Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 00:00

Aujourd'hui, Sainte Thérése d'Avila .

Faut bien que tout le monde vive alors je vais vous parler de Thérèse la petite espagnole de Tolède fille de Beatriz d'Avila y Ahumada et du Chevalier Alonso Sanchez de Cepeda et dont le papa avait du sang juif (rouge comme le mien !) dans les veines.Brave Chevalier qui aimait tant les enfants qu'il fit onze frères et soeurs à Teresa..Teresa est née le 28 mars 1515. Toute petite, avec un de ses frères elle tenta de vivre comme une ermite mais renonça à la mort de sa mère, vers ses douze ans..

Puis, la puberté ayant fait d'elle une merveilleuse personne un peu comme celle ci : http://daniel.duranton.over-blog.com/article-saint-du-jour-st-d-hier-edouard-58882782.html , elle devint vite la meneuse d'une bande de fêtards et sa virginité sentit plus d'une fois passer  le vent du boulet..Sa conduite était si provocatrice que Papa Alonso l'enferma au couvent le jour de ses seize ans pour lui apprendre la vie au féminin..Au bout d'un an de pain sec et de bromure, les hormones se calmèrent enfin dans un corps dont Dieu prenait inexorablement possession..(A moins quielle n'ait eu une confesseuse, le soir dans sa cellule pour l'endormir !)..Et cette possession la rendit grandement malade au point de la ramener au château familial.

A peu près guérie, elle s'enfuit en cachette de son père pour entrer au carmel où elle resta 23 ans avec des rechutes et une santé précaire qui la laissa même paralysée pendant plus de deux ans..

Et un jour de 1539, POF ! Plus mal nulle part..Grâce à Saint Joseph, dit-elle alors! Lien

ET avec la santé, le retour des désirs de femmes..C'est alors que Zorro estr arrivé, sans s'presser..le Grand Zorro..Déguisé en barbichu nazaréen, il lui fit les gros yeux et lui donna fessée !!

C'était en 1542..Et à partir de là elle dépensa ses sous pour faire bâtir des couvents et y installer des bonnes soeurs qui ne devaient pas tricher avec la foi..Elle avait l'expérience, ça aide !

Elle mourut le 15 octobre 1582 et on l'enterra à Alba de Tormes..Puis, en 1585,  pour la transporter à Avila, on l'exhuma et alors..et alors..Elle était toute neuve dans ses habits pourris!!

Il aurait mieux valu qu'elle y soit aussi, pourrie car pour garder ce miracle à Alba, le pape la fit revenir en 1586. Puis, pour qu'elle soit mieux, on lui refit son tombeau en 1598, puis dans une autre chapelle en 1616 et en 1670 dans un coffre d'argent..Il faut dire qu'entre temps, on aurait pu l'apeller "Alouette", la Téresa!

Car :

Son pied droit et une partie de la mandibule supérieure sont à Rome, sa main gauche à Lisbonne, son œil gauche et sa main droite à Ronda, son bras gauche et son cœur dans des reliquaires du musée de l'église de l'Annonciation d'Alba de Tormes et ses doigts sont conservés dans divers endroits d'Espagne. 

CHANSON

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 08:08

Aujourd'hui, Sainte Parascève.

Elle était d'Europe orientalo-sudiste, la Para, devait parler le grec ou quelquechose qui y ressemblait ou même un jargon qui vaut celui de Fra Sullius quand il baigne le 13 octobre dans le champagne et la questsche bio.. (On n'a pas tous les jours vingt ans, mon pauv' m'sieur, allez, bon ann' )!

Notre Parascève était Thracienne de Thrace, cette jolie région de la péninsule balkanique entre Bulgarie et Turquie..Malgré ça, elle réussit à faire perdre sa trace à son petit papa qui voulait la faire se reproduire avec un gentil tonton, toujours vert grâce au régime bulgare qui composait son menu quotidien..Un oignon et trois olives le matin, trois oignons et une olive le midi et, le soir soupe d'oignon aux olives et à la feta..

Bref le tonton la trouvait à son goût la petite Parascève et lui aurait bien donné à croquer de sa carotte plutôt bio vue l'époque (autour de l'an mil).. Mais voilà, Parascève ne se sentait pas faite pour sucer quoique ce fut, et encore moins pour passer du régime de bonne soeur qu'elle s'imposait pour rester neuve de partout, à une consommation quotidienne de  jus de couilles, même tontonal ! 

Alors elle partit, la belle enfant et quitta la Thrace ce qui lui permit de faire perdre la sienne un moment (elle était trop facile, celle là !). Elle partit droit vers le sud et ne s'arrêta qu'à Jérusalem. Là, vidant ses bagages, elle vendit ses robes, des robes de soie bulgare brodées de fleurettes bucoliques et décolletées jusqu'au nombril qui mettaient ses seins juvéniles quasiment dehors, et qui avaient coûté la peau des fesses à son petit papa, tant et tant qu'il ne pouvait même plus aller à la selle et faisait tout debout comme les auxiliaires féminines de la Wehrmacht. Elle vendit tout, la Parascève, et, avec l'argent, donna à manger aux pauvres tout en prenant le soin toutefois de se vêtir un peu dans un vieux sac de figues qui laissait voir des gambettes qui déplaçaient les foules. Et elle allait ainsi, la bellâtre dans les rues de Jérusalem, priant dans les églises, les cimetières, les chapelles et ailleurs, distribuant son blé à qui mieux mieux et louant le seigneur..Mais voilà, au bout d'une dizaine d'années, sa renommée fit que son père vieillissant (il venait d'avoir 52 ans) remonta sa thrace jusqu'à la Ville Sainte..

Cependant, prévenue par Jésus en personne, la mignonne était repartie  vers Constantinople puis Cariata en Turquie occidentale..A force de faire, Papa ne remit le grappin dessus que deux ans plus tard encore, et ce qu'il trouva ce fut une vierge morte d'avoir défendu une rondelle que des marchands du temple vendaient à qui mieux dans les bordels qui fleurissaient autour de son tombeau..

D'après Wiki, Parascève serait très poupoulaire en Bulgarie et Roumanie. Moi, je sais pas. 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 08:08
Aujourd'hui, Saint Edouard Le COnfesseur blocage de la rn 19 12 octobre à vesoul (7)
 Trente-trois hommes enterrés trente-trois jours qu'on emmène faire une balade en hélico de trente-trois minutes jusqu'à l'hosto, ça a suffi pour que nos amis chiliens se remettent à croire en Jésus, le nazaréen mort à 33 ans et remonté du fond des enfers  dans une capsule résurrectionnelle!
En tout cas, bravo aux secouristes! Et si Dieu les a aidés, tant mieux..A charge pour lui de faire évoluer les lois et les conditions de travail de ces prolos de la mine pour les années à venir..Un autre miracle, ce serait qu'ils touchent des royalties sur les milliers d'articles qui ont été, sont et seront écrits sur leur calvaire..Mais là, on peut rêver; un miracle, par définition, est rarement répétitif, n'est-ce-pas, Jeanne, ma pucelle ?
La petite photo en intro pourrait vous faire penser au Chili des années noires..Mais c'est à Vesoul que je l'ai prise..Ambiance de début de révolution en octobre 2010..ça va venir, l'intersyndicale tient de moins en moins "ses" troupes et sous l'apparente solidité de l'organisation, le volcan s'échauffe et pousse!!
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
   Aujourd'hui, le Saint Edouard  fêté par le calendrier fut Roi d'Angleterre autour de l'an Mil. On peut le fêter aussi le 5 janvier, date de sa mort.
Edouard était un bon gros pépère qui n'aimait pas la guerre et  qui laissa son pays passer entre les mains des Normands de Guillaume le Conquérant..
Il était le fils d'Edmond, roi d'angleterre  dit "Côte de fer" qui fut assassiné par les Danois qui tenaient à cette époque une bonne partie de la grande île britannique.
Quand son père mourut, il reprit le royaume avec "bonté et bienveillance", se trouva une princesse mignonne comme tout et ils se marièrent.. puis ils eurent beaucoup d'enfants qui remplissaient de bonheur les couloirs du London Tower.
Il mourut en 1066 pas loin de Westminster où il avait fait bâtir une superbe cathédrale, priant dieu d'accorder à Albion un avenir  de paix et de prospérité. Ce qui fut arriva, vous le savez bien, grâce au charbon, au fer, et à la vapeur, et surtout grâce au sang et à la sueur des travailleurs, enfants, femmes et autres qui firent la "Révolution industrielle", les enrôlés d'office qui bâtirent l'Empire aux dents longues et les déportés politiques exilés sur les terres à colonisés..
Mais comme disait Christophe Colomb,"Pour réussir l'omelette, faut casser les oeufs! 
Allez, priez donc pour les Edouard et bon anniversaire aux balances du 13 !
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:00

Aujourd'hui Sainte Révolution

Il est temps de prier sainte démocratie comme au bon vieux temps de la "France, Fille aînée de l'Eglise". Il est temps...Aujourd'hui, le bon vouloir d'un seul homme fait la pluie et le beau temps obéi qu'il est par une bande de godillots plus disciplinés que des soldats de plomb. il est loin le temps des Hommes dEtat  de la Vème..Il a raison le jeune sarkosi, elle n'existe plus, on est dans la VIème et ce que Tonton avait commencé, il le parachève, il l'exalte; il le transcende!.Assemblée Nationale, Sénat, Gouvernement..Coquilles vides, chambres d'enregistrement sans contrôle, garnitures de feuilles de salades autour de la pizza..

Prions pour sainte Démocratie, martyre du sarkosisme..et prions Sainte Révolution qui seule peut sauver le pays !

 

A part ça, le 12 octobre, on peut fêter  Sainte Exupérie..ou Espérie ou Spérie tout court. tout court, ça lui convient mieux car elle subit la décollation vers 750 après Jc pour sa foi.. Jeune pucelle catho, elle se destinait à la religion malgré les décisions prises pour elle par sa riche famille, à savoir un beau mariage arrangé avec un cousin pour garder les sous au château..

Mais la belle Spérie quitta subrepticement le château, et, déguisée en paysanne, vécut dans la forêt de Aynac cachée dans le tronc creux  d'un châtaignier jusqu'à ce que son frère Clarus et le cousin promis (Ellidius) ne la retrouvent guidés par son chien.Spérie refusa à nouveau ce mariage charnel, et de dépit son prétentant lui coupa le cou..

On raconte que malgré le sang qui lui coulait sur les yeux, Spérie ramassa sa tête et fit quelques centaines de mètres comme un canard décapité pour aller laver son corps et sa tête sanguinolents dans le ruisseau voisin qui prit le nom de "Ruisseau des Barbares" !

 

http://srv08.admin.over-blog.com/index.php?id=1187663990&module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=971286862711 


Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 08:00
Aujourd'hui Saints Andronicus, Tarchus et Probus.
 Ces trois saints exotiques méritent bien un petit coup de projecteur sur leur fin ténébreuse à souhait..Ils étaient chrétiens là bas dans l'asie mineure plutôt turque aujourd'hui, mais romaine à l'époque quand le tsunami diocléticien les emporta dans ses rouleaux rageurs et les détruisit aussi aisément que le loup soufflant la maison de paille du petit cochon. Ils étaient chrétiens et pratiquants et vouaient à Jésus un culte si prononcé que c'est chez eux en premier que les soldats romains commencèrent leurs rafles..Où habitaient ils précisément, je crois que c'était à Tarse (Tarsus), et même Anazarbus, en Cilicie d'après le très célèbre recueil de canonisés, le "Martyrologium Hieronymian". (Tarse est très connue car c'est là que naquit Saint Paul.)
Andronicus et ses compagnons furent donc arrêtés et plutôt malmenés pour qu'ils abandonnent Jésus..Pour Tarachus, le plus vieux, ce furent des jets de pierre dans la mâchoire qui le laissèrent sans dents; pour Probus, Dieu fut clément et coupa le souffle à ses bourreaux alors qu'il était en train de se faire battre à mort à coups de nerfs de boeuf, ce qui dépita ses tortionnaires.Pour le dernier, les romains prirent soin de ne pas  le trépasser trop vite. Pour lui, pour Andronicus, ce fut juste des blessures aux jambes qui le firent saigner comme un porc mais sans l'achever..
Le lendemain, on leur demanda gentiment de manger des offrandes consacrées par les idoles païennes genre Vénus, Cupidon Jupiter et autres héros de la statuaire gréco-romaine plutôt sympathiques.. Nos trois survivants refusèrent, ce qui se conçoit pour le vieux Tarachus et sa bouche en miettes, et fut accepté.. Probus dit non..et ça passa..Mais que le jeune Andronicus, cet ado en pleine croissance, refusât de manger cette chair consacrée, c'était plus que ne pouvaient en accepter les braves centurions : De colère, ils se saisirent du vieillard et l'attachèrent la tête en bas au dessus d'un feu de déchets fumant sa dioxine, et pour que Probus ne sente pas favorisé, on le chatouilla avec des fers portés dans le même feu pendant qu'on gava de force le petit dernier comme une oie de Noêl.
Le lendemain, c'était Samedi et on les emmena au cirque pour voir les animaux. Ils étaient  Magnifiques !! Des ours des Pyrénées, des lions de Vincennes, des tigres de Mulhouse, et même des aigles de la montagne aux singes !! Comme nos trois chrétiens avaient été plutôt résistants, on les laissa nourrir les bêtes..Mais les bêtes refusèrent de les bouffer.. ça pue le chrétien torturé et ça bouge plus beaucoup, c'est pas très festif, faut les comprendre les pauvres bêtes!! Alors, pour en finir avec ces trois là, c'est le le loup humain qui les tua sans les manger, à grands coups de glaive dans le ventre pour que ça saigne et que  ça gigle! C'était en 304..Allez les Peug! 
  
 
 
 Pour les forts en géographie, voici la carte de la cilicie du temps des romains..et la tronche dAndronicus en bizantin.

andronicus

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 09:09

Aujourd'hui, Saint Daniel et ses compagnons.

Quelques 800 ans avant les martyrs de Tibérine  et bien avant l'invention du ciné qui  met en images leurs derniers jours, sept franciscains connurent le même sort dans le Maghreb islamique..

C'était en 1227 que débarquèrent à Ceuta, au Maroc nos sept mercenaires de la foi chrétienne.On était le 30 septembre..S'installant dans le ghetto chrétien comme il leur  était  imposé, ils n'y restèrent qu'une nuit, se répandant dans la ville dès le lendemain armés de leurs cruxifix pour tenter de convertitr un maximum de sarrazins!

Leur petit manége dura quelques jours jusqu'à ce qu'ils attrapent le pompon. S'étant fait assez vite repèrer, ils sont rapidement arrêtés et jetés en prison. Là, au bout d'une semaine, on les exhiba en public sur une jolie estrade où trônait un beau billot de charmille. La foule nombreuse en ce 10 octobre qui tombait semble-t-il un dimanche cette année là, assista  à l'expression collective de leur mauvaise volonté quand ils refusèrent de se laisser couper le prépuce et d'embrasser la foi musulmane.

Et arriva ce devait arriver, Daniel, Domné, Nicolas, Léon, Ugolin, Samuel et Ange,  tous les sept furent raccourcis de la tête..à défaut d'autre chose. 

ça vous rappelle quelque chose, non ?

Fichier:Localización de Ceuta.svg

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 00:00

 Aujourd'hui Fait Beau

  

 C'est le patron de Paris, des parisiennes et des parisiens et pourtant rien sur Saint Denis martyr avec son curé Euléthère et son diacre Rustique ! Iil fut le premier évêque de la Lutèce des Parisii, et fut zigouillé par les Romains entre 250 et 270, du temps du nettoyeur, Dioclétien ou de l'autre, Dece, ou même sous Valérien.. Bref, rien de précis, ça craint..Alors je vais vous parler du temps !!

Fait beau, hein ? Sacré beau temps pour un 9 octobre..Dire qu'il y a des années , il neige en septembre  Où, au Pôle Nord, pardi !

Moi, ça me va bien ce post été indien qui me rappelle le Vieux Joë ( http://www.youtube.com/watch?v=GO6s_EB-zU4)..et pour les adeptes de la mère Belle, voici la parisienne !

http://www.youtube.com/watch?v=kSTS8tKB4P0

Heureusement, ce 9 octobre, il y a Gunther..

Gunther était ermite à Niederatlaich du côté de l'Allemagne bavaroise. Comme Aimé, il préféra la montagne pour s'isoler des hommes..Lui c'étaient les Alpes, mais qu'importe le mont, pourvu qu'on ait la vue. (Non,  n'essayez pas, ça ne marche pas avec le Mont de Vénus qui, lui, ouvre d'autres perspectives strictement interdites aux religieux, sans parler de celui qu'escaladaient les sorcières du bout de leurs doigts effilés quand elle cherchent l'avenir aux creux de vos paumes..).

Donc Gunther est seul, ermite se nourrissant de fraises des bois et de soupe d'ortie aux lombrics, croquant à la bonne saison un pied de mouton ou une cenelle; il vivait là, il vivait bien avec Dieu pour témoin  et jamais sa vie de patachon, celle qu'il mena dans sa jeunesse ne lui manqua.."La chair est triste et j'ai lu tous les livres..heureusement, il me reste les Saints, la vierge, Jésus et tout le firmanent qu'agitent les anges au petit matin" disait il à ceux qui venaient troubler sa solitude librement consentie..Parfois quand le visiteur apportait une bouteille de schnaps ou un tonnelet de vin de messe, il parlait hébreu; et, si par hasard un cuissot de chevreuil ou un chapon sortait du sac du pélerin, il les préparait avec goût car il avait été maître queue dans sa vie parmi les hommes au château de son père, disant alors que l'existence de la grande cuisine était une manifestation de Dieu..

Il est mort en 1045, n'ayant jamais connu ni les Mac-do ni les Quicks ni les cochonneries à l'huile de palme dont le Diable inonde la planète !

 Nous si..Hélas !!

Chapon de fête au Champagne

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 08:06
Ah Aimé, je t'ai oublié le treize septembre..oublié au profit de Saint Jean "Bouche d'or"..Mea culpa, mon beauf !!
Trop de soucis en ce début de rentrée bien manifestante..Il m'a fallu distribuer des tracts, repasser mes drapeaux, laver ma chasuble, participer aux intersyndicales et puis, reprendre en même temps le chemin des écoliers et me fader une  équipe de professionnels de la pédagogie qui vaut son pesant de cacahuètes!  
Alors, ce matin,  j'ai demandé à Sainte Pélagie de te faire une place sur le banc d'église où elle prie habituellement.. Le troisième à droite dans la nef devant le confessionnal, aux pieds de la statue de la Vierge au serpent.. Elle se met là pour prier, mais je la soupçonne de tendre l'oreille pour attraper au passage des bribes de confession que laissent parfois échapper d'une voix maldroite les futurs pénitents..Elle, elle prie à genoux, les mots des prières sifflant doucement entre ses dents comme des échos atténués de l'enfer.. Elle prie et son esprit détaché n'est plus que deux oreilles attentives, comme une chouette en haut de l'arbre surveillant les trottinements furtifs des mulots dans les feuilles mortes..  Elle te' doit bien ça, Pélagie puisque c'est son copain Saint Jean Chrisostome qui a raconté sa vie :
Vers 300 après Jc, du temps de Dioclétien l'antichrétien, Pélagie, la vierge chrétienne a 15 ans. Elle habite Antioche en syrie (on quitte pas la région de serge et bacchus, les 2 d'hier), elle habite là quand vient son tour de se faire rafler pour incompatibilté de moeurs avec la religion dominante..D'après Jean Bouche d'Or, quand les soldayts viennent chez elle pour vider la maison de tout ce qui ressemble à un chrétien, elle monte sur le toit où séchaient les abricots et ses petites culottes, et de là haut, se jette sur les lances des bidasses qui attendaient dehors parceque la cahute était trop exihgüe pour laisser entrer la patrouille entière.. D'après le chroniqueur, elle aurait fait ça pour échapper à un dépucelage non consenti, surtout avec des non-chrétiens..Mais en fin de compte, elle se le fit transpercer, son joli petit corps de pucelle..
Saint Aimé  mourut trois siècles et soixante-neuf années plus tard.. 
Aucun rapport avec Pélagie sauf l'amour de Jésus..Aimé est grenoblois, puis suisse d'adoption lorsqu'il décide de devenir moine à Saint Maurice du Valais. Sentait il trop des pieds ou était- il dérangé par les ronflements de ses co-moines, il ne reste pas longtemps à Saint Maurice, et on le retrouve à Luxeuil, au milieu des irlandais de la bande à Colomban et Valbert. Passant en voisin prendre les eaux à Metz, celles de Luxeuil lui donnaient des envies de bébés, ce qui est encore reconnu aujourd'hui, puisqu'on y traite la stérilité féminine aux thermes impériaux; donc, parti à Metz,  il rencontre le comte Romaric qui le prend en affection et lui donne une vallée vosgienne pour s'acheter le paradis et pour qu'il s'y établisse avec ses compagnons..
Revenu au dessus de Fougerolles où les eaux sont bien meilleures, il s'établit dans sa verte vallée qui prend le nom de Romanici  mons, décliné en Remiremont. Sa compagnie est alors si recherchée qu'il doit bâtir deux édifices religieux différents, un pour les hommes et l'autre pour les femmes..(Saint Amé ne militait pas systématiquement contre la stérilité féminine, mais savait bien que pour être peinard avec Dieu, il est préférable de laisser les gonzesses faire leurs soirées entre filles..)
Il mourut un treize septembre seul dans un trou dansc la montagne, cavité qu'il avait squattée dans les dernières années de vie, une sorte de crevasse élargie par laquelle on accédait par un trou d'homme et une corde.. Saint Aimé (Amé) était retourné à la matrice..
les vosges
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 08:00
Aujourd'hui, saint Serge de Rosafa
   bacchus et sergius
Il avait un compagnon de régiment qui s'appelait Bacchus..Et puis, comme ils étaient chrétiens tous les deux (forcément, sinon, je les overblogerais pas!); on les trucida  pendant la campagne de Syrie..(une des campagnes de Syrie d'il y a longtemps, pas celle avec sir Lawrence, ni l'autre avec Dayan!)... Faut dire qu'il fallait être un peu inconscient pour être un adepte du cruxuifié dans l'armée romaine d'orient aux environs du IV ème siécle
.. Mais Sergio et Bacchus étaient en quelque sorte dans la "Légion Etrangère" de l'armée romaine d'Orient, une légion encore plus étrangère que les autres légions puisque leur histoire parle de "Légion de Barbares!"(Cette gentille troupe ayant gardé pour la postérité l'étonnant surnom de "Schola Gentilium".)..
Donc, nos barbares chrétiens sont peinards dans leur troupe de soudards quand, patratas!! un jaloux les dénonce au grand chef !  Pour l'adjudant Bacchus, ce fut rapide..comme il refusait de renoncer à sa foi, on le trucida à coups de trique ce qui fatigua tellement le bourreau qu'il ne mit que des caresses à Serge, le lieutenant félon..Serge simula, geignant sous les coups qui l'effleuraient et ne marquaient que très légérement sa chair endurcie de vieux bourlingueur comme une vieille pute entre les pattes d'un puceau..
Le lendemain, on le ressortit de sa cellule pour le remettre au Travail, et après lui avoir arraché la langue, les ongles et le nez, comme il refusait toujors d'abandonner Jésus, on le  décapita devant sa troupe bien alignée comme dans une boîte de soldats de plomb..
Ce haut fait de l'armée romaine aurait été perpétré à l'Est d'Alep, en Syrie, pas loin d'un coin appelé localement " Rosafa" et où subsista pendant quelques siècles le mausolée qui abritait les restes des deux inséparables..
 
 
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 08:53
Aujourd'hui Saint BrunoChartreux-Bonheur-nuits indiennes-neige2009.jpg
Mon voisin s'appelle Bruno.Ses grands parents étaient italiens et il conduit un gros camion rouge. Mais il est pas pompier, juste routier. Avec lui, je n'ai pas besoin de réveil, il fait chauffer le moteur de son engin tous les matins, soit à 4h30 soit à 5h 30 selon la saison..c'est gentil comme réveil, c'est comme un gros chat qui ronronne en faisant vibrer les vitres..Le soir il revient..marche arrière et le bahut s'endort pour la nuit..Le samedi, c'est le jour du bain..Bébé Volvo sort tout beau tout brillant de sa séance de nettoyeur à pression..Je l'aime bien Bruno..Il est divorcé comme plus de la moitié des habitants de mon village et il a trois grands fils qui réhabilitent de vieilles voitures le WE pour se passer le temps..Ils bossent comme des dieux en carrosserie et en mécanique..Et, parallèlement à ça, car il faut bien que jeunesse se casse, ils  désossent régulièrement des voitures plus récentes pour aller courir avec sur un terrain de stock-car dans un bled pas loin.. Bruno vit ça avec philosophie et on en rigole quand le ferrailleur vient chercher les épaves devenues plus qu'épaves à force de culbutes!
Bruno est comme son saint protecteur..honnête et droit.
Saint Bruno est mort il y 900 ans. Germain d'origine, après de brillantes études théologiques, il se retrouve chancelier de l'archevêque de Reims, un politicard pourri jusqu'à la moelle dont il dénonce les agissements, les abus de biens sociaux dirait-on aujourd'hui. Oui, rien ne change, sauf que à l'époque, quand on tenait un pourri, on l'éliminait..
Donc Bruno met au jour les combines de son patron et on lui offre de le remplacer, ce qu'il refuse..Il végète encore quelques années dans les ors du palais épiscopal puis un jour de grande colère, il vend tous ses biens et part s'isoler au prieuré de Séchefontaine**, près de Reims. Mais là aussi, la mentalité des gens d'église le débecte..Il repart, il a 52 ans, sa vie démarre enfin..Rencontrant l'évêque de Grenoble, (le futur Saint Hugues), Bruno et une petite bande de volontaires reçoit de sa part une vallée perdue dans la montagne dans le massif de Ia Grande Chartreuse. Là, il fonde un ermitage puis un prieuré et les bruniens prennent le nom de chartreux et passent leur temps à prier dans leurs cellules entre deux travaux manuels.
Son truc bien lancé, Bruno repart vers le sud et échoue en Calabre où il fonde une nouvelle communauté de chartreux (cartusienne) à La Torre..où il meurt un matin de 1100..
C'est peut-être grâce à lui que mon voisin, petit fils d'immigrés italien a reçu son prénom.
****Voyez donc le commentaire du rémois Duranton sur Séchefontaine..c'est actualisé en live !..
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté