Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 12:30

songe de st jo par De La Tour 

  un petit bout de ce célèbre tableau de Georges De La Tour

LE SONGE DE SAINT JOSEPH

Repost 0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 15:15

 Parce-que
j'avais eu la flemme 
de contrôler le transfert de mes petits poêmes,
me contentant, en  gros fainéant,
de control/c
de control/v,
Toutes leurs chutes furent zappées...

Mais là, c'est corrigé
Allez; allez y voir donc, c'est ben mieux! !

http://sullius.over-blog.com/pages/POEME_en_32_pages_Le_panier_-2540509.html
 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:14

Aujourd'hui, sainte Bénédicte,  petite soeur Clarisse décédée par la grâce
 de dieu en 1260.
Bénédicte ou Benoîte, ce qui est fort laid comme prénom,
succéda  à la tête du couvent de Saint damien à sainte Claire,
celle là même qui fonda en son temps l'ordre des Clarisses..
Non, les clarisses ne sont pas des petites cloches au timbre clair
 comme le sont  les campanules qui tintent au cul des mules,
et ne montent pas non plus en haut des campaniles
 pour fêter en le carillonnant à chaque heure,
le long labeur du temps....
Les clarisses autant qu'il m'en souviennent servent Jésus en toute clarté
et on peut prier sainte Claire pour qu'elle fasse pousser,
quand les yeux défaillent, les bras des gens bigleux...
Disciple de saint François d'Assise, celui qui parlait aux mésanges
et faisait parler les mainates, Claire eut, avant Bénédicte une vie de
 renoncement au monde matériel, se consacrant au service de Jésus
en s'occupant des pauvres et des nécessiteux.
  Curieusement, j'ai deux belles soeurs qui portent ces deux prénoms;
mais  l'une comme l'autre n'avaient pas une once de charité chrétienne.
Et même, j'ai appris qu'un jour de Pentecôte, elles se réunirent..
Où, je ne sais, Lourdes peut -être;Pourquoi, je l'ai su plus tard..
Juste pour  préparer ensemble de faux témoignages qui ont fait faire tomber le mari d'une amie très proche et divorçable dans une dépression proche du suicide..
Sainte  Claire et Sainte Bénédicte, du fond de leurs tombeau ont dû se dire :
ah les S.......! (non pas les Saintes!)
Mais c'est pas tout pour Béné...
Après une vie d'austérité et dévotion à Jésus et la perpétuation de l'oeuvre
de sainte claire, usée par son régime de privations et ses activités caritatives,
elle décéda..et fut canonisée pour devenir sainte Bénédicte, la Vraie..,
Une vraie, pas une  pâle imitation aux relents de hyène.
Parents, consultez donc le blog des saints de Sullius avant de choisir pour vos enfants un  prénom qu'ils ne pourront assumer !!

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 09:14

Aujourd'hui, Sainte Mathilde
Qui fut Mathilde que l'on peut appeler aussi Mahaut ou Maud,  la sainte de ce 14 mars?
On connaît bien sa vie car elle fut l'épouse du roi  Henri l'Oiseleur qui régna sur
la Germanie au Xème siécle. La voici en quelques mots :De ses 23 années de mariage avec son bel ami qui l'avait prise dans ses filets toute jeune alors qu'elle n'était que fille de Comte, naquirent cinq enfants dont deux fils
qui la firent entrer dans le calendrier des saints car leur méchanceté à son égard
fit ressortir ses qualités de sainte ...Quant mourut son mari, ce cher Henry, Mathilde, veuve éplorée, ne changea pas son style de vie, consacrant quotidiennement  beaucoup de temps à la prière et à la visite des pauvres, des malades et des établissements religieux de son royaume, et suivant strictement les règles que recommande l'Eglise catholique aux candidats pour le paradis.
Ne se contentant pas de visites, elle savait à l'occasion casser sa tirelire, en l'occurrence le trésor royal de ce qui deviendra assez vite le saint empire
germanique pour en distribuer le contenu en aumônes. Cette façon de jeter l'argent par les fenêtres ne plut pas longtemps à ses deux fils, surtout l'ainé, Othon (ou Otton1er), et aux autres qui, bientôt, se liguèrent contre elle pour l'isoler dans un couvent  et lui faire sentir par moult humiliations quel statut était désormais  le sien. 
Déprimée, abattue, déclassée, Mathilde se serait suicidée sans le secours de la religion et l'attention bienveillante des religieuses qui lui devaient bien ça, vu que c'est elle qui avait payé la construction du couvent..avec les sous des autres.
(Oui, j'aime bien le dire ça..c'est facile d'être généreux avec les sous des autres!)

Cependant, au bout de quelque temps, ses enfants, comprenant quel trésor
est une mère, lui redonnèrent bien vite une place auprès d'eux et elle recommença
à s'investir dans ses oeuvres caritatives et religieuses, mais cette fois, avec l'aval
de ce bon vieux Otton..
Quand elle mourut en 968, à Quedinbourg, elle était vénérée pour sa bonté
 et sa prodigalité et on la canonisa pour l'ensemble de son oeuvre..

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 09:14

Aujourd'hui, Saint Rodrigue de Cordoue

Vous la connaissez tous la tirade :
"- Rodrigue, as tu du coeur ?
- Non, j'ai du trèfle et, si tu m'le pique, j'te laisse sur le carreau !"
Cette histoire de cartes à jouer m'avait laissé penser qu'il pouvait y avoir là un rapport
avec  le nom des rois ou des valets du jeu de belote..Que nenni !
Car nos beaux habillés s'appellent ainsi : 
à pique,  David et Hogier,à coeur, Charles et La hire
à carreau,  César et Hector, à trèfle, Alexandre et Lancelot..
Alors, où chercher ??
..On me sussure : va voir le Cid..Peut-être..dans celui de Corneille , c'est sûr..mais qui était le Cid ?Alors ailleurs ??
Il se pourrait bien que le Rodrigue en question soit notre Saint du jour :
 En effet, ce Rodrigue là, né en Espagne musulmane, vers le IXème siècle,
avait d'après sa légende deux frères..Donc, ils étaient trois..Avec lui, sur les trois, il y avait deux chrétiens et un musulman. Comme ses deux autres frères discutaient tout le temps de théologie et que, trop souvent, à cours d'arguments, ils en venaient aux mains, le beau Rodrigue un jour tenta de les séparer, puis les mit d'accord quand ils se mirent à lui taper dessus tous les deux!! Mais la discussion n'était pas close pour autant, car celui qui était
 musulman les dénonça aux autorités religieuses.
Tandis que l'autre s'enfuyait en terre chrétienne, fier de sa foi, Rodrigue fut derechef embastillé et quelque peu malmené selon les moeurs de l'époque,  et malgré cela, il ne voulut jamais abjurer sa foi et se retrouva vite fait bien  raccourci d'une tête.. 
On raconte qu'en attendant son dernier supplice, il lia amitié dans sa geôle avec  un autre chrétien condamné comme lui et qui passa à la postérité sous le nom de Saint Salomon, et qu'on peut le fêter aussi le 13 mars. 

  Voilà une belle  amitié, plus belle que lles liens su sang et qui dépassa la mort..
C'est bien les gars! 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 07:07

Aujourd'hui Sainte Justine
 En ce jour de mars, on fête  Guistinia Bezzoli, vierge et pas du tout martyre, passée à la postérité sous le nom de Justine Baiseoli.
Ne se  séparant  jamais de son baise-en-ville ni de son chapelet en grains de buis, Guistinia, dans les années 1280, entra au couvent des bénédictines de la ville d'Arezzo car elle ne supportait plus son nom de naissance, qui entachait sérieusement sa réputation de jeune vierge..Pour ces quelques années en compagnie des religieuses, elle se choisit donc comme nom de guerre " soeur justine de la dernière goutte".Oublié l'infâme  patronyme hérité de son père, finis les moqueries et les lazzi,terminés les honteuses montées de sang aux joues de la pauvrette, Justine revivait..Bien acceptée par ses consoeurs souvent trop pressées  pour prononcer son nouveau nom en entier, elle entendait parfois autre chose, du genre :"Justin'

p'tite gout'",  une derniér' pour la rout"; et autres bêtises qui finirent par la cambrer pour de vrai..Un jour, ce fut la mère supérieure par un lapsus malheureux fit déborder le vase, poussant Guiliania à s'épancher sur l'épaule bienviellante de son amie, Manon des Sources qui vivait seule avec son toine dans la montagne.Que se dirent-elles ce jour là, on ne l'a jamais su, mais la suite coula de source et on retrouva quelques jours plus tard la belle Justine installée dans une grotte où venait se former avec une régularité de métronome  une goutte d'eau pure, ue à la fois, tout au bout d'une énorme stalactite, et qui, tout aussi régulièrement venait frapper  dans un éblouissement d'arc en ciel, la pointe effilée d'une non
moins énorme stalagmite..Justina venait de trouver sa grotte..
Elle y vécut en ermite jusqu'à ce que l'imminence de sa mort, annoncée par l'asséchement de son goutte à goutte la ramène en ville, où elle mourut  vénérée  le 12 mars 1319..
On lui attribua par la suite de nombreux miracles,
elle serait la patronne des plombiers..
 Cherchez la fuite

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 14:31

les moutons de serge
les moutons de serge
pas besoin de manteau !
par sul.

Repost 0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 09:19

Aujourd'hui, Sainte Félicité.
 Est-ce à cause de la fête des grand-mères et qu'il fallait ce jour là, un prénom qui fleure bon le tablier à fleurs et la moustache ménopausique 

qu'on a collé la sainte Félicité le 7 mars,.. je ne sais.Mais sur mon calendrier (Celui des Artistes, qui, les malheureux, peignentavec la bouche, les pieds, et tout sauf les bras), le 7 mars, c'est la Sainte Félicité,alors que partout ailleurs, elle aurait  sa fête le 23 novembre. Allez, 7 mars, ou 23 novembre, au niveau des températures et de l'ensoleillement, ça se vaut, elle sera pas changée cette chère Félicité ! (Surtout ici, en Franche omté, où, tant qu'on n'a pas eu la neige du Coucou,on n'en est pas quitte d'un hiver qui commence souvent par un petit coup de blanc vers le 15 novembre)...Fin de la rubrique météo; je vais maintenant vous conter l'histoire tragique d'une Félicité que je vais choisir arbitrairement parce-que, dans les annales, il y en a trois qui ont subi le martyre et sont saintes aussi!.Avec un prénom pareil, comme dirait l'autre, "Que du bohneur..Tout à fait Thierry"Et bien non, attendez vous au pire..comme d'hab!

Je vais garder celle qui est restée comme "Sainte Félicité de Rome.."
   Au II ème siècle de notre ére, Félicité, veuve encore gaillarde s'adonnait en cachette au  culte des chrétiens, et élevait ses sept fils dans sa foi et ses croyances..(là, vous me voyez venir avec ses 7 fils, mais non, c'est pas un conte pour enfants, je vous ai  mis un indice dans le titre.) Dénoncée par des voisins qui louchaient sur sa maison, son jardin, ses ânes, 
et la ménagère en argent qu'elle avait mis sur sa liste de mariage, elle est embarquée un jour avec ses garçons par la gestapo locale au commissariat du coin..Après une garde à vue aussi illégale qu'injustifiée, elle est maintenue en détention et séparée de ses enfants, embastillés aussi, malgré le jeune âge des cadets.Sommée de renoncer à Jésus l'Unique au profit des multiples dieux de l'époque,elle refuse et s'enferme dans sa foi.Martyrisée jusqu'à épuisement de ses bourreaux elle ne lâche pas le morceau et finit par expirer devant ses fils, qui, tour à tour sont torturés jusqu'à ce que mort s'ensuive..Tragique destin familial qui se répètera si souvent et pas si loin que ça dans le temps pour tous les déportés "religieux" des années noires 39/44..Et, puisque c'est dimanche, j'aimerais ce matin être très très sérieux
 parce-que j'ai entendu ce matin sur France Culture qu'en Irak, la situation et le sort réservé aux Chrétiens par des milices musulmanes ressemblent de plus en plus ce qu'ont subi les chrétiens "historiques" des premiers siècles de la part des empereurs romains..(enlévements, tortures, meutres, viols, mutilations, à quand la déportation ?)
Si le Vatican cherche des idées pour renouveler le calendrier, il peut aller faire ses courses là-bas, il en trouvera des martyrs , c'est sûr!


Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 09:14

Aujourd'hui, Saint Jean de Dieu
 Homme admirable en son temps, ce Jean là est celui qui fonda l'ordre des Frères de la Charité, qu'on appelle de nos jours l'Ordre Hopitalier de Saint Jean de Dieu, pour simplifier.
Jean de Dieu est né portugais, quelques années après le débarquement
de Christophe Colomb sur une île de l'autre côté de l'Atlantique, pas loin de la Baie des cochons.De sa famille on ne sait pas grand chose, sauf qu'ils étaient pauvres, et qu'en 1505, alors que le petit Jean avait 10 ans, ils déménagèrent  à Oropesa en Espagne.

 10 ans, me direz vous, c'est un peu jeune pour commencer une vie tumultueuse, et pourtant c'est à cet âge là que commença à se forger le caractère bien trempé de celui qui devint SJDD. Il aurait été enlevé par un inconnu qui remontait la Vologne, mais qui, étant à court de sacs poubelle et de ficelle, le garda en vie, pour le garder avec lui assez longtemps pour que ses parents l'oublient ou le croient mort.(
une autre version, que je serais prêt à croire, le fait fuguer avec un iinconnu car il aurait décidé de devenir un Saint.).
Comme il lui fallait survivre et qu'il était débrouillard, il s'embaucha quelque temps comme berger chez un riche propriértaire qui l'apprécia tant qu'il lui proposa sa fille, en plus des chèvres.Ce qu'il refusa. Puis, la compagnie des chèvres et des moutons l'ayant habitué aux odeurs fortes, il s'engagea dans l'armée comme soldat chrétien, pourfendant à tour de bras moult turcs et autres incroyants de l'autre bord pendant une autre dizaine d'années, cherchant encore sa voie vers la sainteté.A 40 Ans, cet inusable travailleur, mit à profit l'expérience acquise et les muscles qui ammaient de pair avec elle en s'installant temporairement tailleur de pierres.Enfin, il s'installa à Grenade après un passage à Gilbraltar, où il vit qu'il ne pouvait aller plus loin, d'autant plus qu'il n'avait pas encore son passeport britannique.
A Grenade,  cassant sa tirelire, il acheta un petit commerce de livres qui à l'époque étaient principalement des livres religieux..Les clients ne se bouculant pas, il eut tout le temps de contrôler la qualité des parchemins, manuscrits et autres incunables qu'il proposait à la vente en les lisant et relisant jusqu'à ce que leur quintessence l'envahisse. Et ce qui devait arriver arriva..A force de se gaver d'histoires saintes, il fit une over dose et on le retrouva courant nu dans les rues pour montrer à tous qu'il renonçait totalement aux biens de ce monde Ce qui lui valut un petit séjour à l'hospice du coin où il se rendit compte que des pauvres, y en avait et qui faisaient pas semblant !Après son séjour en ces lieux, il se mit au service des pauvres, des malades et des fous, leur donnant tout, son temps, son argent, sa vie, et fonda de nombreux hospices ou hopitaux-Dieu, mourant à 55 ans comme il l'avait souhaité : saint de l'église catholique..
Dommage..ce saint là aurait été plus utile vivant que mort..

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 09:14

Aujourd'hui, fêtons donc les Colette (s)
 
Ou comment, de sa cellule communiquer avec l'extérieur des infos primordiales et indispensables à la bonne marche de vos affaires..-Tout
d'abord, il faut être en cellule.. Colette l'était, on va y revenir...-Ensuite faut avoir des choses à faire endehors..Colette en avait à faire des choses, on va y revenir..
-Puis, faut trouver un truc pour communiquer, genre portable ou Wi-Fi, Colette ne l'avait pas, on va y revenir...- Donc faut réfléchir et se secouer la cervelle, ça, Colette ne savait pas faire, Dieu pensait pour elle..Colette est née Nicolette, suite à l'acharnement de ses vieux parents
qui voulaient à tout prix se reproduire et qui tannèrent Dieu jusqu'à ce qu'il leur
donne un rejeton. Qu'a-t-il cèdé? Un ovule, un spermatozoïde, ou les deux à la fois, ou changé juste le facteurpour un plus jeune? On ne le sait, mais, après tant et tant d'essais in vivo, Marguerite Boellet met au monde à l'âge de soixante balais une jolie petite fille de 3.95 livres..( Un vrai lapin chez le boucher!).  Et, comme ce treize janvier 1381, la Saint Nicolas était encore dans les mémoires, vu que c'est lui que les parents avaient beaucoup  prié, on l'appela Nicolette..Trop long pour en faire un nom de scène, y dirent à la "star ac" alors, ce fut décidé : ce serait Colette pour la vie!
   Voilà donc Colette en route pour la vie, avec ses vieux parents..qui ne durèrent plus très longtemps, hélas..Pas moyen de jouer les Tanguy avec ceux là !Elevée très pieusement, donnant son pain aux pauvres et se mortifiant quotidiennement, Sainte Colette avait eu très jeune le désir de devenir recluse pour se couper du monde, d'autant plus qu'un miracle avait transformé le chétif avorton qu'elle était en une super bimbo belle comme le jour, sans lui demander son avis, d'ailleurs, situation qu'elle eut apparement du mal à intégrer..Et, à sa volonté  de rester dans l'oeuf qui aurait sûrement intéressé ce cher Sigmund, s'ajoutaient la peur de l'extérieur et le désir de s'assurer une sécurité matérielle tout se consacrant à Dieu..   Elle fit ce qu'elle voulait quand elle eut 18 ans, changeant plusieurs fois de couvent car elle y jugeait la vie monacale trop facile pour finalement s'enfermer  au couvent des Clarisses de Corbie, en Picardie, faisant là le voeu de n'en sortir qu'à sa mort. (Une autre version la fait habiter dans une petite cabane accolée à l'église de Corbie fermée à clé de l'extérieur avec juste une ouverture grillagée pour lui permettre de recevoir eau et nourriture)  Là, est-ce à cause de la solitude de sa cellule, de l'indigence de la nourriture, de la profondeur de ses prières, que Dieu lui apparut  et lui enjoignit de remettre de l'ordre dans ses affaires terrestres, surtout chez les Fransciscains qui semblaient s'éloigner de la stricte règle des débuts de l'Ordre..La suite fut pour elle une longue suite de souffrances psychiques..Fallait sortir de l'oeuf.. Agoraphobe, elle dut se secouer fort pour aller au devant des autres transmettre
la parole de dieu et quitter le cocon pas vraiment douillet de sa cellule, mais elle ne pouvait pas désobéir..On ne désobéit pas au dieu des chrétiens !Avec l'appui du Pape Benoit 13 et pas mal de tisanes de mille-perthuis,elle finit par trouver le courage de faire la tournée des couvents pour y prêcher la bonne parole et, accessoirement fonder en passant une petite vingtaine d'établissements religieux en franchise.  Le 6 mars 1447, elle mourut à Gand et de nombreux miracles furent relevés sur sa tombe et au long de son périple..Colette est souvent représentée avec une poule, elle qui n'avait rien désiré de plus de la vie que de jamais sortir de sa coquille.. Et bien, c'est raté, ma poule!

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté