Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 00:00

  Aujourd'hui, Sainte Cécile 

Sainte romaine, Cécile était née dans une célèbre , riche et chrétienne famille de la rome du IIIème siècle..

Son histoire est intiment liée à l'existence des anges gardiens, existence qui ne faisait aucun doute pour elle !

Rigolez pas..

Elle s'est bien débrouillée pour rester la pucelle

de Dieu qu'elle espérait resterange de feu, la bougresse..

Comme était très très mignonne, gaulée comme une miss, bonne couturière, excellent cordon-bleu, riche, cultivée et très douée pour le flutiau et la harpe, ses parents n'eurent aucun mal à la caser dans la famille du petit Valérien, un des riche héritiers de la famille païenne des constructeurs de chars Agnelli.. Mais voilà, Cécilia avait fait le voeu de chasteté et se réservait pour Jésus, ou pour le Père ou le Saint Esprit, ou les trois dans l'ordre que vous voulez., et ce mariage ne l'arrangeait pas.. Aussi, sur les conseils de son confesseur, l'Abbé Rhoute, elle mit en place un stratagème qui, d'après son histoire, alla bien au-delà de ses èspérances puisqu'il entraîna avec elle sur le chemin de Dieu son mari et son beau frère Tubercius..

Le soir de la nuit de noces, alors que ses invités faisaient la fête, elle se refugia dans dans la chapelle du palais paternel pour prier dieu de ne pas l'abandonner, tout en chantant seule cantiques et psaumes à n'en plus finir....Mais il fallut bien qu'elle rejoigne Valérien dans la chambre nuptiale..Malgré les litres de grappa qu'il avait ingurgités, le jeune homme espérait bien consommer son union dès le premier soir et c'est qu'il fit entendre à Cécilia..Elle se refugia alors près de la cheminée décorée de deux anges en marbre et, caressant de ses mains douces le crâne bouclé de celui de droite, elle dit à son mari :

"Partout où je vais un ange m'accompagne, et en ce moment, il est là avec sa grande épée flamboyante..Si tu me touches, tu mourras aussitôt!" Lui, pas aussi con, lui rétorque " je vois rien !"  "Si tu crois en Dieu", lui répondit elle, "tu le verras.. "

La suite de leur histoire est une suite de naiseries du même acabit.. Heureusement, les persécutions anti-chrétiennes périodiques et chroniques de ces siècles passés étaient encore à l'ordre du jour, et c'est l'empereur Marc Aurèle qui mit un peu de sel dans tout ça..

Valérien, converti fut décapité avec Tibercius, puis ce fut au tour de Cécilia de passer à la casserole..et quelle casserole : un cuit-tout à vapeur !

Elle fut enfermée dans les bains privés du palais familial dans la salle à suer, le sudatorium, et on mit sept fois la dose de bois habituelle pour la faire fondre, ce qui ne marcha pas..

Alors, propre comme un cochon sur son saloir, elle fut traînée dehors où un soldat devait la décapiter..Mais Dieu ne voulait pas de ça.. par trois fois, il dévia le glaive qui découpa la belle sans lui enlever la tête..

Chez les Romains, trois coups ça va, 4, c'est interdit..Cécilia était sauvée; mais tellement mal en point qu'elle mourut trois jours plus tard de ses blessures. On l'enterra dans les catacombes le 22 novembre 230 puis on l'oublia jusqu'à ce qu'on  retrouve intact son cadavre en 822, mais là, faut y croire!

 

Allez, bon lundi au pays des anges !  

 

.

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 08:08
Aujourd'hui, Saint Agapius of Palestine
Une fois n'est pas coutume, en cette matinée dominicale, I'm gouiing to  cause British becose c'est chez les rosbifs que je l'ai trouvé notre Agapios.
Je vous laisse l'original de l'article en dessous avec sa savoureuse traduction google que je m'en vais vous paraphraser plus lourdement aphteur.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
   Arrested three times during the persecutions of Diocletian , but realeased each time. On his fourth arrest he was imprisoned for two years, then offered his freedom if he would renounce Christianity; he declined. Martyr .
( Arrêté trois fois au cours des persécutions de Dioclétien,mais realeased chaque quatrième fois. Lors de son arrestation il a été emprisonné pendant deux ans, a ensuite offert sa liberté s'il voulait renoncer au christianisme, il a diminué. ).
Born  '(   Caesarea, Palestine     (Césarée, en Palestine)
Died       ( Est mort )     martyred c. 306    ( martyrisé c. 306 
first mauled by a bear  (premier attaqué par un ours) 
when that didn't kill him, he was drowned (Quand cela n'a pas le tuer, il a été noyé )
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

A Césarée, en Palestine romaine, sous le régne de Dioclétien, Agapios le chrétien fut raflé plusieurs fois mais réussit à s'enfuir miraculeusement à trois reprises car Dieu, comme le train, siffle sonne souvent trois fois, et avait besoin de lui pour agiter sa paroisse vu qu'il y était connu comme un très bon animateur de repas de fête, lotos dansants, couscous dansants avec karaokés christiques et autres réjouissances passées depuis sous le nom d'agapes, désignant simplement des repas entre amis, alors qu'elles ne désignaient que les repas communautaires entre chrétiens des premiers jours..(vous pouvez respirer..ouf!)

Dieu donc avait soufflé ce prénom dérivé du grec agapé signifiant amour, à Youssef et Fatima ses deux parents d'origine arabique, avec dans l'idée de le faire passer par ce biais à la postérité..

Agapius grandit heureux aentre youyou et fatoun, qui l'élevèrent dans la trtadition chrétienne du mùoment, et le respect des évangiles. Il devint donc un beau jeune homme qui savait comme personne organiser les Agapes dominicales et son rayonnement était grand dans la communauté chrétienne de la Césarée du IV ème siècle, où il était en quelque sorte le Fouquet .

Les Romains ne s'y trompèrent pas et l'arrêtrèrent très vite, mais trois fois de suite, Dieu le remit dans sa maison jusqu'à une dernière et fatale répétition..

C'était en 306 qu'il fut emmené couvert de chaînes devant le procureur qui le jugea coupable d'adorer jésus et l'offrit aux jeux du cirque pour l'anniversaire de l'empereur..

Agapius fut emmené avec ses copains de table au grand repas des fauves, et on lui réserva le choix du roi : l'Ours brun des Carpates.

Comme il avait été déjà entamé par la torture et que ses plaies infectées puaient, l'ours se contenta de jouer avec, le déchiquetant juste un peu du bout des dents et le scalpant d'un coup de griffe..

A la fin du spectacle, on s'aperçut qu'il respirait encore et que ses lèvres tuméfiées laissaient encore passer des bribes de prières à la sainte Trinité; alors, on lui attacha un gros caillou aux pieds et on le balança aux requins..

C'est ainsi qu'il partit en pleine jeunesse pour la plus grande gloire

 de Dieu et le régal des squales!

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 07:19

, Aujourd'hui  Saint Edmond Le Martyr

Si on sait plein de choses sur ce petit roi d'Est-Anglie, né en 840 et trucidé par les Danois/Vikings en 870, c'est parcequ'il  fut tellement regretté par ses ouailles

 qu'il en est devenu une légende

Fichier:Heptarchie 800.pngL'est anglie est la bosse

 à droite de la GB sur la carte, autant vous dire que c'était le jardin d'été des Vikings et qu'ils ne se privaient pas de venir se servir quand il fallait remplir les greniers et tirer un coup..Pour avoir la paix, le bon roi Edmond payait un tribut aux envahisseurs, mais un jour, devant ce qu'il lui restait pour son occupation favorite, s'occuper des pauvres, des malades, des veuves et des orphelins, des vieux et et mourants, il dit non aux danois..

Fallait pas..Et c'est pas avec son armée de bouseux dépenaillés qu'il allait secouer les cuirasses vikings, le costaud..Oh, bien sûr, tout le monde pria et communia dans une grande messe le jour de la bataille décisive, le 20 novembre 870 à Thetford puis on affûta les cruxifix et on partit se faire mettre une branlée mémorable !..

Vaincu par le roi Ivar, Edmond préfère alors se rendre plutôt que de faire subir d'autres infâmies à son peuple..

Prisonnier d'Ivar, leur chef, il refuse de se reconnaître son vassal sous le prétexte fallacieux que le Viking n'adore pas Jésus et que l'Est Anglie est une terre chrétienne sur laquelle jamais un païen ne mettra la main !

Ils ont bien rigolé les vikings !!!Plus qu'Edmond d'ailleurs..On le mit à poil, et on l'attacha à un bouleau et pendant toute une soirée consacrée à Odin, il servit de cible à des archers de plus en plus cervoisés ! (Mais, arrosé de sève de bouleau, il n'avait plus de crise de goutte, ça compense un peu !)

Le lendemain, comme il n'était plus bon à rien, on lui coupa la tête et on jeta le tout comme ça venait dans le bois voisin du camp.. 

Puis les Vikings repartirent vers d'autres conquêtes et les paroissiens se mirent en quête des restes de leur Roi qu'ils savaient être quelque part dans les buissons..

Pour le corps, ce fut sans souci car le roi avait toujours eu une bon coup de fourchette et ses grosses fesses étaient comme un phare une nuit de brouillard..Mais la tête manquait..Edmond avait une toute petite tête et là, en plus, il l'avait perdue..Les villageois rentrèrent donc bredouilles au village où les attendait l'Abbé Séder qui les y renvoya en leur conseiller d'appeler le bon Edmond par son nom....

Retournés dans la forêt, ils crièrent à qui mieux mieux : « Edmond, Où es-tu ? » et la voix du roi Edmond leur répondait : «  Her ! her ! her ! ».

Ainsi guidés, il la trouvèrent entre les pattes d'un loup énorme qui la gardait comme un trésor contre les attaques des rats, des vautours, des hyènes, des crocodiles et des tigres, que les vikings avaient libérès d'un zoo voisin !

La légende d'Edmond Le Martyr était née.

Y a de quoi, non ?

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 08:08
Clicker pour agrandir Aujourd'hui Saint Tanguy de Tremazan
Inséparable de sa soeur Haude, Guiguy qui ne s'est appelé Tanguy que plus tard, était né d'une première union du châtelain de Tremazan, le  beau Galon.
Mais, comme dans l'histoire de Blanche Neige, la maman décéda alors que les enfants étaient tout petits, la fille était jeune, et il était encore vert Galon !. Aussi, le galant en reprit et épousa dame Perfida qui ne pouvait blairer les enfants de la première union du bellâtre..Sur son insistance, on envoya Guytou se former à la cour du roi des Francs (on était au VII ème siècle) où il resta pendant dix ans.
Jusque là, c'était un chrétien ordinaire, fils de châtelain breton et nobliau presque sans importance mais Dieu se mêla de son avenir et le destin lui fit une passe de tango pas piquée des vers !!
De retour au château, sa belle mère l'attendait avec une triste nouvelle :
Haude, son ex-vierge de soeur avait couché avec le palfrenier, puis avec l'écuyer, puis avec le boucher, puis avec son demi frère, puis avec son père et lui avait même fait des propositions à faire rougir Lesbos elle-même !!
Autant dire qu'elle était possédée par le diable et qu'il fallait laver le déshonneur de la famille dans le sang !
Pauvre Guiguy ! Fatigué de son voyage, affamé, assoiffé, il apprend cette infâmie qui met à mal sa crédulité et endort toutefois l'amour qu'il portait à sa soeur..En même temps que ces mauvaises nouvelles, dame Perfida, très attentionnée, lui donna quelques pintes de Soushen qui le propulsèrent dans les appartements de sa soeur avec un bel élan vengeur..
Pauvre Haude... se précipitant la tête en avant pour embrasser son frère, ce fut le fil de l'épée qui mordit la chair tendre de son cou alors qu'elle attendait la douceur des lèvres de Guiguy..
Sa tâche acomplie, le fils abusé s'en fut aux cuisines se repaître de pâtés et de cailles farcies quand on l'appela dans la cour d'armes pour un prodige qui est resté dans les annales :  sa soeur Haude, la tête dans les mains, marchait en direction de la chapelle pour y recevoir l'extrême onction et si possible la bénédiction du chapelain..
Apercevant son frère, elle lui explique que la belle-mère a menti et qu'elle lui pardonne à lui mais que Dieu va s'occuper de Perfida.. Ce qui ne fit pas attendre.La belle mère fut bientôt prise de convulsions et d'une diarhée carabinée et, alors qu'elle se vidait dans les waters au fond du jardin, un éclair détruisit la petite cabane au fond du jardin et elle avec..
Guiguy, effondré se mit à prier saint Paul qui lui apparut et l'appela Tanguy..!
Changeant de nom, changeant de vie, Tanguy partit en pénitence s'enfermer dans un monastère proche puis fonda l'Abbaye de la pointe Saint Mathieu..
 Fluide, non ? 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 07:00

  Aujourd'hui, Saint Romain d'Antioche

  Encore un p'tit gars d'Antioche passé à la moulinette romaine vers 303 après JC. Sûr que si ça avait été  303 avant JC, même l'autre JC, le Jules qui mit notre Vercingétorix à genoux, il serait peut-êtrte encore vivant, comme le comte de Saint Germain.. (Vous l'avez reconnu, le vampire aux dents longues qui fit un show, hier soir en quasi prim'tim..Eh oui, la pierre philosophale, il l'a trouvé Saint Germain, et le voilà éternel..

Il lui suffit de squatter

 le cerveau  d'un politicien  plutôt sans scrupule  et sans trop d'esprit comme un E.T  démoniaque et le tour est joué, le voilà comme une pile neuve dans

une Rolex tm!.. Mais Voilà, Romain d'Antioche était Chrétien et diacre et très très attaché à son église.. Alors quand les phalanges romaines déferlèrent dans Antioche, la première vraie ville sainte, pour  y détruire les églises, son sang ne fit qu'un tour.. Ouvrant grande sa bouche, il se mit à hurler  et à rameuter les chrétiens du coin pour qu'ils fassent de leur corps un barrage humain sensé défendre son église.. 

Autant vous dire qu'ils n'ont pas fait le poids, les paroissiens, contre les légionnaires romains payés à la pièce (de boeuf!).

Et Le Romain, celui du jour, il ne resta pas frais longtemps..après être passé de pique en pique tout au long des rangées de soldats bien alignées, il était tellement pointillé qu'on aurait dit un morceau de grillage à poules..

Tout sanguinolent; on le traîna devant le procureur qui le passa en jugement devant une foule plus interéssée par la chute de l'histoire que par son début..

Le procureur lui demanda de gueuler encore un coup pour vérifier que c'était bien lui, la sirène d'Antioche, et, rassuré, lui fit couper la langue à la viet-min, sûr de son bon droit.

Pour Romain, la langue coupée, c'eût pu passer mais voilà, dans la recette,

on la bouffe la langue, crue et bien profonde, entre les amygdales !!

ça, il a  pas aimé, notre saint du jour et  IL EN EST MORT !!.

 C'était en 303, mais y a pas prescription..SUS aux Romains, pas celui-ci, les autres !

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 08:08
 Aujourd'hui Sainte Elisabeth
Dite Sainte Elisabeth de Hongrie ou de Thuringe..
A l'heure où les bonnes consciences fustigent les mariages d'enfants en Inde et dans d'autres pays exotiques, elles pourraient se retourner vers notre XIIème siècle qui était coutumier du fait, et pas que dans les familles royales.
La petite Elisabeth naquit de façon naturelle vers 1207 dans le foyer royal de Hongrie et vécut pendant ses quatre premières années comme une petite royale fille, jouant à la princesse et suçant son pouce pour s'endormir en tripatouillant son doudou.
Puis à 4 ans et quelques, la petite se fit happer par la politique à l'insu de son plein gré comme notre Hongrois national et son destin bascula lorsqu'on la donna comme future épouse pour le jeune  futur Landgrave de Thuringe en Allemagne; Louis.. Pendant 10 ans, on la prépara à son rôle d'épouse ducale puis, à 14 ans, hop, elle fut baguée comme un oiseau rare et mise dans le lit du sus nommé..
 
  Localisation de la Thuringe (en vert foncé) à l'intérieur de l'AllemagneLa suite fut d'un classique affligeant pour ceux qui suivent la vie des couronnées et autres bling-bling de notre XXIème siècle qui n'est pas avare en injustices..
Elisabeth avait toujours été quelqu'un de très gentil et de simple, mais pour hohorer son mari, elle vécut comme l'étiquette l'ordonnait, isolée dans son château avec un train de vie sarkosiste..Heureusement pour elle, Dieu veillait et, à la veille de partir en croisade, fit mourir son petit duc de mari et la laissa veuve et libre..
Elisabeth avait vingt ans et portait son troisième enfant ..Comme elle était encore largement consommable, sa famille et sa belle famille cherchèrent rapidement à la remarier mais elle refusa violemment toutes les propositions, ayant décidé de se consacrer à Jésus.
Devant tant d'ingratitude, on la vira du palais pour lui trouver une petite stalle pleine de paille propre dans une porcherie désaffectée..Mais, comme ça lui plaisait, on l'en retira rapidement, puis on lui prit ses trois enfants pour en faire de petits nobles  bien comme il faut et on la renvoya au château familial de Marburg où elle ouvrit un hôpital et s'occupa des pauvres et des nécessiteux, notamment ceux qui étaient en fin de vie..Mais pas bien longtemps car elle mourut à 24 ans en 1231.
Passionnant, non ?
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 08:06
 
Aujourd'hui, Saint Emilion  
Qu'était venu faire là ce saint breton tricard dans son monastère ??
 Nul ne le sait nul ne l'a su.
Pourtant, quand il se mit à ermiter dans un coin de colline verdoyante,
vers 750, la vigne poussait déjà bien sur les coteaux arrosés de brise océane..
   
 Emilion, ou Emilien, le Petit Mimile comme disait son vieux tonton François, était né à Vannes, beaucoup plus haut sur la carte, plus près des menhirs que des grottes de Lascaux, mais tout petit, il entendit l'appel de la foi, puisque sa maman était allée frotter son ventre arrondi par la grossesse contre une croix gravée dans une grosse pierre celte polie par l'habitude qu'avaient prise les futures parturientes du coin, espérant  que le contact  du rocher contre leur bidou leur donnerait de beaux enfants..A ce contact, le petit mimile tressaillit et se balança comme un bouchon enfoncé dans une bouteille de bordeaux, et sa mère craignit alors que la naissance ne soit immininente..Mais il lui restait encore quelques semaines à se bonifier à l'oiseau, et quand le moment fut venu et qu'on lui frotta les lèvres avec un oignon en lui glissant trois gouttes de vin rouge entre les lèvres, c'était un beau bébé de 8 livres pour  37 pouces et demi.. Emilion grandit avec ses frères et ses soeurs dans la fermette familiale, s'occupant des chèvres ou des moutons. Puis, l'appel de Dieu se faisant de plus en plus fort dans sa carafe, il plaqua tout et partit rejoindre Saint Martin de Tours qui tenait table commune au monastère de Saujon du coté de Tours .
Mais le petit Mimile s'ennuyait au monastère et trouvait ses compagnons trop peu assidus et un peu trop distrayants. Aussi, comme il avait un caractère de breton, il se fit bientôt jeter de la communauté.
Le voilà donc dehors, comme un bouchon sans bouteille, avec juste son cruxifix et son chapelet en poche..
Qu'à cela ne tienne, prenant la route du Sud, il suivit la côte atlantique,  et aboutit là où aujourd'hui une jolie petite ville d'Aquitaine porte son nom et fait rayonner son souvenir!   
S'étant établi dans une grotte où il vivait en ermite, il recevait toutefois des paroissiens du coin qui le nourrissaient en échange de quelques miracles. Puis, son charisme attirant des foules de pélerins, ceux-ci s'établirent eux aussi dans des grottes voisines de la sienne qui aujourd'hui encore forment à Saint Emilion un ensemble troglodyte complexe dans lequel le vin se sent bien..
 
Prions pour Saint émilion, le brave breton !
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 08:08
Aujourd'hui saint Fintan
Au IXème siècle, il quitta l'Irlande qui l'avait vu naître et en avait fait un bon moine, contraint et forcé par une troupe de Vikings en maraude.
Et; alors qu'il aurait dû rester peinard dans son monastère, il se retrouva à épousseter les menhirs dans une île des Orcades , tout en haut de l'Ecosse.
carte du Leinster            
Mais Dieu veillait sur lui et mit de l'alcool dans la cervoise de ses maîtres et les endormit par une nuit sans lune..Rester esclave ne lui plaisant pas plus que ça, Fintan monta dans une barcasse et partit vers le sud, tracté par une paire de dauphins mâles..
Il arriva bien vite en Ecosse et descendit encore vers le sud, passa la Manche, passa faire un petit coucou à Saint Martin de Tours et ne s'arrêta de marcher que lorsque le terrain fut trop en pente pour ses petites jambes.
Il était dans les alpes suisses quand il comprit le destin que Dieu lui avait choisi.. il serait moine irlandais en Suisse. Resdescendant de la montagne, il se fixa à l'abbaye de Rheinau, où les moines lui confièrent la garde de la cellule numéro 729 b dont il garda la jouissance pendant les  vingt cinq dernières années de sa vie,et où il vécut retiré du monde, ermitant seul au fond de son couloir, se consacrant à la prière et à la contemplation des oeuvres de dieu. Il serait mort en 879
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 08:08

Aujourd'hui, Saint Laurent l'irlandais

Son vrai nom Lorcán Uí Tuatail , du gaèlique signifiant à peu près "Laurent O'Toole" , Laurent  l'utilisa de son vivant mais la devotion dont il fut l'objet après sa mort  l'anglicisa fortement..

Car Lorcàn était Irlandais de sang royal, fils de Muiredach Uí Tuathail roi des Uí Muirdeaigh et aurait pu succéder  à  son père  s'il n'avait en quatre frères mieux placés..Tout jeune, il fut éduqué par les moines du monastère de Glendalough où, ses classes faites, il resta comme moine puis dont il prit la tête vers 1154.

A 33 ans, il est appelé à Dublin pour succéder à l'évêque Grégoire qui vient de casser sa pipe..Entre temps, les Normands avaient débarqué en Irtlande et conquis le pays, mais comme ils étaient catholiques, le mal n'était pas bien grand et Lorcàn se vit confirmer dans son ministère par le pape Alexandre III.

La suite de sa vie est une longue litanie de réunions, d'embrouilles en tout genre, de conciles et d'ambassades entre les puissants de son monde qui s'étripaient pour la conquête de l'Europe de l'Ouest..

C'est même au cours d'un de ses voyages diplomatiques qu'il attrapa une fièvre maligne du côté de Rouen et qu'il mourut ,soigné par les chanoines de l'abbaye de EU en Normandie. 

Enterré là dès 1180, on vit sur son tombeau se produire quelques guérisons miraculeuses qui firent craindre le pire pour ses restes funèbres..Craintes justifiées, car son crâne fut déterré et emmené en Angleterre dans l'église de Chorley  avec quelques vertèbres cervicales.. Le reste fut plus ou moins dispersé et on ne put garder de son corps magnifique que de quoi remplir un reliquaire, qui, présenté à la foule des pélerins suffisait malgré tout amplement à leur bonheur.

L'abbaye d'Eu devint rapidement un haut lieu de pélerinage au point qu'il fallut y construire une collégiale pour accueillir tout ce petit monde.. ..

La collégiale vers 1890 – 1900. prions donc pour Lorcàn Ui Tuatail ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 08:08

Aujourd'hui saint Brice

 

On ne quitte pas Saint Martin de Tours aujourd'hui encore..Ce bonMartin qui avait tabnt de place dans son monastère tout neuf qu'il tenait table ouverte pour les pauvres et les déshérités qui passaient par là.. 

C'est ainsi qu'une nuit, devant la porte entrouverte du porche principal quelqu'un déposa un paquet vagissant à l'intention du saint Homme..C'était Brice..

Recueilli et élevé par la communauté de saint martin, Brice fut bientôt un enfant costaud et très croyant jusqu'à son adolescence, période à laquelle tous ses mauvais gènes prirent le dessus sur l'éducation des bons Pères..

Dès que les hormones prépubertaires se mirent à le travailler, Brice quitta le monastère et partit de bordel en bordel apprendre de la vie ce que Jésus lui cachait..Sa vie de patachon dura quelques années, et, bien qu'il gagna quelque argent à orner le nid de vieilles femmes, il dépensait tout avec ses potes en bacchanales endiablées où il faisait grande consommation de jeunes et jolies esclaves.

Puis un jour, il apprit la mort de saint Martin..

Prise de conscience subite du temps qui passe, ou remords d'avoir perdu un père sans même un dernier au-revoir, on ne sait.. Mais Brice arrêta derechef sa vie d'errance et revint au monastère..Là, il reprit le chemin bien tracé de la hierarchie catholique et remplaça bientôt Martin à la tête de l'échevèché de Tours où il exerça son baptistère quelques quarante années encore.

Sa vie s'acheva vers 444, non sans une dernière pique du destin qui lui envoya une nonne bien grosse de quelques mois qui disait partout porter son enfant..et qui le fit convoquer devant le pape qui le suspendit jusqu'à ce que, bien défendu par ses paroissiens, il retrouve son siège..

Prions donc pour Brice, le cHaud lapin !

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté