Assistance" puisqu'on était autour des années 1190..
Les deux compères obtinrent de l'évêque de Paris, Eudes de Sully, un bout de terre et du blé pour fonder une mission appelée dès lors "Ordre des Trinitaires" (ou de la Sainte Trinité) avec pour unique vocation : ", assigner à ses disciples, les trinitaires, une mission unique, exigeante et nouvelle : la rédemption, par le rachat ou l'échange des captifs chrétiens  jusque-là abandonnés aux musulmans lors des croisades, ou victimes de razzias sur les côtes ou en mer. (wiki)".  Dès lors, Jean partit sur les routes pour sensibiliser les  gens à son problème et allah même au printemps, en Tunisie, pour libérer à prix d'or ses congénères amenés là par les bateaux maures pour les dispatcher sur les marchés du Maghreb. Puis iI fonda plusieurs maisons en Languedoc et en Provence, des régions où comme aujourd'hui le péril barbu n'était jamais bien loin!!
Appelé à  Rome,  il y meurt en 1213
Saint-Jean de Matha est le protecteur des prisonniers de guerre.
Pour les puristes, Jean le Provençal passa à la postérité sous le nom de Juan de Matha, écriture hasardeuse de Jehan de Mota, nom des seigneurs du coin où il serait né  (La Motte du Caire  en Provence), à cause des membres de la branche espagnole de son Ordre qui le voulaient espingoin pour eux tous seuls.klik

Partager cet article

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

commentaires

fifi 08/02/2012 21:30


Il a l'air sympa ton Vizzzzzzzzzzzzzir !!

SULLIUS 11/02/2012 18:35



pas mal, son coiffeur, non ??



durdan 08/02/2012 20:31


j'aime bien les parallèles avec ce film qui me fait toujours rire et l'actu moins hilarante :Cloclo Gluant


tu t'y r'colle

SULLIUS 11/02/2012 18:36



j'vais essayer.. suis congelé  et tout le We à Baume les dames..



Hoob 08/02/2012 18:35


Ben l'esclavage existe toujours sous une autre forme...Genre Métropolis du Fritz si tu vois ce que je veux dire...Pas grave, les gens en redemande...

SULLIUS 11/02/2012 18:37



les ..kasse toi, pov nain! !( '?)



bebert 08/02/2012 18:23


On ne parle plus d'esclaves aujourd'hui, FRa, mais d'otages, et les méthodes sont les mêmes ! .

SULLIUS 11/02/2012 18:37



oui, faut que _ça rapporte !!



fifi 08/02/2012 18:18


tu te rattrapes avec la musique..et le Louis

SULLIUS 11/02/2012 18:37



c'est tout de même une belle histoire, non ??



Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté