Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 09:00

photo mystère 002

Après consommation des feuilles extérieures, le petit coeur d'un chou chinois s'est remis à battre et du mignon trognon est sortie une tige dure et bien raide, supportant aisément 

 de mignonnes

 petites fleurs pleines de gamètes !

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 00:00

Aujourd'hui, Sainte Mathilde
Qui fut Mathilde que l'on peut appeler aussi Mahaut ou Maud,  la sainte de ce 14 mars?
On connaît bien sa vie car elle fut l'épouse du roi  Henri l'Oiseleur qui régna sur
la Germanie au Xème siécle. La voici en quelques mots :De ses 23 années de mariage avec son bel ami qui l'avait prise dans ses filets toute jeune alors qu'elle n'était que fille de Comte, naquirent cinq enfants dont deux fils qui la firent entrer dans le calendrier des saints car leur méchanceté à son égard fit ressortir ses qualités de sainte...Quant mourut son mari, ce cher Henry, Mathilde, veuve éplorée, ne changea pas son style de vie, consacrant quotidiennement  beaucoup de temps à la prière et à la visite des pauvres, des malades et des établissements religieux de son royaume, et suivant strictement les règles que recommande l'Eglise catholique aux candidats pour le paradis.
Ne se contentant pas de visites, elle savait à l'occasion casser sa tirelire, en l'occurrence le trésor royal de ce qui deviendra assez vite le saint empire germanique pour en distribuer le contenu en aumônes. Cette façon de jeter l'argent par les fenêtres ne plut pas longtemps à ses deux fils, surtout l'ainé, Othon (ou Otton1er), et aux autres qui, bientôt, se liguèrent contre elle pour l'isoler dans un couvent  et lui faire sentir par moult humiliations quel statut était désormais  le sien. 
Déprimée, abattue, déclassée, Mathilde se serait suicidée sans le secours de la religion et l'attention bienveillante des religieuses qui lui devaient bien ça, vu que c'est elle qui avait payé la construction du couvent..avec les sous des autres.(Oui, j'aime bien le dire ça..c'est facile d'être généreux avec les sous des autres!)
Cependant, au bout de quelque temps, ses enfants, comprenant quel trésor  est une mère, lui redonnèrent bien vite une place auprès d'eux et elle recommença à s'investir dans ses oeuvres caritatives et religieuses, mais cette fois, avec l'aval  de ce bon vieux Otton..
Quand elle mourut en 968, à Quedinbourg, elle était vénérée pour sa bonté et sa prodigalité et on la canonisa pour l'ensemble de son oeuvre..





Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 07:07

Saint Pol Aurélien de Léon.

En 490, à Peh Ohen,au pays de Galles naît le petit Pol dans la famille des Aurelianus, il y a déjà 9 garçons et deux filles, les voilà donc à 12, comme les compagnons de Jésus..Ici, en fait de Jésus, c'est Porphino, leur papa pas gâteau qui mène ses mâles d'une main de fer, vu qu'il était chevalier..C'est ainsi qu'il apprit à tous ses fils la seule chose qu'il sait faire, le combat et la guerre.

A tous, non pas, c'eut été trop beau, le petit dernier se révèla être le vilain canard de la couvée..Dès qu'il a 5 ans, le petit Pol refuse les heux martiaux, préférant rester dans les jupes de sa mère à écouter des bondieuseries..Il agace tellement papa Poriphino que celui-ci le met en pension pour ses 9 ans dans un monastère proche, où, sous la conduite du futur Saint Hitud, il progresse dans l'étude des livres saints. A 15 ans, il quitte lles hommes pour s'en aller ermiter dans les forêts de Pen Ohen  et créer avec douze compagnons un ermitage sur les terres paternelles..Son affaire marche bien et bientôt, la réputation de l'établissement attire les pélerins et la compagnie de Pol Arelianus devient très très recherchée, on célèbre ses qualités de coeur et sa très grande foi..A 22 ans, il ordonné prêtre et reste à winchester quelque temps dans le couvent de sa soeur, puis quitte l'Angleterre pour Ouessant, où il bâtit un monastère et évangélise la population.Ceci fait, l'infatiguable curé s'embarque pour l'île de Batz où après avoir redonné la marche à un cul de jatte, ouvert les yeux à trois aveugles et  la parole à deux muettes, il débarrasse les habitants du lieu d'un dragon qui pourtant se contentait d'une vierge tous tes les 7 semaines, mais c'était encore trop pour eux! 

Avec un pareil tableau de chasse alors qu'il n'a même pas 25 ans, vous pensez bien qu'on ne lui refuse rien..Désireux de fonder un autre monastère, il, obtient le château du Comte de Batz pour loger ses moines, puis, alors que le Comte s'en va dans la ville d'Occismor (St Pol de Léon), il le suit pour devenir évêque de la ville..Bien installé maintenant, il évangélise à tour de bras ,et un peu partout surgissent, églises, chapelles et autres établissements religieux, calvaires et menhirs chrétiennisés..

Il meurt vers 575, ayant bien servi Dieu qui ne voulut jamais lui foutre la paix, car, ayant voulu quitter sa charge deux fois, il vit mourir ses deux successeurs et dut trimer jusqu'à sa mort !!

Pas sympa sur ce coup là, Le Père !

 

 

 , Les personnes muettes peuvent adresser des prières à Saint-Paul Aurélien pour retrouver l’usage de la parole.

 

Et AUSSI SAINT RODRIGUE

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 07:08

Aujourd'hui Sainte Justine
 En ce jour de mars, on fête  Guistinia Bezzoli, vierge et pas du tout martyre, passée à la postérité sous le nom de Justine Baiseoli.
Ne se  séparant  jamais de son baise-en-ville ni de son chapelet en grains de buis, Guistinia, dans les années 1280, entra au couvent des bénédictines de la ville d'Arezzo car elle ne supportait plus son nom de naissance, qui entachait sérieusement sa réputation de jeune vierge..Pour ces quelques années en compagnie des religieuses, elle se choisit donc comme nom de guerre " soeur justine de la dernière goutte".Oublié l'infâme  patronyme hérité de son père, finis les moqueries et les lazzi,terminés les honteuses montées de sang aux joues de la pauvrette, Justine revivait..Bien acceptée par ses consoeurs souvent trop pressées  pour prononcer son nouveau nom en entier, elle entendait parfois autre chose, du genre :"Justin'
p'tite gout'", une derniér' pour la rout"; et autres bêtises qui finirent par la cambrer pour de vrai..Un jour, ce fut la mère supérieure par un lapsus malheureux fit déborder le vase, poussant Guiliania à s'épancher sur l'épaule bienviellante de son amie, Manon des Sources qui vivait seule avec son toine dans la montagne.Que se dirent-elles ce jour là, on ne l'a jamais su, mais la suite coula de source et on retrouva quelques jours plus tard la belle Justine installée dans une grotte où venait se former avec une régularité de métronome  une goutte d'eau pure, une à la fois, tout au bout d'une énorme stalactite, et qui, tout aussi régulièrement venait frapper  dans un éblouissement d'arc en ciel, la pointe effilée d'une non moins énorme stalagmite..Justina venait de trouver sa grotte..
Elle y vécut en ermite jusqu'à ce que l'imminence de sa mort, annoncée par l'asséchement de son goutte à goutte la ramène en ville, où elle mourut  vénérée  le 12 mars 1319..
On lui attribua par la suite de nombreux miracles,
elle serait la patronne des plombiers..
 Cherchez la fuite

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 08:08

Aujourd'hui Saint Euloge et Pauvre Léocrida.

"Pauvre" ça vous dit rien, vous érudits thélogiens à la pointe de la nomenclature catholique..Cherchez pas trop,  y a pas..J'avais envie ce matin de donner un titre à tous ceux et surtout celles qui se sont fait avoir par un prêcheur trop habile et qui ont vu leur existence abrégée à cause d'un engagement trop rapidement conclu avec le Dieu des Chrétiens.Ce sera donc pour elles que je donnerai de temps à autre du "pauvre"dans  mes lignes.

Mais revenons à Saint Euloge :

Un sacré bonhomme celui-ci..On va aller le retrouver dans l'Espagne du IX ème siècle, une terre chrétienne qui a basculé du côté barbu de la Force..Euloge est chrétien, et même très chrétien..Après de bonnes études de théologie, il devient prêtre puis accède à la charge d'évêque de Cordoue en 858 alors que les Musulmans, déprimés d'être toujours minoritaires malgré une occupation de plus d'un siècle, pensent à convertir les chrétiens d'Espagne par autre chose que les voies naturelles..C'est le début d'une persécution qui va monter en puissance jusqu'au temps où Roland casse sa pipe à Ronceveau. Euloge, comme évêque est une cible idéale pour les Sarrazins qui ne veulent pas zigouiller tout le monde car il faut garder des paysans dans les champs, des putes dans les bordels, des boulangers, des tanneurs, des ébénistes, etc...etc..pour que le pays ne s'écroule pas..En 859, il est convoqué par l'Emir de Cordoue qui le somme de renoncer à Jésus en place publique et d'adorer  le prophète bédouin, lui proposant en échange les plus belles femmes de son harem, et même la plus jeune soeur de la fille de sa tante..Euloge, l'envoie bouler avec ses propositions impies et s'en retourne dans son église se purifier par la prière des mots laids qui résonnent encore à ses oreilles..Il n'y restera pas longtemps, car il en est tiré manu militari et traîné vers un échafaud dressé sur la grand place de la ville.Là, on le met tout nu, et on l'attache sur une croix de saint André et, avec patience, brio et persévérance, une équipe d'ennuques le torture pendant quelques jours pour amuser les passants..Saignant de partout, les bouboules, les cheveux, les dents, les ongles, les oreilles arrachés, les yeux crevés, la langue coupée, les fesses défoncées, Eulope ne renonce pas à Jésus !! Pire, encore..Alors qu'il souffre son martyre, une belle jeune fille qu'il a fait quitter l'Islam quelques mois plus tôt vient lui apporter de l'eau et son soutien. C'est la douce Léocrida qui va partager sa fin dès l'instant où ses mignons petits pieds, hélas, se poseront sur le plancher de la sinistre scène !! Cette fin arriva donc comme elle était attendue..Quand il n'y eût plus rien à torturer sur les deux corps, on décapita les deux martyrs, pour l'exemple!

Pauvre Léocrida....

 

 

 

.

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 07:14

Aujourd'hui, Sainte Rosine d'Ausbourg
Ne confondons pas Rosine et Roseline, même si ces deux prénoms ont la même racine  ..de rosier..De sainte Rosine, on ne sait pas grand chose, je dirais même presque rien..
 Vierge elle aurait vécu seule en ermite dans une forêt profonde, du côté d'Ausbourg, en Allemagne et fut apparement martyrisée pour sa foi au XIVème siécle de notre ére..Martyrisée comment, on n'a pas les détails, et la mode des gâteries romaines était déjà bien passée  au XIVème alors, imaginons quelque-chose de moins sophistiqué....
 Comme elle vivait seule dans la forêt, cultivant ses roses blanches et cueillant des simples, ne l'aurait-on pas tout simplement attachée au milieu d'un beau tas de fagots bien secs et en feu,  après une bonne bastonnade et une coupe "incorpo"comme on faisait aux sorcières?
De Rosi..ne elle est peut être passée à roussi..e
Mais ce qui me plaît d'imaginer chez cette sainte vierge et solitaire au fond de ses bois, c'est un autre ordre pour les lettres de son prénom-mère, ce qui nous donne Eros au lieu de Rose..Et si Rosine dispensait ses charmes sur un tapis de roses au pied des grands hêtres de la forêt de Wenglige et qu'elle aurait fait des jalouses?
On n'en sait rien, mais cette Rosine a quand même sa place dans le calendrier
ce qui n'est pas rien, alors, fêtez donc les rosine, et tant que vous y êtes, faites donc la bise aux Rhoda, Rodhia, Roos, Rosalie, Rosetta, Rozy, Roseline, Rosalie,Rozalija..etc..   



 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 06:06

Aujourd'hui, Saint Vivien
En cette matinée toute grise, plutôt froide et toute humide, notre Vivien, saint du jour ferait sûrement une crise de grosse déprime..Car il vous faut savoir que  toute son existence de soldat a été marquée du sceau  mordant du froid.A tel point que dans la longue liste des saints météorologistes populaires,Vivian tient le thermomètre, mais un thermomètre sur lequel on aurait enlevé la zone rouge. Au point que les almanachs écrivent :
" S'il gèle au jour des quarante martyrs, il gèlera encore quarante jours au pire."" 
Car " Le jour des 40 martyrs" c'est aujourd'hui..le jour de la Saint Vivien...Saint Vivien qui, avec 39 de ses compagnons d'armes, soldats de la XIIème légion romaine eut le malheur d'ête chrétien et de l'avoir dit et d'avoir voulu le rester..
En garnison à Mélitène, dans la Turquie actuelle, autour des années 320 de notre ère, comme ils ne voulaient pas abjurer leur foi en Jésus,ils furent emmenés sur un lac gelé, désabillés, attachés et laisséslà sous la surveillance de leurs copains de régiment.Comme ils résistaient trop et presque tous on ramena les survivants vers le bord où ils avaient pied, et on leur prépara à chacun un petit trou dans la glace pour les y mettre au frais.Sympa l'idée, mais nos légionnaires n'avaient pas tous des gènes de phoque et le bleu gagna les corps en très peu de temps..Briser la glace pour faire connaissance et boire l'apéro avec la mort,fallait être un centurion romain pour l'imaginer!  Ce qui est dommage, c'est qu'un bon vin chaud de Corinthe, épicé comme il faut, attendait ceux qui renonceraient à Jésus, et dans une tente où brasillaient des braseros brûlants, une troupe d 'adoratrices de Pan se promettaient de faire revivre même les morts..Hélas, comme Vivien et ses 39 compères refusaient tout compromis,des morts il y en eût 40 au final, car, si l'un de ses compagnons renonça en route, il fut remplacé par un bourreau suicidaire..Les eaux inhospitalières de cet étang en dessous de zéro furent leur dernière demeure.(On les retrouva au printemps, beaucoup moins frais)
Oui, ça vous change de toutes ces vierges qu'on a essayé en vain
de faire brûler.Là, on a l'inverse, c'était pas bête..peut-être le retour d'expérience..Et y a pas eu besoin de leur couper la tête pour finir le travail, on ne coupe pas la tête à des soldats déguisés en stroumpfs ..Pour leur résistance et leur martyre, Vivien et ses 39 compagnons de glaçon sont devenus saints et ont donc leur dicton cité plus haut..
Un dicton qu'on devrait faire lire aux chantres du réchauffement climatique !!
     C'est pas demain qu'on va ressortir les maillots de bains..40 jours, ça nous mène au samedi 17 avril.Mais ne dit on pas : " En avril, ne te découvre pas d'un string
 " ?

En attendant,allez donc chez Total et remplissez vos cuves,l'euro s'écroule et le pétrole remonte, c'est moins cher de rouler au rosé!!

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:08

 

Aujourd'hui Saint Dominique de Savio.

Un beau petit garçon, ce jeune homme, n'est ce pas, bien mis et très sérieux sur une photo qui cache la pâleur de son teint..Un brin malade l'enfant ?? Certes oui, mais pas que dans son corps..Pas aussi allumé que Françoise, l'autre sainte de ce jour, Dominique de Savio vivait pas mal de temps dans son monde parrallèle, bien qu'il fut interne dans l'école du célèbre Don Bosco à Turin., et qu'il devait donc se farcir les jeux et les mauvaises blagues de ses compagnons d'institut qui le distrayaient un peu trop à son goût de la Vérité..Le chemin de Jésus..

Ilfaut  dire que Dominique mourut juste avant d'avoir 15 ans, à 14 ans et 11 mois, en mars 1857,  fallait donc qu'il se dépêche d'accéder à la sainteté, but ultime qu'il s'était fixé très très tôt..Enfant précoce et très intelligent, Dominique chante l'Angélus à 4 ans, s'adonne à la messe dès 5 ans, sert l'office dès 6 ans, fait sa communion à 7, et passe son temps à lire des bondieuseries et à prier Marie et Jésus en longuies litanies solitaires.Alors, fatalement, le curé de Riva di Chieri dont il squatte l'église, lassé de ce morpion de confessionnal qui lui fait faire des heures sup, le met en contact avec Don Bosco, considéré comme un saint de son vivant, et qui a créé  un institut pour éduquer de jeunes garçons destinés à devenir missionnaires chez les sauvages.

Dominique est alors rapidement intégré au groupe d'étudiants et va donc y faire une scolarité que la mort interrompt avant qu'il ne termine sa classe de seconde..A Turin, il continue à passer tout son temps libre en prières, réussissant à se garder pur de tout pèché, même celui de chair que ses petits copains pratiquaient allègrement dans la moiteur du dortoir..Malgré une conduite irréprochable, il arrive encore à se confesser pour  trouver dans la pénitence induite pâr ses péchés des occasions de se mortifier..S'affligeant jeûnes volontaires, privations de toutes sortes, et autres auto brimades, il finit par trouver ce qu'il cherche..L'ascenseur pour le Paradis..Resté un modéle pour ses camarades et des générations de gamins de Turin, le Petit Dominico di Salvi sert aujourd'hui la messe des Anges

 

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 06:06

Aujourd'hui Sainte Françoise dite de Rome, De Bussi ou Romaine.
 Bonjour les Françoises..
Vous savez que vous avez une sainte patronne plutôt récente et pas du tout martyre ?Non, eh bien tant pis. Pour elle, pas de lions, pas de cardes de fer passées sur son corps de rêve, pas de tortures ni de flagellations, pas de sang ni  d'épanchements quelconques, votre sainte est quelqu'un de très clean" bien qu'un peu allumée, avec dans sa musette juste quelques miracles rapportés dans les annales...Allez, pour vous consoler, je vous narre ci-dessous les plus connus :
-  Dieu  a empêché de très méchants hommes de lui enlever son fils, rien que parcequ'elle l'avait prié avec assez de conviction..(On devrait la recommander à l'association des pères divorcés qui se battent pour avoir leurs enfants, et mettre un module "vie de sainte françoise de rome" dans le cursus des  JAF.!)
-Dieu multiplia les croutons de pain qui étaient la dernière nourriture des soeurs oblates du couvent qu'elle avait fondée, et il y eut même du rabbe.
-En plein de janvier, elle cueillit du raisin mûr sur un sarment sans branches.
(nous, en franche comté, on sait comment faire, faut cueillir des branches de vigne avec les grappes à l'automne et les hiverner en cave, une extrémité dans une bouteille d'eau.. Le raisin se conserve jusqu'à la fête du Biou!)
-Peu de temps avant, puis après sa mort, son invocation guérissait maux et
scrofules de ces temps de misères, et on raconte même que le voisinage de
 son tombeau transformait les impies incroyants qu'on traînait là en honnêtes catholiques.Sainte Françoise est la patronne des automobilistes, et c'est pour ça qu'elle est souvent représentée accompagné d'un petit âne.(si vous voyez le rapport, faites moi signe !).Aujourd'hui, elle tiendrait plutôt une vache à lait en bride !
Et pour faire bonne mesure, elle est toujours accompagnée de son ange gardien, lointain ancêtre du GPS, vu qu'il lui disait tout ce qu'elle devait faire et où aller..
Avec lui, en plus, elle ne risquait rien,  surtout qu'elle allait au pas de l'âne, ce qui nous guette aussi, nous les caissards avec la multiplication des zones 30 !Allez, pour finir, un dernier coup de fiel :Françoise , sujette à des visions en 1414, (cannabis ?? jus d'ortie, mandragore ?), les a retranscrites dans un livre fameux dont on connaît une partie des 93 chapitres sous le nom de "traité de l'enfer"..
C'est gai, non ?

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 07:30

Aujourd'hui Saints Apollonius et Philémon .

Encore deux saints égyptiens comme Paulo le Simplet du 7 mars..Aujourd'hui, pas de seins dénudés, ni de foufoune à l'air, c'est La Journée deLa Femme"..Respectonc donc ces 24 heures où il n'y plus de différences entre les deux sexes..A quand la journée du troisième, avant qu'on en invente un quatrième !..

Appollonius et Philomenius étaient des artistes ; vraisemblablement du troiisème sexe et vivaient ensermble dans l'amour de la musique et de Jésus..Tout allait bien pour eux jusqu'à ce qu'un jour les Voies du Seigneur n'amènent Appolonius, le flûtiste, à déclarer tout haut sa foi chrétienne, alors même qu'il était en train de distraire une bacchanale du gouverneur d'Antinoë, le bouillant Arianus. L'autre, un peu émèché , une gonzesse nue sur chaque genou qu'il avait à l'air comme le reste de corps musculeux de conquiérant romain, lui fit répèter,n craignant d'avoir mal entendu ce qu'il avait pris pour une boutade..Notre Copte gazouilleur ne se démonta pâs et engueula l'assemblée de paillards qui célèbrait un culte trop impie à ses yeux..L'histoire ne dit pas que ce qui l'avait fait sortir de ses gonds, c'étaityt la gfaçon insistante qu'avait de regarder son beau petit cul, le mignon du gouverneur..Appolonius était fidéle et pas prêt à se donner à n'importe qui,, faut pas croire!! Donc, le voilà qui clame Haut et fort que seule  la Foi chrétienne est digne d'adoration..Arianus lui demanda bien gentiment, à grands coups de beignes de retirer ce qu'il avait dit, mais le musicien refusa..Alors, il devint le clou du spectacle de ce samedi après midi..Attaché tout nu entre deux colonnes dans la salle de réception, il servit de cible aux invités auxquels on avait donné arcs et flèches.Sa mort fut longue et douloureuse car les fèches partaient en tous sens, jamais toujours assez pour tuer, mais assez pour déchirer ça et là un bout de muscle, une viscère, et que sais-je, briser un os..

Finalement le brave Appolonius mourut vidé de son sang et ce fut un sacré boulot pour nettoyer le carrelage!.

Entre temps, son pote Philemonius était venu le rejoindre au palais car il devait chanter en deuxième partie. Mais il n'arriva que pour le voir expirer en gémissant une dernière fois " seul Jésus est vrai!!".Voir son amant agoniser pour sa foi lui fit prendre conscience de la sienne, et il la clama à son tour à ces  paîens..

Pour rester dans l'ambiance, le gouverneur lui fit subir le sort, à la même place et le jeu recommença avec une cible neuve..

Mais, entre temps Dieu avait été alerté et, alors qu'une flèche se  dirigeait droit sur l'oeil gauche du malheureux, détournant sa course, c'est dans celui du gouverneur qu'elle se planta..Belle fin, non ?? Arianus, fou de rage et borgne désormais, prit alors sa dague de table et lui plongea dans le coeur..C'en était fini du chanteur et du flûtiste.

  

  

  ET AUSSI SAINT JAO PATRON DE LA SECU

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté