Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 06:06
 
Aujourd'hui sainte Callicinie.
Sainte patronne des fondeurs de statues de métal , elle a beaucoup souffert pour mériter de figurer dans le calendrier et attirer l'attention du défroqué..On est à Rome, vers 110 après JC et l'empereur Trajan règne du mieux qu'il le peut, heureux à la guerre comme en ménage, il a de son union avec sa brune épouse quelques rejetons dont une fille qu'il espére placer un jour ou l'autre entre les cuisses d'un sénateur allié de la famille..Elle s'appelle Drosella, elle a 17 ans, des dents de lait et des fémurs qui n'ont pas fini de grandir et elle rêve d'amour et de paix entre les hommes en ces siècles perturbés..Restant au palais avec sa tante Matidia, la soeur de l'emùpereur, elles ont pour compagnes trois autres filles de la noblesse romaine,  Calicinia, Christina et Larissa qui habitent de l'autre côté de la ville et les visitent régulièrement pour des parties de dés et de longs moments où elles refont le monde autour d'une liqueur de figues dans les bains du Palais. C'est là qu'un jour, la belle Calicinia leur conta sa dernière aventure..Alors qu'elle se rendait au marché avec son esclave favbori, elle se fit aborder par un jeune homme bien de sa personne qui lui reprocha la possession de sa bête humaine..Un peu secouéen, Calicinia ,ne sut que répondre et revint le lendemain accompagé de sa copine Christina et le bellâtre la félicita de sa conduite, puis, l'accompagnant adroitement dans les catacombes, lui fit découvrir la secte au poisson.. Callicinia raconta tout ça à ses copines et c'est la tante qui lui expliqua que le mignon était chrétien,et que ces gens là vivaient en communauté et professaient l'amour universel..Vous les imaginez, nos gamines, rêveuses et oisives, romantiques et pucelles, fantasmant cette religion de bonté et de partage...et ce qui devait arriver arriva..Dans la semaine, elles descendirent toutes ensemble au marché et Marius, le rabatteur chrétien n'eut aucun mal à les faire baptiser.. elles étaient chrétiennes et ça ce sut.. 
Trajan ne pouvait accepter pareil honte au sein de sa famille, que lui serait il resté sans l'honneur...Prenant conseil auprès du grand prêtre du temple de Jupiter, il décida de les trucider pour l'exemple..
Comme elles étaient filles de la noblesse et qu'elles s'étaient prostituies avec la religion du cruxifié, elle furent déshabillées et promenées nues dans les rues de Rome, subissant quolibets, crachats et autres humiliations..puis, après une nuit au poste de garde de la caserne des mercenaires gaulois, on les attacha très serré avec des cordes de chanvre qui leur déchiraient la peau et on les entassa comme on le put dans le plus petit des bains de la maison impériale.
Dehors, des artisans fondeurs préparaient leur four de terre glaise et de bouse de vache 
depuis le matin, et quand il fut à la bonne température, et l'étain mêlé de plomb bien liquide, on versa sur les malheureuses une coulée si abondante qu'elles furent rôties sur le champ..
Quand leurs cris cessèrent et que le métal fut assez froid pour les sortir de là, on dut les découper pour les sortir de laur gangue.. 
Sacré Trajan..c'était pas un drôle! On raconte que le métal, une fois refondu servit à fabriquer 5 statuettes de Vestales placés aux 4 coins du bain pour rappeler aux aspirantes chrétiennes ce qui les attendait !! (et au milieu pour la 5eme)
Roman Bathn
 
 
 
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 10:00
Aujourd'hui, Saint Herbert.
Saint Herbert et Saint Cuthbert étaient deux religieux anglais du VII ème presque ermites puisqu'ils se fréquentaient une fois par an pour quelques jours, et leur amitié était paraît il si forte qu'elle faisait venir le printemps..  
Herbert vivait solitaire sur une île du lac DerwentWater, ayant préféré au rite romain de son copain à base de vin de messe, la liturgie irlandaise qui, à l'époque, remplissait le calice de l'offerte avec de la stout..et vivait là, heureux et reclus, avec uniquement des vendredis sur son calendrier, vu qu'il ne se nourrissait que du poisson qu'il pêchait..
Mais voilà qu'un beau jour de mars, comme tous les ans, il vit arriver la barque de son pote Cuthbert lourdement chargée de bière fraîche emballée dans une autre qui l'était beaucoup moins..A peine ensemble, ils vidèrent le fût qui calait le cercueil, puisant dans l'alcool, pour Cuthbert le courage, d'avouer à son vieux pote de religion qu'il allait prochainement rejoindre la maison du Bon Dieu.
Aussi avait il décidé de faire une dernière tournée des gens qu'il aimait, et, pour ne pas être pris au dépourvu sur la route qu'il faisait en char  à boeufs, il trimballait partout avec lui ce cercueil rempli de tonnelets de stout.
Complètement anéanti par la nouvelle, Herbert, sans appétit, et le cerveau vide, se contenta ce jour là de sucer l'arête du goujon qu'il avait cuisiné la veille.
Ceux qui connaissent l'histoire savent que, pour ne pas affronter seul ce monde hostile sans la visite annuelle de son ami, Herbert demanda à celui-ci qu'une fois arrivé là haut, Cuthbert tanne Saint Pierre jusqu'à ce qu'il lui permette de le faire venir le plus vite possible auprès de lui.. ET Dieu fut d'accord; ce qui le fit décéder quelques jours plus tard!
Encore une belle amitié qui dépasse la mort !  
Fêtez donc les Herbert et les Cuthbert ensemble puisque là haut ils jouent aux dominos à la même table.
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 08:08
  Aujourd'hui, SAINT JOSEPH
Je vois l'oeil s'allumer dans l'oeil des concitoyennes et concitoyens...Saint Joseph?? c'est pas ce coin tout là haut des Côtes du Rhône??Ah, le Saint-Joseph blanc ou rouge !!
Quels poêmes ne pourrait-on écrire sur ce Côtes-du-Rhône du nord qui sait si bien enchanter le palais..(des Papes) Mais non,..pas de pub pour du vin, je tomberais sous le coup de l'ignoble loi Evin. Vous savez, celle qui a coupé le gaz sous les marmites de vin chaud sur tous les petits stades de France, condamnant des milliers de footeux à tourner à l'Orangina  pendant ces mi-temps frisquettes des matches de janvier**/ février**/ mars***/ et aussi décembre*** et même novembre**, quand, dans les flocons de neige de l'hiver commençant, les cuisses adipeuses de l'arbitre en short virent doucement du violet au bleu..ou l'inverse..Quel arc-en ciel, quel spectacle c'était :..
Le vert teinté de glaise de la pelouse, la neige blanche tombant en rafales euphoriques, le souffle gris sortant des naseaux enfièvrés des joueurs, le chatoyement des shorts et des maillots, le doux murmure des supporters massés le long de la ligne de touche, et..au coup de sifflet triplement strident, tous ces bestiaux qui se ruent sur la buvette de cette bonne Paulette qui ne sait par quelle grande gueule commencer sa distribution de breuvage fumant pour ne pas risquer le renversement de l'échoppe....(
Les ******, ce sont des flocons !!) .
..
Mais revenons à Joseph, ce bon charpentier à qui notre Vierge Marie (!) a fait
un fils de Dieu.. J'espère pour lui qu'il avait consommé son mariage avant, notre Yôsepyah, parce-que, faire mieux qu'un coït divinement assisté, ça doit pas être facile tous les jours, même dans un ascenseur, même sur le bureau du patron, même sur une cuisinière allumée...même....où vous voulez;.là, vous avez le choix.(pour les propositions, ne pas oublier la mention "interdit -18 ans"). D'après l'histoire, ils n'étaient que fiancés, les deux tourtereaux et n'auraient pas essayé encore la bête à deux dos, mais le coup de l'Ange, je le trouve un peu gros...
'On dit que le prénom "Joseph" serait traduit de l'hébreu vers notre langue merveilleuse en: "Celui que Dieu Ajoute".   Ne serait-ce pas une erreur de traduction, car, en passant par le coréen, on arrive à : "Celui qui tient la chandelle pour Dieu".
Allez savoir !!
Allez, fêtez donc les JOSEPH !!
et salut mon cousin!
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 06:06

Aujourd'hui Saint Cyrille
Le Cyrille de Jérusalem.. Pas un des quinze autres Cyrille qui peuplent notre calendrier et celui des orthodoxes..Le plus connu étant celui qui, pour évangéliser les slaves au IXème siècle, aurait inventé ces lettres à l'envers qui font que le russe est presque aussi difficile à lire que l'hébreu en vo. (Mais on est à peu près sûr que l'écriture inventée à cette époque par le saint n'est pas  le cyrillique actuel mais une variante archaïque
qu'on appelle gagolitique ou  (en russe et en bulgare : Глаголица); un patois de l'Est bondiou! Donc, notresaint de ce jour est Cyrille de Jérusalem et pas un autre..
Né autour de l'an 300 dans le Jérusalem romain déjà pas mal chrétien, il rencontre Jésus assez tôt et devient vite un prêtre trés inspiré et compétent en Palestine..
Au point que lui est bientôt confiée la  tâche de préparer au baptême les futurs chrétiens, anciens juifs, barbares romains, phillistins, macédoniens, et j'en passe, haute tâche réservée habituellement à l'évêque du coin.
Mieux même, on lui doit la rédaction de la méthode de préparation au baptême sous forme de catéchèses (instructions religieuses habituellement orales mais dont on  a ici gardé la trace écrite) :
Après  six semaines de carême, on réunissait à Pâques les futurs baptisés  à qui l'êvèque passait une sorte de contrôle technique religieux qui leur permettait, s'ils étaient reçus, de recevoir le baptême..En 381, il fut nommé évêque de Jérusalem par ses pairs au concile de Constantinople d'autant plus facilement qu'en plus de sa grande compétence religieuse, il  était en liaison directe avec Dieu qui lui envoya même une apparition relatée dans une lettre à l'empereur qui raconte l'apparition d'une croix lumineuse dans le ciel de Jérusalem aux alentours du 7 mai 351.(!)
C'est tout pour aujourd'hui.. C'est court, non ??

Vous qui me dites toujours

    plus c'est long, plus c'est bon !)                  "ольше, больше это хорошо!)..(

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 00:00

La boule de st patrick 

Aujourd'hui, Saint Patrick.
Sur mon calendrier des peintres qui peignent sans les mains, c'est Patrice, mais,allez  donc, y paraît que c'est le même que ce cher Padraig, assaissonné à la sauce sans K.

 Ce matin, ce serait plutôt :

La mousse de la Jeanlain,

                    au matin
                        n'arrête pas son pélerin

 Car notre saint jour du jour fut un sacré pèlerin, un de ceux qui amortirent l'achat de leur première pèlerine dès leur première année, tant il courut sur les chemins entre Gaule et Irlande.. Arraché très jeune  à ses Galles natales par des pirates irlandais, il servit à un peu tout ce que peut servir un mousse sur un bateau de pirates, (oui, je sais, ça vaut pas la chorale de Ratisbonne, mais c'est pas mal quand même), et finit par leur échapper pour aller garder les moutons de Lord Benetton (tm), celui qui leur mettait de la couleur pour ne pas les perdre dans la brume marine.
  Là, il s'ennuyait tellement à contempler la lande sans même sentir le romantisme qui s'en dégageait et qu'heureusement Sardou, le fils, un jour de grande colère nous le dévoila dans sa chanson écossaise. (c'est pas au même endroit, mais y a des moutons aussi). Donc, Patraig s'ennuyait tellement que, tout doucement, insidieusement, il se prit à réfléchir sur le pourquoi du monde, surtout quand sa gourde  de stout était vide et que le soleil tout bas sur la mer faisait ressembler ses moutons à ces petits diables rouges qu'il savait maintenant reconnaître dans les illustrations de sa bible version  Marvels Comics Groups (tm)...
Grâce à sa bible, Patrick (je laisse tomber Patraig parce qu'il vient chez nous
) glissa tout doucement de l'inconscience divine  à la conscience de Dieu et gagna  la Gaule sur  le navire des pirates précédemment évoqués.
Là, autour des années 400, il se forma pendant six ans aux choses de la vie chrétienne  auprès de l'évêque d'Auxerre, puis retourna en Irlande avec une sacrée promotion : de berger de moutons, il était devenu berger des âmes perdues !
Evêque évangélisateur, il commença donc à tracer le pays et à le jalonner d'églises, d'ermitages et de chapelles et finit par être connu comme le loup blanc..
On lui doit, paraît-il le symbole e l'Irlande, ce joli petit trèfle vert qui nourrissait les moutons du pâtre qu'il fut enfant et qui galvanise aujourdhui les supporters enmbierrés de Croke Park.
   Mais, derrière ce symbole heureux de la  sainte trinité,
(le Père, le fils et le Saint esprit, pour les oublieux du cathé),  n'oublions pas toutes les victimes de la guerre de religion qui opposa si longtemps protestants et catholiques dans une lutte attisée, comme tant d'autres par la perfide Albion..             
      
 Allez,
                     "slànte !                                      quand même pour la saint Patrick !! 
                                                 (pour moi ce sera quelques pintes de guiness..)

 

ET POUR VOUS? UN TREFLE PORTE BONHEUR  à coller en fond d"écran sur votre bécane !! Porte Bonheur

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 20:00

  Je crois que vous allez avoir nos saints révolutionnaires bientôt...tiens une idée, on est en ventôse , la saint THON !

 

  1.  19 février..tussilage
  2.  20 février...cornouiller
  3.  21 février...violier
  4.  22 février...troëne
  5.  23 février.. bouc
  6.  24 février.. asaret
  7. 25 février...alaterne
  8.  26 février..violette
  9.  27 février..marceau
  10.  28 février..bêche
  11.  1er mars...narcisse
  12. 2 mars...orme
  13.  3 mars..fumeterre
  14. 4 mars...vélar
  15. 5 mars...chèvre
  16.  6 mars..épinard
  17.  7 mars...doronic
  18. 8 mars...mouron
  19.  9 mars...cerfeuil
  20.  10 mars..cordeau
  21.  11 mars...mandragore
  22.  12 mars...persil
  23.  13 mars...colchléria
  24.  14 mars... pâquerettte
  25.  15 mars..thon
  26. 16 mars...pissenlit
  27.  17 mars...anémone sylvie
  28.  18 mars...capilllaire
  29.  19 mars...frêne
  30.  20 mars...plantoir
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 09:09

Fichier:Madone VictoireMantegna.jpg

  

Aujourd'hui Saint Longin.

Un personnage mythique, ça vous dit ??Longin, un Saint?

J'y crois pas trop; mais, plus sérieusement,Longin,

élucubration et fond de commerce des exploiteurs des reliques de la passion du Christ, ça oui..on fonce.. Mais l'histoire est belle..je vous la narre..

Jésus de Nazareth, fils de Dieu après un procès très propre autour d'un lave-mains fut conduit sur la colline des suppliciés de Jérusalem, le Montfaucon du coin pour y être renvoyé ad patres par suffocation.Pendu (ou cloué) à une belle croix de châtaigner massif qui jamais ne se couvrit de toiles d'araignées,il aurait dû attendre que la mort prenne le temps d'éteindre une à une les cellules de son corps divin comme l'aurait fait le veileur de nuit au matin pour les réverbères de Picadilly Circus un matin d'avril 1888*..Mais voilà, ce ne se passa pas comme ça..Dieu avait un plan de charge bien précis et Jésus devait remonter prendre des instructions à Pâques, et pas faire l'idiot à mourir sans mourir avant l'heure.C'est pourquoi, il suggéra à l'un des soldats romains qui

défendaient l'accès de la funeste colline d'en finir au plus vite avec ce juif trop résistant.Ce soldat (parfois il est centurion), s'appelait Longin et était affublé d'un strabisme divergent et d'une cécité partielle de l'oeil droit..Cette infirmité explique pourquoi, alors qu'il visait le coeur de Jésus, en essayant de bien viser entre deux côtes, il plongea maladroitement sa lance dans lson poumon droit ..De la blessure coula du sang et de l'eau..De L'eau, non,mais plus vraisemblablement du liquide accumulé là suite à une pleurésie d'étouffement avec épanchement, qui remplissait de liquide l'espace entre les deux membranes de la plèvre des poumons de Jésus..Longin qui voulait abréger son service en zigouillant le supplicié n'aura finalement frappé qu'un agonisant..Mais Dieu ne lui en voulut pas pour les raisons évoquées plus haut, et fit gicler une goutte de ce liquide dans les yeux du militaire qui retrouva une vue parfaite et cria "Alléluia!".La suite pour Jésus, vous la connaissez.. Trois jours au frigo et debout les morts.. Pour Longin; au contraire, la vie continua..Frappé par la foi autant que par sa nouvelle vision en perspective centrale du monde qui l'entourait, il partit sur les chemins de Cappadoce louer la puissance du Dieu des Chrétiens et s'y faire moine..Attrapé par ses ex-copains de régiment, il fut décapité pour trahison autour de l'an 11...Sa lance, devenue La Sainte Lance depuis qu'elle avait frappé le corps de Jésus ,et sur le fer de laquelle le sang sacré ne séchait pas, fut objet de dévotions et copiée plusieurs fois à tel point point qu'on la retrouve à Saint Pierre de Rome, dans le pommeau de l'épée de Charlemagne, dans le trésor des Hasbourgs, etc.. etc.., ..

Saint-Longin est le patron des cavaliers. Il est invoqué pour guérir les blessures.

  

   * jack l'éventreur s'inspira peut être de longinus magnus!

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 08:08

Aujourd'hui, sainte Bénédicte,

Petite soeur Clarisse décédée par la grâce de dieu en 1260.Bénédicte ou Benoîte, ce qui est fort laid comme prénom, succéda  à la tête du couvent de Saint damien à sainte Claire,
celle là même qui fonda en son temps l'ordre des Clarisses..
Non, les clarisses ne sont pas des petites cloches au timbre clair comme le sont  les campanules qui tintent au cul des mules,et ne montent pas non plus en haut des campaniles
pour fêter en le carillonnant à chaque heure le long labeur du temps....
Les clarisses autant qu'il m'en souviennent servent Jésus en toute clarté et on peut prier sainte Claire pour qu'elle fasse pousser, quand les yeux défaillent, les bras des gens bigleux..
Disciplette de saint François d'Assise, celui qui parlait aux mésanges et faisait parler les mainates, Claire eut, avant Bénédicte une vie de renoncement au monde matériel, se consacrant au service de Jésus en s'occupant des pauvres et des nécessiteux.
Curieusement, j'ai connu deux soeurs qui portaient ces deux prénoms;mais  l'une comme l'autre n'avaient pas une once de charité chrétienne.Et même, j'ai appris qu'un jour de Pentecôte, elles se réunirent..Où, je ne sais, Lourdes peut -être.Pourquoi, je l'ai su plus tard..
Juste pour  préparer ensemble de faux témoignages qui ont fait faire tomber le mari d'une de leurs copines dans une dépression proche du suicide juste pour la débarrasser de lui.,Sainte  Claire et Sainte Bénédicte, du fond de leurs tombeau ont dû se dire : "ah les S.......! (non pas les Saintes!)"
Mais c'est pas tout pour Béné..Après une vie d'austérité et dévotion consacrée à Jésus et la perpétuation de l'oeuvre de sainte Claire, usée par son régime de privations et ses activités caritatives, elle décéda..et fut canonisée pour devenir sainte Bénédicte, la Vraie..,
Une vraie, pas une  pâle imitation aux relents de hyène et à la moralité d'un tsunami.
Parents,consultez donc le blog des saints de Sullius avant de choisir pour vos enfants un  prénom qu'ils ne pourront assumer !!

et un hymne pour nos "amis" du pays du soleil levant !!
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 07:07
Aujourd'hui Sainte Louise
           Tiens tiens, une sainte française, une parisienne, même. La Louise  de Marillac  commence sa vie sous le double chapeau de l'adultère et de la dissimulation, car tout ce qu'on sait d'elle c'est qu'on connait sa mère, mais que le monsieur  qui la reconnaît n'est sûrement pas son père.. Procréation assistée, ou mère porteuse, prêt d'ovule ou de tout le mécanisme, on ne sait pas.. double fécondation ou service rendu à un frère stérile comme dans le film "Farinelli" de  Corbiaux, le mystère reste entier..elle naît toutefois et la voilà bientôt petite fille .Elle reçoit lae patronyme de celui qui l'a reconnue comme "fille naturelle", celui ci se contentant pour l'état civil de féminiser son prénom.  (Il aurait été  Louis  de Marcillac, seigneur de Ferrières et de Villers-Adam). Dès sa naissance le 12 aout 1591, elle est sans doute placée chez les dominicaines de Saint Louis de Poissy, puis vers 13/14 ans dans un foyer de jeunes filles, où au lieu  d' apprendre  comment  devenir bonne à marier, elle décide consacrer sa vie à Jésus.  D'après les Annales, elle ne put mettre son souhait à exécution car, prise en mains par son tuteur à la mort de son père, elle dut épouser un nobliau de Montferrand , qui, après lui avoir donné un  fils, mourut prématurément au bout de trois d'années de souffrances causées par une "longue maladie"..  Louise croit alors à un châtiment de Dieu, ce dieu jaloux qui lui ferait payer son accouplement avec ce gentil petit mari bientôt décédé, au lieu de le servir Lui et Lui seul !  C'est beau la  Foi !!    Après quelques errements spirituels elle redescend sur terre grâce à Saint Vincent de Paul avec lequel elle crée la Compagnie des Filles de la Charité, religieuses non cloitrées qui  font le  voeu de se consacrer totalement aux pauvres, aux malades et aux nécessiteux, à l'éducation des filles, et à l'amusement des déments.
      Elle meurt le 15 mars 1660, avec la certitude d'avoir une place tout là haut auprès de Jésus qui lui était apparu plusieurs fois et devint l'amant de son âme..
    Sûr qu'il doit  en avoir du monde dans son harem  notre fils de dieu.. !
 
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 11:11

 

QUI LA CONNAIT CETTE PLANTE EN FLEURS ??

 

 

mystère001

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté