Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 09:00
Aujourd'hui Saints Sisinnius, Martory et Alexandre
On n'en n'a pas beaucoup des saints tyroliens et je suis très content de vous en présenter.une triplette. Montagnards de naissance, ces trois vivaient à Trente, un peu plus bas en Italie, et étaient des religieux au service de l'évêque dela ville..On était aux alentours du VIéme siècle et le christianisme avait été rendu obligatoire et avait bien supopplanté les autres religions presque partout dans ces Alpes du Sud aujourd'hui autrichiennes..Mais il restait quelques vallées inaccessibles la moitiié de l'année où subsistaient des cultes païens fort appréciés des habitants des lieux..forcément, quand l'hiver dure plus de 7 mois, faut bien se réchauffer!! Voici donc nos trois guignols qui partent dès les premiers beaux jours vers la vallée de Züzzmoylah que la rumeur publique désignait comme l'épicentre d'un nid d'adorateurs de Pan et grands servants du veau d'or. Sisinnius, Alex et Martory, après avoir un peu ramé pour trouver la vallée découvrirent enfin l('objet de leur quête..Un mignon petit village, sans église où les femmes allaient à demi nues, couvertes de voiles arachnéens, et où les hommes arborairent des braies dont les broderies évocatrices soulignaient leur appartenance au culte. Dès le premier soir, accueillis chaleureusement par les Zûzzmoyliens, ils se retrouvèrent malgré eux au coeur de la fête et durent se démener comme ils le purent pour ne pas répandre leur semence dans tous les corps qui s'offraient à eux. Mais, dès le lendemain, ils entreprirent de bâtir une église, et dans les moments de pause, ils prêchaient pour Jésus. Au début, les habitants les aidèrent un peu, mais comme les trois chrétiens refusaient à nouveau de prier avec eux le samedi suivant, la rage les prit..
Se rassemblant devant l'église en construction, ils y mirent le feu et au milieu deu brasier, jetèent Sisinnius, Alex et Martory..
Un peu court comme chute, me direz vous..Allez, je vous livre quelques détails.. Sisinnius, le chef fut amené au milieu des femmes, déshabillé; et l'une après elles firent étalage de leur pratique du rite Panique; Enfin, le chef du village tenant un maillet d'une main et une corne de vache remplie de plomb dans l'autre,  la lui enfonça dans le crâne et passant par les yeux..Sisinius en mourut d'un écrasement des sinus..Martory dut lui aussi subir les assauts des femmes et on lui enfonça son crucifix bien profond dans la gorge puis il fut piqué avec ces petits harpons qu'on utilisait pour pêcher les carpes..Quand son corps ne fut plus qu'une passoire, il mourut là.. Quand à Martory, le plus jeune et le plus mignon, c'est avec les hommes qu'il découvrit le culte de Pan.Et, quand il en eut intégré les fondements, on lui mit une cloche de vache autour du cou et on le balada en laisse jusqu'à l'église en feu où ses bourreaux le jetèrent encore vivant..
Meuhhrd'alors!,
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 06:06
Dis lui  "bonne fête Maman" si tu l'oses
Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 03:28

 Et pour vous, toutes les mamans du monde :

À notre mère

"Oh! l'amour d'une mère! amour que nul n'oublie!

Pain merveilleux qu'un Dieu partage et multiplie!

Table toujours servie au paternel foyer !

Chacun en sa part, et tous l’ont tout entier !"

 

Victor Hugo

de :

http://www.teteamodeler.com/vip2/nouveaux/expression3/maman1.html

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:00
Regarde le dans les yeux si tu oses !
Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 06:45
jette un caillou là dedans si tu l'oses!
Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 09:00

Aujourd'hui, Saint Injurieux (et sa blonde).

Notre brave Injurieux avait un jour de colère épousé Dame Scholastique, non pour son nom mais pour ses sous et la façon très agréable qu'elle avait de remuer des fesses quand elle revenait de la source de la forêt, une grande cruche de grès posée sur un petit coussin de laine sur son épaule gauche, position qui amplifait encore le déhanché naturel de la belle..S'aimèrent ils ces deux là, il paraît que oui.. servirent ils Jésus, isdem, en tirèrent ils quelque bénéfice, certes oui..Voilà leur histoire..A peine mariés, nos deux tourtereaux n'eurent d'autre chose en tête que mettre de mettre un petit Jésus dans leur crèche, vu qu'ils étaient de ces chrétiens qui peuplaient les coteaux ensapinés de l'Auvergne gauloise.. mais Dieu ne le voulut point.. Alors, ils essayèrent encore et encore jusqu'à ce qu'un ange leur apparaisse et leur disent que leurs efforts seraient vains car un destin extraordinaire les avait pris en main..En eux mots, trois pensées, nos deux couillons cessèrent alors toute activité  reproductrice et se consacrèrent à propager l'Evangile dans cette Gaule du  IV siècle.. Aidant les pauvres et les infirmes, distribuant nourriture et argent aux vagabonds, recueillant la veuve et l'orphelin, et soutenant le clergé par des dons substantiels en sesterces d'or, ils finirent par mourir à quelques heures d'intervalle; Scholastique, victime d'un engorgement des trompes partant la première. Injurieux, blessé par l'ingratitude de Dieu et ne se sachant survivre sans son aimée alla au fond du jardin et se pendit à un pommier..

On enterra Scholastique dans le coin de sa famille puis le lendemain, Injurieux fut mit au frais dans  sa concession..Deux jours passèrent ainsi quand une nuit les habitants de leur village furent réveillés par un tremblement de terre venant du cimetière. S'y rendant en masse, ils découvrirent en se signant que la tombe d'Injurieux ressemblait maintenant au cratère d'un volcan avec ses fumeroles bleuâtres et son trou béant..Du corps du couillon, point de trace..Et si Dieu l'avait emporté pour lui redonner vie ? Hélas, triple Hélas, bien que très croyant, notre bonhomme ne méritait pas une telle récompense..On s'en aperçut quand la soeur de Scholastique, poussant un grand cri montra à tous que les pierres autour de la tombe de sa soeurette avaient été déplacées et que celle-ci, maintenant, était double..On gratta la terre et on trouva les deux amants enlacés; à poil dans un même linceul..

C'est beau l'Amour!! 

 

link 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:00
 Ramène le sur terre si tu l'oses !..
Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 07:00
    ESSAYE de deviner ses pensées si tu l'oses !
..
...
   
Repost 0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 07:00
Sépare les  si tu l'oses!
Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 07:00
Cherche l'évêque, si tu l'oses!
Repost 0

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté