Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 08:55

Aujourd'hui Saint Lucien de Beauvais

Il y avait bien longtemps qu'on n'était pas allé dans le nord de la France, Luciano,dit "Lulu le chrétien "nous en redonne l'occasion..

Luciano s'appelait Lucius, comme son papa, riche Romain dans la Rome impériale du 3ème siécle, mais aurait changé son nom quand, ayant rencontré Saint Pierre (de son vivant, je vous rassure), il serait devenu chrétien.

A partir de là, sa vie n'est plus qu'un parcours d'errance au service de Jésus.. Sillonnant l'Italie du Nord, ses pas l'emmènent presque naturellement en Gaule Cisalpine, et, la boussole toujours bloquée vers le pôle magnétique, il s'arrête à Caesaromagus, qui est vous le savez bien, l'actuelle ville de Beauvais, en France.

On lui prête une action prédicatrice formidable puisqu'à lui seul, il aurait converti pas loin de trente mille païens au christianisme de son vivant..

(Après sa mort, il a fait plus fort encore, c'est à ça qu'on reconnaît les bons ! Pas besoin d'inventaire de l'héritage, comme disent les chevaliers de la Rose qui se bousculent en primaires prématurées pour vraisemblablement prendre une veste contre le nain sautillant et analphabète, celui là qui appelle à lutter contre "l'élimination des chrétiens d'orient" sans y croire un instant..).

Donc, voilà notre Luciano installé à Caesaromagus et, bien dans son taf, prêchant, confessant, convertissant, bénissant, priant à qui mieux mieux jusqu'à ce qu'arrive sur le trône impérial le terrible Dioclétien..

La Gaule ne va pas échapper à "l'élimination des chrétiens d'occident" et bientôt, le brave Luciano se retrouve en prison avec deux compères juliano et Maximo, celui qui livre Dieu tout frais à domicile.

Mais bientôt, on va les sortir de prison pour leur donner une chance d'être moins bêtes en tout en restant vivants..

Hélas, mourir pour Dieu est devenu le But ultime de leur vie et ils le font comprendre aux légionnaires qui n'en n'ont pas grand chose à battre.

e..

La suite est assez classique..

Nos trois compères sont emmenés sur une colline voisine, appelée Montille, attachés à des croix de Saint André et fouettés longuement et très professionnellement par des bourreaux qui se relayent, et les retournent comme minettes au soleil pour que le boulot soit bien fait..

Puis, quand on ne reconnaît plus l'envers de l'endroit, les trois martyrs de la Foi sont détachés et décapités devant une foule muette qui se met à pousser un cri que l'on entend encore les nuits où la pleine lune tombe un 8 janvier, un cri d'étonnement et d'effroi, car, tout autour du corps de Luciano, une aura de lumière blanche vient d'apparaître, et alors que le corps se relève, une voix divinement gaullienne prononce ces mots :" Viens, fidéle serviteur de l'Etat viens me rejoindre au paradis des présidents, je te promets des adultères et des magouilles en tout genre, des coups bas et des trahisons, viens grenouiller à l'infini comme tu l'as fait de ton vivant, viens mon tonton, viens dans ton paradis !"

Mais ce ne fut pas tout.. Luciano, tout brillant de lumière se lève donc, ramasse sa tête sanglante, la tourne vers l'avant, descend les degrés râpeux de l'échafaud et repart à Caesromagus, le visage radieux et les yeux grands ouverts comme les phares d'une Clio dans la nuit.

Au bout de quelques kilomètres, il tombe hélas en panne de jus et s'écroule dans un lieu baptisé 'La Rosière" car on vit pousser et fleurir sur sa tombe creusée là un magnifique rosier qui fleurissait toute l'année..

C'est-y pas beau cette histoire de rose ?? 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=_AxVFjRkVCI

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 09:09
Aujourd'hui Saint Raymond
On pourrait dire "Reymondo, le roi du monde" pour ce Catalan que Dieu a fossilisé de son vivant en le gardant sur terre pendant un peu plus de 100 ans, ce qui  est fut que canonique pour les gens du XIIéme siècle et plutôt pas mal pour les citoyens du XXIème, stressés, pollués, nitratés, etc..etc..
Autant vous dire qu'il en a enterré des générations de curés, moinillons, papes, et autres cardinaux de l'Eglise catholique espagnole et d'ailleurs..
Mais Reymondo n'était pas dans la branche au départ, juste un bon prof de philosophie, le François B.de Barcelone en quelque sorte qui pour se perfectionner en droit canonique part à Bologne, en Italie dont l'Université passe pour être la meilleure de son temps.
Il bosse tellement bien qu'il se fait remarquer par Grégoire 9, le pape du moment qui lui demande de rédiger un code pour l'Eglise tellement bon qu'on l'utilisa jusqu'en 1917. C'est en travaillant là dessus qu'il passe du côté des clercs, car, séduit par la règle des Dominicains, il rejoint cet ordre et, revenu en Catalogne, il devient le "Maître général" de la succursale qu'il fonde à Barcelone.
A ce moment de sa vie et jusqu'à sa mort, c'est l'Islam (déjà) qui le préoccupe, et la lutte entre les religions du Livre pour la conquête des Lieux Saints..Il fonde alors "l'Ordre de Notre-dame de la Merci" dans le but de faciliter échange et retour des prisonniers chrétiens et musulmans.
 
 On raconte qu'il souffla à Saint Thomas d'Aquin la rédaction de"La Somme Contre les Gentils", appelant à résister à l'invasion des barbus..
Comme il mourut plus que centenaire le 6 janvier 1275, sa vie fourmille d'anectodes parfois embellies, comme la fois où le roi de Majorque qui voulait le garder dans son île avait interdit qu'on le monte en bateau..
Qu'à cela ne tienne, Reymondo mit son manteau sur la mer, s'assit dessus et l'équipage traversa la mer !!
Mieux que le tapis volant, le manteau navigant!
Un sacré bonhomme, n'est-ce-pas ?
 
On n'a pas tout ça pour la belle Virginie, bergère poitevinede son état qui gardant ses moutons eut quelques apparitions d'anges et entra au couvent pour se mettre au service de Jésus..Si la question de savoir à qui elle confia ses moutons vous turlupine, vous pouvez chercher, personne n'en parle...
 

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 12:00
Aujourd'hui, Visite des Rois Mages à la crèche !    

 

   

Jésus naquit paraît-il dans une écurie, bâtiment qui se chauffe  grâce à la chaleur corporelle de ses habitants et tout à fait dans les normes du défunt "Grenelle de l'environnement" du clownesque roi vert, le joli Balthazar borde l'eau.

Là; dans sa crèche, entre les langues  râpeuses du boeuf et de l'âne, entre les crottes du mouton et les pets de Simon le Myroblite , Jésus avait bien chaud et pouvait recevoir les visites des gens du voisinage qui, pauvres bouseux, se demandaient bien comment pouvait être fait un Fils de Dieu, Roi d'Israël descendant en ligne droite du grand David!

Jésus les recevait en babillant tranquillement des Ahrreu qu'il faisait parfois éclater dans une petite bulle de salive, quand il avait tété le sein gonflé et juvénile de la Marie, sa mère porteuse.

Mais Jésus n'en pensait pas moins..

Il se souvenait des paroles de son Père quand, celui-ci greffant le flagelle sur le spermatozoïde divin dans lequel il mettait tous ses espoirs, lui disait, penché sur son microscope :"Mon fils, dès ton arrivée dans le monde d'En-Bas , tu recevras de l'or, de l'encens et de la myrrhe, une rollex et une ferrari, ou à défaut ,une Carla-Bruni d'occasion".Alors Jésus attendait et ne fut pas surpris quand, vers le 6 janvier *-date à la con!- il entendit blatèrer des chameaux persans sur le chemin de l'écurie..Un chameau est peut-être sobre, mais quand il sent l'écurie, il blatère comme mugit une vache, hennit un cheval, et zizague un pochetron..

Il ne fut pas plus supris, Jésus, en voyant entrer, évitant adroitement les bouses du boeuf, trois Zoroastriens, adorateurs du feu qui avaient suivi une conjonction de Saturne et Jupiter depuis la lointaine Mésopotamie à la recherche d'un fils de Roi.

Pas de hasard là dedans, Gaspard, Melchior et Balthazar (on prendra ici des noms d'emprunt pour sauvegarder le mystère) étaient en effet des prêtres divinatoires spécialisés dans les recherches généalogiques des Rois, reines et autres fils de Dieu..

Ces trois là arrivaient au bout d'un périple de plusieurs semaines que l'histoire a raccourci assez vite car il fallait faire mourir Jésus à Pâques et qu'il était temps qu'il sorte de sa crèche, plaqué d'or; puant l'encens et coloré à la myrrhe pour aller tirer les reines avec Marie-Madeleine derrière la boulangerie Durdanos, place de l'esplanade à Jérusalem.

   Puis les rois mages repartirent, et on les revit plus que 2010 fois, et, à chaque fois, c'était début janvier et juste avec des galettes à la frangipane!

Allez  y comprendre quelquechose !  

   

Joyeux Noël; Merry Christmas
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 00:00

A la Saint-Gerlac le temps froid et serein, l'année sera bonne et fertile, c'est certain.

 Aujourd'hui, Sainte Synclétique

Il va faire bon remonter le moral des Coptes d'Egypte en leur rappelant le temps d'avant l'Egire et l'invasion des rives du Nil par les barbus d'Arabie par le biais de Sainte Synclétique, ce bon temps d'avant la lâcheté des ces pseudos martyrs d'Allah qui tuent des femmes, hommes et enfants sans autre défense que leur livre de messe et  dans leurs églises.

Debout les Coptes ! Vous avez une sainte et grande Dame en la personne de Synclétique s'il vous faut une bannière à suivre !

Elle, la petite chrétienne macédoine, venue à Alexandrie, ne se maria jamais sauf avec Jésus, après une longue période où elle distribua ses biens aux pauvres, se retira  avec sa soeur aveugle du monde de la rue pour prier Dieu dans un semi isolement au milieu du désert d'Egypte, se contentant de peu..

   Bientôt rejointe par d'autres femmes en quête de spiritualité, Synclétique structura sa communauté en couvent dans le respect et la recherche des premières communautés de chrétiens axées sur le partage, la prière et l'étude des livres saints..

En peu de temps, le rayonnement de son établissement  attire les pauvres, les malades et les nécessiteux qui sont tous accueillis; et, le christianisme, fort de ses valeurs, gagne rapidement du terrain dans cette Egypte du IVème siècle.

La fin de sa fin de sa vie ne fut pas pour Synclétique un chemin semé de pétales de roses, car Dieu qui l'aimait bien lui fit sentir le poids de son amour en lui envoyant  le diabète, la lèpre et un AVC qui la laissèrent aveugle, muette,défigurée et à moitié paralysée. Mais, malgré ces épreuves qu'elle acceptait comme sa participation au rachat des fautes des hommes, elle vécut encore assez longtemps pour voir se créer à l'image de sa communauté d'autres établissements chrétiens, aussi bien masculins que féminins  dans toute l'Egypte.

Quand ce fut fait, Dieu la rappela à Lui, et..ce serait bien qu'il la ressorte

 du placard pour aider les Coptes du XXIéme siècle !

 

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 12:57

Lure (70), vers 9h 30, Quartier du Mortard.

Les nuages filtrent la lumière du soleil, voici une photo :

 

C'est pas la lune
 
 eclipse janvier lure 2

 

 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 08:08
 Aujourd'hui, Sainte Néophyte,
Ne pas confondre avec Saint Néophyte qui est un homme et qui a beaucoup travaillé pour Dieu car sa vie fut aussi longue que sa barbe d'icône orthodoxe.
Pour notre Sainte du jour, faut repartir loin vers le temps passé d'une bonne douzaine de siècles à une époque assez indéterminée et dans un lieu qui ne l'est pas moins..  Ca (ça) ne vous aide à suivre, cette localisation brouillasseuse comme le temps de ce 4 janvier 2011, mais qu'y voulez vous, elle n'a pas beaucoup marqué les annales, notre Néophyte..
Néophyte était chrétienne et fut razziée par une armées de païens en goguette, Francs par le nom, mais faux culs de nature qui l'emportèrent avec sept de ses petites camarades de couvent pour alimenter le bordel ambulant de l'armée en campagne.. Pour ses copines, on ne sait pas grand chose..Elles avaient déjà dû apprécier la chose auparavant car on ne parle de refus de service que pour Néophyte..
Elle avait vraiment dû résister, la brave Néophyte et protèger son hymen encore tout neuf avec véhémence et persévérance (et au nom de Jésus, ça aide, c'est sûr!) pour que ces braves soldats, à bout de patience, lui coupent le cou comme à un agneau pascal..
Voilà la brève histoire de Néophyte, qui tout juste baptisée et acceptée dans la communauté de Jésus s'est limitée à cette unique découverte..
 
Saint Onuphre, de son côté,est une vedette dans le genre bête à manger de l'hostie.. Ce brave homme était moine au Mont Athos quand il décida de devenir Martyr de Dieu...(la mode a depuis changé de camp !).
Pendant la semaine sainte de 1818, il quitta sa montagne et s'embarqua pour le pays des Turcs qui commençait dans l'île de Chios toute proche et y arriva au matin du Jeudi Saint...
Pour passer inaperçu, il avait coupé sa belle barbe et s'était déguisé enTurc; et, ainsi attifé, il se rendit au souk à l'heure d'affluence..Dès qu'il y fut, il monta sur une charrette et commença à dire des conneries sur Mohamet  et des bonnes choses sur Jésus..
Forcément, il fut vite attrapé et fouetté jusqu'au sang en place publique, puis empalé  à sec sur un cruxifix. Pour finir, après ce traitement anti hémoroïdaire sans égal et un écorchage partiel (juste la peau du dos sur lequel il s'était fait tatouer la vierge en string et des petits angelots en érection que le Sultan souhaitait avoir pour faire un abat jour, comme les Nazis firent plus tard avec les déportés du Struthof), le brave et suicidaire Onuphre fut décapité et ses restes jetés aux chiens..
Tant pis pour lui, on n'avait pas encore inventé ROYAL CANINtm
 
 
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 09:08
Aujourd'hui Sainte Geneviève
Fille de Nanterre, Geneviève est restée vierge toute sa vie, elle, femme remarquable qui a enfanté tant d'héroïnes dont la moins banale est Jehanne, la pucelle, encore une vierge forte, celle ci. Et puis, plus près de nous, Louise Michel ou Lucie Aubrac..Un peu moins vierges, ces deux là.
Sainte Geneviève est connue pour avoir remonté les bretelles  à des Lutéciens qui voulaient fuir l'armée d'Attila en 451 sans combattre. Les mettant à genoux et en prières, elle arrive par la force de cette volonté collective à détourner de Paris l'asiatique envahisseur, mais on sait bien que ce ne fut que partie remise : ils sont là aujourd'hui, les bridés,dont les cartons "made in PRC" envahissent les trottoirs de la capitale..Invasion soft, peut-être mais plus efficace, la même que celle des barbus à minarets, mais n'en parlons pas à Geneviève, elle est capable de revenir, déguisée en blonde marine..
Revenons à Geneviève des années 420/450..A peine les Huns repartis, ce sont les Francs qui arrivent  et rebelote, la Sainte sauve les parigots en allant chercher des andouillettes à Troyes pour les nourrir..
Et puis, je ne peux pas laisser passer ce jour sans souhaiter une bonne fête à ma douce maman qui nous éleva dans les difficultés que l'on imagine quand on est 15 à table, ni faire aussi un coucou à Moun, l'autre grand mère de mon fillot, une Geneviève, elle aussi.. Bisous à toutes les deux !

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 11:25

 voilà l'entièreté de l'article !

 tout augmente !gentillesses de sarko

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 00:00
 
Aujourd'hui, Saint  TélesphoreFichier:Pope Telesfor.JPG
 C'est Dimanche, jour des papes, alors en voici un,
grec d'origine né vers 95 après JC, (forcément, sinon
 il ne serait pas chrétien, faut suivre !).  Pour lui, parcours classique d'un vrai de vrai qui veut prendre sa place dans la hierarchie religieuse : Une enfance dans une famille bourgeoise et chrétienne, des classes dans le monastère du coin et une petite période d'ermitage dans les montagnes histoire de se donner une légitimité "politique", et hop..En route pour Rome..(on a déjà vu ça hier!).
Mais Télésphore, celui qui porte loin -ou qui voit loin- a d'autres ambitions que de finir dans les boyaux d'un lion du cirque et il prend rapidement la tête de l'église romaine  dont il devient le 8ème pape, dans les années 126/127.
Il est un pape respecté et plein d'idées pour développer son Eglise. Sous sa conduite, la communauté chrétienne de Rome se développe fortement et Télésphore travaille à sa structuration; c'est à lui qu'on doit vraisemblablement l'instauration du Dimanche de Pâques, l'obligation de chanter le Gloria à la messe de minuit et la mise en place d'un carême de sept semaines avant Pâques.
Il serait mort en 136, attrapé par les autorités romaines qui, avant de l'occire, lui auraient fait subir quelques gâteries pas vraiment chrétiennes..
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui..   
 
 
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:02
 Aujourd'hui, Saint Almachius ou Télémaque.
On aurait pu commencer l'année mollement comme nous le propose le calendrier, ou avec une jolie petite vierge passée au four, mais c'est le premier de l'an et comme le dit Bressand, mon pote de La Rivière Drugeon dans le Haut-Doubs, "Après la journée de la Femme, Vive le siècle de l'Homme !"'
Et puis, c'est moi qui décide alors je vous ai dégotté Télémaque, -littéralement, celui qui se tient loin de la bagarre-.
La bagarre dont il est question c'est ça :
(Vision de Gérôme, le célèbre peintre de Vesoul)  
Vers l'an 400, Almachius est ermite du côté d'Antioche et il y est bien. Le pays est plutôt très chrétien et la cote de Jésus y est toujours à la hausse, ce qui arrange bien le clergé local.
Mais voilà qu'un beau jour, notre ermite a envie de voir du pays..Ou se fait embarquer en virée avec des potes, on ne sait précisément; mais il arrive à Rome et s'y installe dans une gentille gargotte de la Via Durdanda, appelée  "Au bonheur des Saints". Rome est déjà pas mal chrétienne aussi et Almachius s'émerveille du nombre d'églises et de lieux de cultes qu'il visite avec ferveur, passant même une nuit en prières dans les catatombes en compagnie des maccabées.
Puis arrive le samedi, jour de cirque..
Avide de tout, notre touriste pas sexuel s'achète un ticket au premier rang et arrive dans les premiers, son petit coussin à la main parce-que les pierres du Colisée n'étaient pas en mousse, et qu'on a beau être un ermite en goguette, on aime bien son petit confort..
Le spectacle commence par des courses de chevaux, puis des pom-pom-pulcher déguisées en minerve font un petit tour de piste pour introduire le clou du spectacle : les combats de gladiateurs.
Almachius qui s'étaient endormi pendant le tiercé se réveille en sursaut, surpris par la clameur de la foule.. Dans l'arène, le mirmillon Sarkosus, un hongrois naturalisé, vient de terrasser le gros rétaire Strauskonus, un germain de Trèves, et, le coinçant sous son scutum et va lui couper le cou de sa dague effilée..
Ailleurs, c'est un combat de femmes qui oppose la terrible Ségolena, une "provocator" qui lutte depuis une demi-heure contre uneThrace du nord, la petite mais musculeuse Martina et qui, alors qu'elle semblait avoir le dessus, vient de perdre un sein tranché net par l'épée de la nordiste et est à 4 pattes..
C'est l'horreur..
Almachius est en plein cauchemar..Où sont passés les dix commandements, que fait-on des évangiles dans ce cercle de haine(s) ?
N'écoutant que son coeur, il saute dans l'arène et tente de séparer les quatre belligérants, et surtout de sauver la vie des deux perdants..
La suite fut racontée dans les annales..
Les 4 gladiateurs, excédés de ce jaune venu pourrir leur show, se retournent contre lui et le mettent en pièces sous les bravos de la foule !
  
Ainsi finit Almachius qui n'a pas mérité son nom de Télémaque, celui qui se tient loin... 
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
 
AU FAIT, RECEVEZ MES MEILLEURS VOEUX LES PLUS CHRETIENS POSSIBLE !voeux-2011.jpg
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté