Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 09:00
Aujourd'hui, Sainte QuitterieImage illustrative de l'article Sainte Quitterie
Cette sainte dont le prénom très peu usité a disparu depuis longtemps du calendrier de la poste  a donné lieu à deux versions de sa vie.. la courte et la longue.. La courte..Fille d'un roi wisigoth, elle fut promise à un pote du roi mais s'enfuit pour ne pas consommer cette union..Devenue chrétienne, elle se fait rattraper par son galant qui, ne pouvant lui faire son affaire, la décapite.A l'endroit du meurtre se met à couler une source claire dans laquelle la sainte lave sa tête souillée et s'en va sur une colline proche pour y mourir définitivement.Classique..L'autre version n'est pas toulousaine mais portugaise et intéressante aussi....Ici, la petite Quitterie a huit soeurs, mais pas des soeurs comme d'habitude, des soeurs jumelles que la maman, Calia, épouse du seigneur de Callice et du Portugal accoucha un jour comme ça d'un coup, comme une chatte fait ses petits..Comme le roi était parti guerroyer depuis ben longtemps, la chaude Calia ordonna à sa servante d'aller les noyerau plus vite..Manque de bol pour elle, Maria, la servante était une adepte du CHrist et au lieu d'éliminer  les fruits de l'adultère, elle les plaça dans des familles de chrétiens où elles furent élevés saintement, et tout particulièrement Quitterie qui décida toute jeune de consacrer sa vie à Jésus..Ici, revient le même épisode de l'amoureux éconduit et la fuite de la sainte courant mettre sa rondelle à l'abri..Recueillie par la communauté chrétienne de la bonne ville d'Anfragia, Quitterie aurait pu vivre là des dizaines d'années, mais elle alla dire ses quatre vérités au roi Sentia qui remplissait ses caisses en pillant les églises..Et alors, chose incroyable, toute la cour du roi, le roi lui même et les habitants de la ville se convertirent en bloc et tous partirent en procession dans la montagne pour rendre grâce à Dieu!..Et on retrouve l'amoureux, le petit Germain qui, à sa recherche avec son pote Adrian la retrouve là..Ils ne devaient pas être tous seuls puisque d'après l'histoire, ils massacrent tout le monde après avoir décapité la fillotte..Les corps des martyrs recueillis sont inhumés et sur leurs tombeaux se produisent des miracles qui ne sont que des broutilles comparés à ceux qui se produisent autour du sarcophage de Quitterie,transfèré dansl'église d'Aire, en France.. Allez y comprendre quelquechose..Elle est partout..De même, on retrouve des sources consacrées à la sainte un peu partout, et on la priait, avant que le diable ne faisse naître le grand Pasteur, pour guérir les morsures de chiens enragés.. Ah, j'oubliais, chez les Portugais aussi, elle ramasse sa tête, la nettoye à la source surgie là et va se balader dans la montagne comme ça!!
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 08:00
Approche, si tu l'oses !
Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 14:00
Viens servir la messe, si tu l'oses!
Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 12:00
Aujourd'hui, Saint Thibault de Vienne.
Que d'autres appellent aussi Théobald ou Ubald. Il y a ben longtemps qu'il naquit le petit Ubald, ben longtemps pour sûr ! Oh vous faites pas d'souci pour lui, les assiettes étaient toujours ben pleines chez son tonton, le roi Conrad de Bourgogne chez qui il poussa comme une mauvaise herbe jusqu'à ce qu'à trente ans, le roi vire ce Tanguy en le faisant archevêque de Vienne en Isère, pas loin du château de Tolvon où il était né. Bon on peut pas dire que c'était son truc, la religion au Thibault, mais fallait bien qu'il  fasse quelque chose de sa vie, et tonton Konrad insistait, insistait tant que notre couillon prit la place de Sobon,  le vieux prélat qui avait fini par mourir sur le siége de l'échevêché.. En parlant de décès, y en a un qui l'arrangea bien, l'Ubald..C'est celui de ses parents qui lui laissèrent un paquet de terres et de biens qu'il aurait s^rement garder pour lui tout seul..mais voilà, il était évêque maintenant, et fallait assumer..Pour commencer, il affranchit ses serfs en échange du baptème, ce qui n'était pas idiot puisque comme ça, il n'avait plus à les forcer à bosser, ils bossaient mieux et les impôts rentraient mieux..Puis, il donna des sous aux pauvres pour qu'ils le soient moins, se mettent à leur compte, se nourrissent mieux et alimentent de bellle façon les quêtes dominicales, et fassent plein de gosses et de plus en plus  de chrétiens..Son apostolat dura ainsi pendant 47 ans et  son action évangélique renforça encore la renommée de "Vienne Ville Sainte", une ville qui se couvrit d'églises et de monastères d'autant plus faciles à construire que les temples de la Vienne romaine servbaient de carrière. J'allais oublier..D'après  l'histoire, Thibault de Vienne aurait interdit à tous les serviteurs de Dieu de se livrer à la Chasse, sauf à celle des Sarrazins et c'est à lui qu'on devrait la loi écrite du célibat des prêtres..Célibat, pas abstinence..attention, ça bouge aussi sous la soutane!
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 08:00
Credo quia absurdum..
               Traduis donc si tu l'oses !
Repost 0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 06:35
Eteins la lumière si tu l'oses !
Repost 0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 08:00

Aujourd'hui, Saint Felix, le Quêteur de Cantalice

Ou comment devenir bourricot tout en étant capucin.. Tout jeune, le petit Félix, gardien de troupeau avait trouvé comment passer le temps tandis que broutaient paisiblement les trois vaches de l'exploitation familiale, quelque part au pied de l'Appenin, à Cantalice, il priait..Il priait de mémoire car il n'y avait pas de livres à la maison et, au 16 ème siècle, les petits paysans italiens n'avaient aucune raison de savoir lire..Vers neuf ans, il se rapprocha un peu plus de Dieu, car, embauché chez un riche propriétaire, il pouvait aller à la messe tous lesmatins et, à force, tout le verbiage catholique qu'il se répétait en gardant les vaches s'imprima si bien dans sa jeune cervelle qu'il réussit son examen d'embauche chez les Capucins du coin qui l'envoyèrent bosser à Rome où la communauté nombreuse avait besoin de Quêteurs..Dès lors, Félix partait tous les matins arpenter les rues de la ville pour remplir son sac de tous les dons possibles et nécessaires à la vie de la communauté.. Il rapportait ainsi tous les jours une bonne cinquantaine de kilos de nourriture, boissons, vêtements, et autres bricoles..et perfois plus quand il avait fait "disait il " une bonne journée"..Mais, à force de Bonnes Journées, Félix qui avait toujours refusé de se faire accompagner d'un âne et se traitant lui mêmùe comme une bête de somme, finit par faire sa dernière journée et mourut épuisé en 1567, aussi khon qu'çà neuf ans..

Faut pas jouer au bourricot quand on n'est qu'un Capucin..

.

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 07:00
Chatouille la , si tu l'oses ! 
 
et j'essaye encore de vous mettre du son.. Pas de panique si vous n'entendez rien, ce ne sont ni les piles de votre sonotone , ni une rupture de tympan, juste Deezer qui  "réorganise" son site !!..
Repost 0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 07:00

Aujourd'hui Saint André Boloba

On part pas dans les débuts du deuxième millénaire cette fois ci, pas la peine de remplir les sacoches du vélo de provisions, seuls quelques petits siècles nous séparent du martyre incroyable que subit ce jésuite polonais mort en 1567; et  autant vous dire qu'on pêut croire ce qu'on raconte sur sa triste fin..

Si votre âme est tendre comme celle d'un nourrisson et votre coeur toujours prêt à s'émouvoir devant la méchanceté de la bête humaine, ne lisez pas, appuyez sur la petite flèche de retour et oubliez  André Biloba, celui qui aurait sans doute mieux fait de se faire chanteur de rue plutôt que prédicateur..

André était né dans une belle et riche famille de Sandormir et aurait pu finir notaire ou ministre mais Dieu l'avait choisi pour son service..Eduqué par des Jésuites, c'est tout naturellement qu'il épousa la vraie foi catholique (!) et enfila l'habit et les idées de cette congrégation..A partir de 1613, il traça la route dans toute la Pologne au service de l'Eglise de Rome, et on lui reconnaissait un don pour enseigner le cathé aux enfants..Mais son obsession restait de ramener les Orthodoxes au rite romain qu'il estimait supérieur..Vers la fin de sa vie, il revient à Pinsk, une ville où son zèle convertisseur avait beaucoup déplu aux autorités orthodoxes inquiètes de la progression du catholicisme romain dans leurs rangs....C'est alors qu'arriva Le Déluge, ou Première Guerre du Nord () qui vit la Russie et la Suède se partager le royaume polonais qui englobait à l'époque la Lituanie..Or, les armées des envahisseurs comptaient des cavaliers à peine convertis et plutôt chamanisés, les Cosaques. .André Boloba ne pouvait pas laisser passer l'occasion que lui donnait Dieu de ramener à lui ces moutons égarés..Un petit matin de mai 1657, il se rendit dans leur campement avec tout son attirail de Jésuite et tenta de les convertir..Il faut croire que les Cosaques n'étaient pas des enfants de choeur.. Avisant ce vieux Khon qui leur brassait les oreilles à l'heure du coq, ils l'écoutèrent poliment pendant 5 minutes puis décidèrent de lui offrir le Paradis  qu'il s'évertuait à leur promettre, mais en lui faisant passer auparavant par la case Enfer.

Sarkosof, leur chef petit et méchant le fit mettre tout nu pour voir à quoi ressemblait un jésuite puis, attaché à l'enclos des chevaux, André fut fouetté longuement jusqu'au sang. Comme les Cosaques attirés par le bruit sortaient en s'étirant de leurs tentes, pour eux, Sarkosof sortit le grand jeu..

André, détaché de la barrière est attaché à un cheval et on le balade comme ça une petite demi-heure autour du campement en augmentant le rythme jusqu'à ce qu'il s'écroule et que son ventre soit bien rapé par les aspérités du sol..

Après un repos de 5 minutes et, pour lui permettre de reprendre ses esprits, Sarkosof lui découpe le dos des mains et, le coiffant d'une couronne d'épines,  le remet au jogging jusqu'à ce qu'il tombe pour de bon..

Jeté alors aux pieds de Sarkosof, André continue à prier et semble insensible à la douleur, ce qui met en rage le nain  sautillant qui lui hâche la main droite de quelques coups de sabre, lui enlève le talon gauche et lui crève l'oeil droit, pour l'équilibre.. Puis, fatigué, il donne le martyr à ses hommes..Ceux-ci, plus traditionnels  le suspendent par les pieds pour lui balader sur le corps des torches enflammées, puis le scalpent et le démembrent comme une viande de boucherie..Mais, malgré la douleur, André continue de prier..Alors, on le dépèce vivant et son sang qui coule en abondance semble un fleuve sans fin qui inonde le campement.. André devrait mourir mais il ne meurt pas, et de sa bouche meurtrie sortent encore des louanges à Dieu.. Alors, on débarrasse la table du petit déjeuner, on y couche le saintguinolent et les cosaques s'amusent à mettre des pailles dans toutes ses plaies et des petits bouts de bois sous les ongles des doigts qu'il lui reste..Et, comme la tête, à part son scalp en moins est encore à peu près intacte, on lui coupe les oreilles, les paupières, les joues, les pommettes, le nez, le menton, les lèvres et la peau du cou..Mais André continue de prier.. C'en est trop pour Sarkosof. Prenant sa dague de chasse, il ouvre un trou dans la gorge d'André, et par l'orifice, lui tire la langue en arrière, la faisant dépasser de la poitrine comme la tête d'un petit serpent écarlate et lui  met le coeur à vif en lui enlevant deux côtes..

Mais André bouge encore et son oeil valide regarde son bourreau avec tant de compassion que celui-ci le coupe en deux avec son sabre, lui ouvrant enfin les Portes du Paradis..Son corps éventré,  jeté sur le tas de fumier d'une ferme voisine et recueilli par des paroissiens après le départ des Cosaques fut  finalement inhumé chrétiennement..Dieu lui devait bien ça!

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 00:00

Viens te battre si tu l'oses !

 

Repost 0

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté