Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 08:08
Aujourd'hui, sainte Fleur,
Une belle religieuse dans sa vitrine réfrigérée..Mais vingt degrés ce matin à Cahors dans le Quercy de Flora la sainte..Une belle religieuse et un sacré bouquet car la tradition fait d'elle la patronne de toutes celles qui ont un prénom qui est un nom de fleur..ervenche, aubergine, poulette, etc.. non, je m'égare..Pervenche, Violette, Hortense, Pâquerette, Marguerite, Hibisca, etc.. etc.. Pour les fruits, je ne sais pas, mais pourquoi pas? vivent les Clémentines, Mandarines et autres.. 
Sainte Fleur -ou Flora, ce qui fait moins cake- n'a pas fait de fruits..Morte aussi vierge qu'à sa naissance, elle n'a pas connu le mélange des gamètes que le bon Dieu adore provoquer dans les corolles parfumées des inflorescences printanières..Jamais un gros boudon bourdonnant n'a frotté ses grosses pattes poilues sur les étamines charnues de la belle enfant lui caressant au passage un pistil à l'orifice aussi béant que prêt à tout...Flora du Quercy entra toute jeunette chez les Frères Chevaliers de SAint Jean de Jérusalem qui tenaient succursale à Beaulieu et resta toute sa vie dans l'abbaye avec "ses"  hommes..On lui prête une vie sans surprise pour une religieuse : Prières le matin, soins des malades, service des indigents le midi, prières de 2  heures, réception des pauvres, prière de 4 heures, goûter et devoirs pour le lendemain, prières de 6 heures, préparation du repas des Chevaliers, prières de 9 heures et au lit! Avec une vie pareille, elle avait même le temps de faire le spectacle un samedi soir par moi, comme Sébastien (patrick à la télé), un spectacle de mystiques où elle tenait tous les rôles: l'extase, la transe, le décollage, les stigmates, le délire!
Elle mourut plutôt fanée en 1337
 
allez, fêtez donc les Flora !
et un petit lien vers le Quercy:
 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:06

Aujourd'hui, Saint François d'Assise.

Il est mort en 1226 et sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille,mais plutôt un court chemin de tourbillons et de cascades au service de Jésus..Il ne sut jamais ce qu'est la crise de la quarantaine et jamais le démon de midi ne l'attrapa dans ses filets.. Vierge et martyr, non, François d'Assise ne l'était pas, il était né dans et pour l'action, et, s'il commença sa vie d'adulte en combattant dans l'une des guerres locales qui agitaient l'Italie des Condottières, maniant l'épée et le couteau comme pas deux, Dieu le repéra bien vite au sein des ces troupes de soudards incultes qui  se vendaient au(x) plus offrant(s). Aussi, lorsque les troupes qui l'avaient embauché furent défaites et lui capturé par l'ennemi, Dieu lui apparut, profitant de sa disponibilité émotionnelle.

(En gros, il était bien content d'avoir encore sa tête, et ses bras, et ses jambes, ..alouette!, et du fond de sa cellule, il remerciait la providence..).. François, le fils de bonne famille accueillit Dieu comme l'alcoolique boit l'apéro..Avide et ouvert à tout, il raconta que Dieu lui aurait parlé, lui conseillant de "servir le vrai maître"..Peut-être avait-on servi du pain à l'ergot de seigle ou du velouté d'amanites tue-mouches aux prisonniers, l'histoire ne le précise pas, mais toujours est il qu'une fois relâché, Francesco est devenu un soldat de Dieu..Revenu à Assise, il commence par distribuer les sous du père pour aider les lèpreux; les pauvres et les nécessiteux, puis, quand ses parents lui coupent les vivres devant son appétit de gabegie, il quitte la maison familiale et vit dans la rue..Vendant ses vêtements, il s'habille d'un sac et d'une corde et commence son odyssée vers le royaume  de Dieu..Parcourant les campagnes en prêchant l'évangile, il est bientôit rejoint paar une petite troupe de 12 "apôtres" avec lesquels il va fonder "l'Ordre des frères mineurs" (franciscains) puis  (-je vous la fais courte-) "l'Ordre des Clarisses" pour les filles, en association avec sainte Claire et enfin, pour les laïcs qui ne veulent pas quitter bobonne et les gosses, l'Ordre dit de "La fraternité séculière"..

Ceci fait, il tente d'arrêter la guerre entre chrétiens et musulmans et se rend de l'autre côté pour rencontrer le sultan du moment et en revient malade comme un chien.. C'est alors que Dieu fait encore un prodige qui va regalvaniser ses troupes missionnaires : sur le corps de François apparaissent les marques de la Passion !!

Souffrant comme une bête bonne pour l'équarissage, le Saint homme prend encore le temps d'écrire  "le Cantique des Créatures" à la gloire de Dieu avant de mourir le 3 octobre 1226. .

 Saint François parlait aux animaux et de ce fait est le patron des louveteaux!!

 

Bonne fête aux François !

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 08:08

Aujourd'hui, Saint Gérard 

Il fallait en choisir un ce sera Gérard de Brogne au milieu de tous ces gégés là qui ont été saints aussi, si vous en voulez un autre, voici la liste de Nominis tm, le site du pape : Gérard Premier prieur du monastère bénédictin de la Charité-sur-Loire (+ 1102), Gérard au diocèse de Sora en Italie (+ v. 637), Gérard Cagnoli franciscain (+ 1342) Gérard de Brou Evêque de Mâcon en Bourgogne (+ 958) Gérard de Clairvaux Cistercien, frère ainé de Saint Bernard (+ 1138) Gérard de Corbie Confesseur (+ 1095) Gérard de Csanad Evêque de Csanad et martyr (+ 1047) Gérard de Lunel ermite - tertiaire franciscain (+ 1346) Gérard de Toul Evêque (+ 994) Gérard Majella Rédemptoriste (+ 1755) Gérard Mecatti frère de l'ordre de Saint Jean (+ 1245). 

 Donc Saint Gérard aujourd'hui est Saint Gérard de Borgne, appelé ainsi car il est le fondateur de l'abbaye de Borgne près de Namur en Belgique..Il fut tout d'abord chevalier batailleur et pas souvent au chômage dans ce Xème siècle qui voyait arriver l'apocalypse de l'an Mil et la fin du monde promise par les prédicateurs.. (On a bien connu ça aussi avec l'an 2000 et le show de paco Rabanne !). Est cette échéance qui poussa le jeune Gé&rard à lâcher l'épée pour le goupillon, on ne le saura jamais..Mais, à la mort de son père, le volà qui part à Saint Denis, quartier pas aussi chaud que maintenant, et qui entre à l'abbaye bénédictine qui s'y trouve..Là, il fait ses classes de moinillon puis ayant reçu son beau diplômer de bénédictin, il retourne en Belgique sur les terres familiales avec un beau projet qui fut son mémoire de thèse à Saint Denis : la construction d'une abbaye !
On était en 919..Il la fit construire et elle est toujours là l'abbaye! Gérard de Brogne, c'est du solide !Puis il s'y installa et fit venir d'autres moines qui la firent prospèrer.Fort de son expérience il devint conseiller en restructuration auprès du Duc de Flandre qui lui fit remettre aux normes belges des abbayes héritées du duc de Lorraine. Voilà ce qu'on sait de lui..Il fut bosseur et s'endormit en paix vers 959 sans voir si l'an mil fut apocalyptique !
 
Pour rigoler un peu dans ce monde déjà trop sérieux, voici "Coluche" dans  "Gérard :
 l

Abbaye de Brogne

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 08:08
 

 

Aujourd'hui, Saint Léger.

 

 Il y a à quelques kilomètres de mon Meurcourt natal un autre petit village appelé Mailleroncourt-Charette, célèbre au XVIIIème pour ses hauts fourneaux et la qualité de sa fonte,  et qui possède une chapelle dédiée à saint Léger. Cette petite chapelle dont j'ai pris la photo (sans autorisation) sur le site lié est bâtie à côté d'une source où coule toute l'année une eau pure et fraîche qui a la faculté de soigner les maux des zyeux. Moi, je lui en trouve une autre de qualité..Quand je passe en vélo avec mes deux garçons, on s'en remplit la panse et  elle rafraîchit bien ! Revenons à cette histoire des yeux et de Saint Léger..Pourquoi une source, pourquoi Saint Léger, pourquoi la métallurgie ? Vous allez voir le rapport que je subodore là-dessous :

Nos ouvriers de Mailleroncourt Charrette, tâcherons conscencieux et attachés à leurs feux toute la journée et 6 jours sur 7 avaient les yeux aqui chauffaient dans l’atelier..C’étaient pas les normes de l’industrie sidérurgique européenne  de 2010 (ce qu’il en reste !) en termes de sécurité, l’ère des lumières.. Ça ressemblait plus à l’inde des désosseurs de navires ! Pas de lunettes, pas de gants, ni de masques.. À la limite un tablier de cuir épais sur une poitrine nue..Et les yeux, t’avais beau les fermer, y morflaient quand même..Et ce d’autant plus que certains d’entre nous ont lespaupières plus fines que celles des autres..question de grain de peau..Faciles à reconnaître ceux là, y peuvent pas dormir avec la lumière..elle les gêne ! Donc, voici nos sidérurgiques exposés au feu, leurs yeux tout chauds en fin de journée..Trop mal ? Le curé les envoyait à la source consacrée à St Léger et..Hop, la vue revenait (!)  (Faut y croire!).  Et pourquoi la vue revenait-elle ? À cause du martyre de Saint Léger..on  y vient enfin à l’évêque d’Autun dont la source fait  tant t de tintouin! Bon, bien sûr fallait être chrétien et prier un bon moment, une piécettote dans le tronc était aussi la bienvenue, mais Saint Léger, de là haut pouvait faire quelque chose..

Pour lui-même, il n’a pas pu aller loin..

Evêque d’Autun au VIIème, à partir de 633, il est bourguignon de cœur et quand la guerre de succession des descendants de Clovis bat son plein, les habitants d’Autun assiégée par les troupes de Théodoric sont menacés de famine.  Il se livre en échange de la mansuétude des assiégeants au nom de jésus. Mal lui en prit..il est torturé, on lui coupe la langue et on lui brûle les yeux..Il lui restait les oreilles, heureusement..

Puis, d’internement en internement, il aurait fini à Fécamp pour y mourir étranglé ou quelque-chose comme ça..ça, c’est sous réserve car on le voit mourir aussi à Arras et à Saint-Maixent, mais au moins, vous avez le choix..

 Au fait, si vous avez 5 minutes, ce matin, avant la manif de 14 hoo, priez St Léger qu'il décille les yeux de "nos" mandarins elyséens !!. Le peuple est en marche..les yeux ouverts!

 

  LA CHAPELLE SAINT LEGER DE MAILLERONCOURT

  

 

 LA CARTE DE LA NEUSTRIE

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 08:00

Aujourd'hui, Saint Rémi

Ne cherchez plus dans le calendrier, Rémi a été viré  du 1er octobre au profit d'une jouvencelle normande, la Thérèse de l'Enfant Jésus..Voilà, j'en ai parlé, j'y reviendrai peut-être si elle est sage..

Rémi est fêté à Reims.. Coulez champagnes et autres ratafias et croquez biscuits roses au fond des caves, l'évêque est revenu..On a ramené ses cendres ce premier octobre dans notre bonne ville..Mais avant que de pérégrinations..Fils de sainte Céline de Laon, le voici déjà évêque de Reims à 22 ans vers 550 et, comme son ministère va jusqu'en belgique, il reste jeune très longtemps à voyager sans cesse pour évangéliser les campagnes et confirmer les croyants..Le voilà qui fonde tour à tour des diocèses, à Arras, Laon, et Thérouanne, puis, s'occupant des miséreux nombreux en cette période de fin d'empire, c'est un réseau d'assistance qui court sur le nord- est de la gaule qu'il finalise..Puis, Clovis, le roi Franc arrive de ses contrées barbares et essaye de s'imposer en la Gaule, Rémi , en première ligne comme Clémenceau en 14, lui envoye des ambassades pour lui demander de combattre en chrétien et de se contenter de trucider les soldats mâles des armées adverses, avec pour les civils le conseil suivant : " Soulage tes concitoyens, secours les affligés, protège les veuves, nourris les orphelins."  Clovis s'y met d'autant mieux, que poussé par la reine Clothilde, chrétienne et copine de Rémi, il se baptise après avoir gagné la bataille décisive qui lui ouvre les portes de ce qui deviendra le royaume franc. (Pour Clovis :

http://sullius.over-blog.com/article-4-juin-viens-la-mon-clovis-51495468.html ).

Clovis vainqueur et bien installé sera baptisé à Reims par notre Saint du jour qu'il gardera longtemps près de lui. Rémi en profitera pour éradiquer l'arianisme naissant qui tentait, via les wisigoths et les Burgondes, de s'introduire en Gaule.

  Allez, fêtez donc les Rémi,..Bernard, n'oublie pas ton beauf, celui de Gourgeon !

 

et, si ça vous dit:
Voir aussi sur le site du diocèse de Reims.

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 00:00

Aujourd'hui, Saint Jérôme.

 Origine de l'image : link  +   link

 

Il est mort en 420 et a énormément inspiré les artistes des siècles d'après..

Son icônographie est riche et variée, mais vous n'avez droit qu'à un morceau de bravoure de mon chouchou, le sacré Bosch, prénommé Jérôme ! Généralement représenté en petit vieux à moitié à poil, il exhibe, plus qu'une musculature d'ascète, un front intelligent et couronné d'une auréole de cheveux blancs mise en valeur par la noblesse du visage et l'abondance des poils de barbe, immaculés eux aussi..Ils l'étaient sauf les jours des spaghettis à la tomate à la cantine du monastère de Bétléem où il finit ses jours en  419.

On le représente presque toujours en train d'écrire car il aurait traduit la Bible en latin avant de la commenter, ce qui lui prit tout de même 34 ans.. Du pain bénit pour les peintres, un gars capable de tenir la pose aussi longtemps ! Et même pas de courbatures !

Ce fut un intello avant l'heure et cela plut beaucoup aux dames de Rome et d'ailleurs qui firent cependant chou blanc avec lui question de du zizi sexuel.. 

Il était peut-être attiré par les hommes, le Jéjé, allez savoir !

 

 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 00:00

Aujourd'hui trois saints en "L".

Et comment qu'ils sont en ""L", ces trois là car ce sont trois lieutenants dans l'armée des Anges de Dieu que le calendrier fête aujourd'hui.  Ah, ils consommaient moins que le Rafale qui pourtant est très sobre par rapport au F-16, mais ils étaient aussi efficaces contre les Forces du mal et les menaces de possession "d'Armes Massives". Nos  trois Archanges n'étaient pas les seuls gradés de l'armée volante de Jésus, mais l'histoire sainte a surtout retenu leurs trois noms et les a sanctifiés, peut-être parceque ce sont de bien jolis prénoms qui sont faciles à féminiser, ce qui est pratique quand on veut savoir si on a affaire à un ange femelle ou mâle, ou les deux à la fois.

Bon, revenons à nos serviteurs zèlés :

-Gabriel est le messager..Il plaît aux femmes et sait pratiquer l'insémination artificielle, appelons le "Le fécondeur",

 -Michel est appelé "Le prince des Anges"..Il est plus chef que les autres, c'est le seul qui a une moustache et qui sait compter..C'est lui qui grave les encoches sur le baudrier de ses compagnons volants. Chaque encoche valant homologation d'une victoire aérienne sur les démons.

-Raphaël est l'intello. Il pense pour les autres et ça plaît à Dieu qui lui a fourni un téléphone rouge.. La ligne directe lui permet de prévenir Le Père quand il faut appuyer sur le bouton des catastrophes naturelles..En ce moment, il chauffe, le téléphone..Faut dire que le Diable est plutôt du côté asiatique et proche oriental  de la Force. Raphaël est souvent associé à Tobie, celui qui inspira le Grand Sheakespeare quelques siècles plus tard. Je sais pas qui est Tobie, mais il a écrit un livre apocryphe sur ces bidasses volants de la foi.

Pour en finir avec ces vaillants guerriers du Christianisme, précisons qu'ils sont 7, même si , on n'en garde que trois, comme expliqué plus haut..

Eh, oui, sept.....sept branches, sept mercenaires, sept moines à tibérine, sept..embre, sept-tout. moi, j'aime bien les sept Nains et blanche f..

 

.
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 00:00
Aujourd'hui, Saint Venceslas
Il ne vit pas l'an mil, l'ami Venceslas pas plus qu'il ne sut ce que voulait dire le mot "République", lui, le fils de Duc et duc lui-même. Aujourd'hui, il est le saint patron de la république tchèque mais ce ne fut pas une partie de plaisir pour lui, cette nomination..Alors qu'il avait treize ans, son père mourut.Venceslas, mineur comme son frère Bolestas dut accepter la régence de leur mère, l'horrible Drahomina..Et attendre cinq années en se cachant de sa propre famille pour écouter la messe et même prier dans son lit, lui le Duc chrétien de Bohême orientale..Se cacher pour vivre sa foi, il le fallait bien car comme tous les chrétiens du duché, sa vie était en danger car Drahomina et Boleslas sacrifiaient encore à des idoles antiques dont Priapre était le chef de file.(Mais non, c'étaient pas les frères Ripolin, leurs dieux..).
Ils sacrifiaient aux idoles et ne pouvaient pas blairer les chrétiens en conséquence de quoi, dès la mort du Duc, chasse leur fut faite et mort leur fut donnée, de préférence sur le pal, ce qui plaisait au peuple..
Mais Venzo eut enfin 18 ans..Virant la sorcière et son rejeton maudit, il prit le pouvoir et remit en place notre bon Jésus et ses évangiles, le Saint-Esprit et ses anges, Dieu, sa Vierge et ses saints et à la fin du IXème siècle, le christianisme rayonnait à nouveau sur cette bonne terre de Bohême et le Pape était content..Mais voilà, la résistance s'organisait au pays et le paradis ne dura que 5 ans pour les adorateurs du cruxifié..Boleslas, mécontent car Venzo avait fait cesser son commerce d'esclaves, menait la rébellion et coinça son frère un dimanche à la sortie de la messe (et c'était pas pour lui offrir l'apéro !) Percé de coups d'épées Venceslas mourut en perdant son sang en abondance mais sans cesser de prier pour son bourreau de frère, lui disant même, d'après sa légende," je ne serai pas fratricice, frappe, je te pardonne !"  
 Allez, bonne fêt'nat' à nos amis tchèques  
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 06:06

Aujourd'hui, Saint Vincent de Paul

Tout petit, il rêvait d'avoir des échasses comme son tonton qui surveillait ses moutons au bord des marais du Sud-Ouest landais..Hélas, il n'avait que son joli petit béret basque et ses sabots de tilleul taillés pendant l'hiver par grand-père Alphonse et c'était bien suffisant pour garder les truies allaitante. Mais, comme tant d'autres petits garçon de la campagne, Vincente rêvait, rêvait et rêvait encore de quitter le cul des vaches, en l'occurrence, celui des truies, pour monter à la ville, profiter du formica et du ciné..Vincente, le petit porcher avait quelquechose de plus cependant.. Il savait lire et son intelligence plutôt aiguisée pour un beuillot de la cambrousse aimait à s'exercer dans la lecture des Evangiles et la compréhension de la longue saga du peuple de Dieu, la Bible..A l'office du dimanche, aux petites messes du matin, aux vêpres et autres cérémonies, il s'était fait remarquer par son zéle et sa connaissance du cath par l'abbé Khan, un tchétchène arrivé au pays basque par hasard et qui s'y était bien plu.

Vincente et Padre Khan se prirent d'affection et le pêtit entrevit dans le vieux bridé l'ouverture vers le futur radieux dont il rêvait.. L'orfèvrerie, les bougies, les dentelles, les chasubles à brandebourg, le vin de messe, les séances de confesse, la dinde de Noel chez le baron, le presbytère, large et accueillant, avenant comme la bonne fournie avec par l'échevêché, tout était là, il suffisait d'être curé pour échapper aux truies...

Le grand Séminaire, et une nomination comme curé de Clichy, puis l'ascension pour le petit basque..Par un coup de bol du destin, le voici aumonier de la reine Margot, c'est la gloire !! Mais notre Dieu n'aime pas ceux qui pètent plus haut que leur cul et lui envoye  l'abbé Berulle qui le persuade que le vrai service de Jésus passe par l'humilité..Vincente décide de changer de vie et de retourner à la simplicité campagnarde de ses vertes années pour retrouver sa crédibilité face à Dieu..Le voici nommé à Chatillon dans les Dombes où il rencontra Saint François de Sales avec lequel il apprend à donner..Et la leçon porte..Le futur saint Vincent de Paul se lance dans la fondation pour tous les oubliés de la société de deux organisations caritatives : la Confrérie de Charité, la Congrégation de la Mission, puis, pour les filles et les femmes, il appuye l'action de Sainte Louise de Marillac  pour lancer la Compagnie des Filles de la Charité. (cf : http://sullius.over-blog.com/article-15-mars-louise-46654589.html).

Il meurt en 1660 fatigué mais heureux comme un montagnard dans son cerecueil de formica..

Allez, un coup de Jeannot : http://www.dailymotion.com/video/xclwu3_jean-ferrat-la-montagne_music 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 10:00
Aujourd'hui saint Charles Garnier
Ce jésuite tenta de vendre Jésus aux indiens du Canada au 17 ème siècle et ce qu'il récolta c'est un coup de tomahac et le fil du couteau de chasse..Mais ce ne fut pas au pays des hurons, mais dans celui des Iroquois qu'il devint martyr de la foi en 1649! 
Peut-être que s'il avait croisé la route de Saint Côme et Saint Damien, les deux frangins toubibs, il aurait pu servir encore un peu..
Ces deux là , deux sages arabes venus d'Arabie se sont convertis au christianisme vers le 3ème siècle et très vite leur rayonnement spirituel et professionnel les rendit célèbres. On venait de partout les consulter dans leur bonne ville de TYr où ils s'étaient établis..Et ils soignaient tout, les blessures des corps et des âmes, les maux de dents et ceux d'amour, les stérilités et les hyperborées.. ils étaient forts.Ils étaient forts car Dieu était au bout de leurs mains et dans leur coeur.Et puis un jour de distraction, Dieu ayant peut-être un rendez-vous avec son contrôleur fiscal, les deux frères soignèrent le gouverneur de la province, le célèbre Lysias qui était un paîen invéréré. Tout à fait remis, le brave Lysias les fit arrêter, torturer et finalement décapiter en place publique parcequ'ils se réclamaient de Jésus dans leur pratique médicale et que Dioclétien n'en voulait plus de ces chrétiens..Ah, j'oubliais, Côme et Damien n'acceptèrent jamais d'argent pour les soins prodigués..On la tient la solution pour boucher le trou de la Sécu !
Allez fêtez donc les Côme et les Damien et priez les si vous ne vous y retrouvez pas dans le 15, 17, ou le 18, en cas d'urgence.. 
 
Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté