Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 09:14

 Aujourd'hui, sainte Olivia

 Nous voici, avec cette sainte, patronne de Palerme avec trois de ses commères, de retour au soleil de la méditerranée..Olivia était  une magnifique Sicilienne aux yeux noirs teintés pailletés d'or,les cheveux de jais longs comme un torrent de désir, la taille fine et les chevilles comme celles du cabri nouveau né. Naturiste avant l'heure, elle aimait se promener seule et nue comme un capelli al dente que l'on attrape du bout de la fourchette tout en haut de l'eau frémissante du repas de midi sous les Oliviers des vastes propriétés de son père, don Patillo..Fallait que je le place pendant que c'est encore chaud :Nous avons  hier ou avant hier perdu Don Patillo, ce cher saint homme qui voulait bien manger -et nous faire manger- des pâtes..oui, mais des panzani ! Cet acteur qui mimait pour le plaisir de nos papilles l'autre Don, le Camillo qui se mettait des bourres avec le coco de la mairie..Les voilà tous deux morts et enterrés..J'espère qu'il retrouveront là-haut sainte Olivia qui m'a permis de les retrouver un dernière fois..Olivia, j'y reviens, ce sera rapide pour elle..Enlevée par des arabes tunisiens lors d'une rafle sur les côtes de Sicile, elle réussit à leur démonter qu'elle n'était bonne à rien à part prier le bon Dieu, celui des chrétiens, même pas le leur. Aussi, bien  qu'ils eussent rêvé pour elle d'un autre avenir  plein de câlins et de danses du ventre, ils la virèrent de leur trek et l'envoyèrent derechef au fin fond
de la montagne, prenant le soin de lui donner une concession perpétuelle sur une caverne à ours datant du quaternaire.Là, elle fit merveille dans son poste..
Bien que déplacée plus ou moins contre son gré, elle apprécia sa promo et,
comme elle avait gardé l'habitude de se balader nue, elle eut bientôt des voisins
de grotte qui appréciaient son sens du marketing direct. L'histoire nous dit qu'alors, elle se mit à guérir des maladies extraordinairement incurables, entraînant par reconnaissance, de multiples conversions  musulmanes au dieu des chrétiens..Ce qui ne plut guère, vous vous en doutez à l'ayatola (il y a des h, je sais pas où , je préfère Imam) qui la fit attraper, torturer, fouetter, saigner, etc..etc.. pour finalement la mettre au milieu d'un grand feu..Est ce son bronzage de naturiste qui lui avait tanné la peau ?
                                 Toujours est il qu'elle se révéla ininflammable..

Pour la faire mourir, il fallut lui couper la tête !
                                On n'a jamais la tâche facile avec une sainte !

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 09:14

Aujourd'hui, saint Casimir
     Enfin un saint qui ne vient pas ni d'Italie, ni de palestine, ni de ce côté là,
en bas de l'Europe, enfin, un saint qui n'est pas méditerranéen...
Non que j'aie quelque-chose contre ceux ci, pas du tout, mais j'aime bien que le calendrier nous ouvre d'autres horizons que ce bleu toujours bleu, comme le bleu de tes yeux, autre chose que la mer, qu'on voit danser le long  des golfes...., le crissement des cigales et le parfum du pastis..Saint Casimir vient du Nord... Il serait plutôt slave, si on peut dire ça des Hongrois de souche, qui sont comme les basques dont les langues auraient la particularité d'être voisines entre elles et très étrangères aux autres..Casimir, pour l'état civil est né fils du roi de pologne Casimir IV, avec du sang hongrois, polonais, autrichien, allemand, etc..dans les veines, enfin  tout ce qu'on peut trouver dans cette europe centrale qu'on ne place plus aujourd'hui au delà du mur.. A 13 ans,  vers 1471, il aurait reçu le trône du royaume de Hongrie, menacé par les Turcs qui à l'époque ne se contentaient pas  de vendre des tapis et des kebabs, mais avaient en vue l'expansion vers l'ouest de l'empire ottoman. Cependant, lâché par le pape sixte IV qui le trouvait trop tendre pour mettre la pâtée aux assassins de l'armée turque, il laissa tomber l'expédition et reprit ses études de fils de roi jusqu'à ce son père parte en vacances prolongées en lituanie, lui laissant les clés des coffres
et du royaume..C'est là que Kazimierz entama  son lent chemin vers la sainteté..
Jusque là, il avait été un chrétien hors classe, plein de bonté et de bienveillance
pour autrui, mais ces quelques années passées à la tête du royaume en l'absence
de son père révélérent en lui, l'homme de bien, le saint homme, le presque divin..
Contentant chacun, le pauvre, comme le riche, il fit l'admiration de son petit papa qui restait informé par pigeon voyageur des faits et gestes de son numéro deux..Au point que le père, parti juste pour  un audit du royaume en profita, de séminaires en conférences, pour prendre du bon temps dans les bordels de Vilnius..Tout à fait le contraire de Saint Kazi, qui, de son côté, avait décidé de rester vierge comme un oeuf de Pâques..Et il réussit, le bougre, à défendre sa chasteté en fuyant toute compagnie féminine..(
Pour les hommes, on sait pas.).
Le père revint..et voulut le marier à une jolie princesse... mais en vain..
 Kazi se consacra dès lors à la prière, à la méditation, au jeûne et aux flagellations, 
et aussi à faire le bien autour de lui.. Puis,  finalement, le bon dieu ayant hâte de l'avoir auprès de lui pour l'écouter raconter sa vie de célibataire en life,  lui fit attraper ce qu'on
 attrape quand on va pas au soleil, et qu'on reste au froid à trop respirer la poussière des vieilles bibles : la tuberculose..Crachant tripes et boyaux, il finit par en mourir, ayant auparavant eu  le temps de transporter de lui même son corps à Vilnius, où celui-ci reposerait encore.La Lituanie l'a donc choisi comme saint patron..Surtout, n'allez pas dire à un lituanien que vous avez vu à la télé un lointain descendant des barbapapas faisant une tache orange au milieu d'une troupe de musclés et qui s'appelait KAZIMIR !!

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 09:10

Aujourd'hui, Saint Guénolé

Non, je ne vais pas vous faire le coup de l'Andouille..je suis déjà chef d'escadrille,   mais juste vous conter l'extraordinaire histoire d'un des plus célèbres saints bretons..
 Etonnamment , quand on consulte les chroniques, chacun, autour de Guénolé de Landévennec (son nom de saint), est saint : sa mère, Gwenn; son père, Fragan; son prof, Budoc; sa soeur, Clervie; ses frères, Jacut et Guéthénoc, sans oublier son guide : Saint Patrick, que nous ne manquerons pas de fêter dignement dans quelque temps..D'où venait la famille de Guénolé avant de s'installer en Bretagne ?

Probablement du pays de Galles (Yerridah,! Welsh people!), ou peut -ête d'Irlande, chassés comme tant d'autres peuples plus tard par les Saxons, qui, alliés aux Angles, s'imposérent sur les îles britanniques et bien d'autres territoires commonwealthisés..

(Vous savez plus ces lesquels ..si le volant est à droite dans l'auto et si la prise électrique à l'hôtel est un truc à la con..vous y êtes, chez les saxons !)
   Ainsi, contrainte et forcée, la famille de Guénolé immigre sur le continent et s'installe en Bretagne, autour de l'an 469
et confie le petit enfant au bourdieu du coin, une bête de la pédagogie du martinet mental : Budoc. C'est près de lui qu'il grandit pieusement, formant son corps aux plaisirs du monde terrestre et son âme aux délices de la religion chrétienne.  Mais, en mourant, 15 ans plus tard, saint Patrick, craignant de se retrouver seul au paradis des brasseurs de cervoise, lui tint à peu près ce discours en lui apparaissant en songe, une nuit d'été : 

 "Oh, bonjour, frère Guénolé,

   Mon Guénolé..

      Mon Woody,

        Que vous me semblez fort,

         Que vous me semblez sage,

          Si d'aventure, l'ennui vous mine,

           Creusez la terre et taillez des rochers,

            Et pour moi, sur votre terre,

              Bâtissez un beau monastère !

Aussitôt dit, aussi fait,.
   Aidé de 11 compagnons, Guénolé bâtit bientôt le monastère au fond de la rade de Brest. Puis, s'apercevant qu'il est dans une zone inondable et que Dieu n'assurre pas ce risque là, il traverse la mer à pied sec, comme le fit le grand Moïse des écritures, retenant l'eau de la rade, et sur la rive opposée, construit ce qui est aujourd'hui, l'abbaye de Landévennec quelques pieds au dessus du niveau des précédents bâtiments.  Là, il vécut au sec encore pas mal d'années, rendant service à ses concitoyens par des miracles, notamment, celui où il reprit dans le ventre d'un jars qui les avait mangés, les yeux de sa soeur et les lui regreffa illico presto et sans l'avoir jamais fait auparavant..   Autre chose, comme la ville de Luxeuil réputée pour lutter la stérilité féminine avec son établissement thermal, et ses militaires de la BA 116, Saint Guénolé et ses moines firent merveille dans ce domaine, au point qu'il est conseillé encore aujourd'hui de l'invoquer en cas de problème, et de se frotter le ventre (!) avec une statuette du saint, pour enfin mettre le petit Jésus dans la crèche...
                Mais, si ça marche pas, on reste comme une andouille..

 

 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 09:05

Aujourd'hui, Saint Charles de Flandre
Les saints du jour (mardi 02 mars)Non, j'ai pas mis de S à Flandre, ça vous dérange tant que ça, les gens du nord ?
vous n'allez pas nous en faire un film, ou alors, on s'y met à la vidéo,nous les Sudistes , lorrains, francs-comtois, marseillais, constantinois,boers, manchots empereurs..(je m'arrête là, je suis au bout du monde..).Ah bon, il est fait votre film, depuis pas de temps.".bienvenue chez les Chtis" (tm)..ok, je m'incline..
Comme je me serais incliné devant Charles de Flandre, fils de Knut le zout,
 roi du Danemark  que l'on transforma pour son plus grand malheur en salami,
un jour funeste de 1086.Charles, orphelin de père eut beaucoup de tontons dont l'un l'emmena,après les brumes du nord, au soleil de la palestine pour pourfendre
du sarazzin pendant une croisade épique qui lui valut le surnom de Charles l'embrumé.Là, il  connut un baudoin (le numéro 6)n qui l'adopta comme
grand frère et lui le garda près de lui. Revenu en métropole, il prit une épouse dans son coin, du côté d'Amiens et, après moult combats pour se façonner un fief qui ressemble à quelque chose, le voilà comte pour de bon avec assez de propriétés pour remplir les archives de son notaire.C'est là que sa vie bascule :Est ce la vie maritale qu'i l'ennuyait, le souvenir des belles sarrazines qu'il troussait avec ses potes qui le travaillait,  les soirées  "danse du ventreet alcool de figue" qui faisaient cruellement défaut, toujours est il queCharles de Flandre se mit à ressembler à Jésus de Nazareth..Et, comme Jésus, sa plus grande préoccupation fut le prosélitysme chrétien, la bonté partagée, le secours aux pauvres et l'amour de la vierge..A tel point qu'en 1126/27, l'hiver qui fut  plus terrible que celui de 2009/10,
 le vit faire main basse sur les réserves des riches de son comté
pour en faire don aux pavres..    Faut dire qu'il avait compris qu'un pauvre en vie ça peut rapporter gros..Y a qu'à voir le nombre d'organisations humanitaires qui prolifèrent aujourd'hui. Sûr que là dessus, le Charles c'était un précurseur..(un de plus) Mais surtout, les serfs, y cultivaient ses terres à l'oeil..
c'est pas cadeau, ça ??Donc, voilà notre Charles qui nourrit la populace en piquant le blé des riches..comme Robin Hood!! Et ça leur plaît guère, aux riches !!
et comme ça leur plaît guère, aux riches, ils le zigouillent le 2 mars 1127et comme ça leur plaît  aux pauvres, ils le bénissent et en font un saint :Saint Charles de Flandre..béatifié en 1883..(fallait qu'on enquête!)
Voilà son histoire..

C'est tout..

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS - dans Vie des Saints
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 09:10

   Aujourd'hui Saint AUBIN

En 511, quand le roi Clovis meurt de sa belle mort, et laisse le royaume à ses quatre fils , Albin (ou aubin), a déjà 41 ans..Breton d'origine, il est alors abbé du monastère de Tincillac, lieu aujourd'hui inconnu ou alors connu sous un autre nom.. Plein de ressources, Aubin fait des miracles, notamment en guérissant des possédés, doux nom dont on affublait à l'époque les fatigués de la tête qui aujourd'hui remplissent les H P et remplissent les poches des psykoteursde toutes sortes....
On lui attribue même une résurrection.. Celle d'un jeune homme complètement mort  (certificat d'huisser fourni sur demande) qu'il remit en état de fonctionner juste en lui imposant les mains..Que la force soit avec lui !! Aussi fort que lui, il n'y en n'a pas beaucoup !! Mais il n'était pas que gentil, le bel Albin.. Il fut capable de faire mourir -En collaboration directe avec Dieu-, un méchant gardien de prison pas chrétien du tout  qui détenait contre son gré un innocent et lui faisait subir maints et maints mauvais traitements..Aussi, après cet exploit, bien des malfrats, loubards, tortionnaires et autres fripouilles s'écartaient du chemin du saint homme en murmurant entre leurs chicots noircis : " Gaffe, v'la Aubin, ..danger !"
 Paroles prémonitoires, ou comptes rendus déformés des évènements au roi Childebert, celui qui avait une super limousine à 6 boeufs pour aller au salon de l'agriculture, mode de  transport plutôt lent mais bien pratique pour arriver en retard..de quelques semaines, comme un certain N.S. qui n'en n'a pas
 encore trouvé le chemin,  toujours est-il que Aubin est tiré de son monastère en 529 et on lui confie la paroisse d'Angers et l'échevèché qui va avec..Il  restera en fonctions jusqu'en 550, date de son passage dans le royaume de Dieu dont il revint toutefois, à cheval sur une monture ailée et toute resplendissante, l'épée à la main pour mettre en déroute les Vikings qui assiègeaient Guérande, en 919..
Comme dit l'autre, voilà un retour qui ne manque pas de sel!



RETOUR à EUDOCIE 

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS (clique sur la photo) - dans Vie des Saints
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 10:10

Aujourd'hui, Saint Romain..

Et, même si c'est plus les soldes,grosse promo, deux saints pour le prix d'un..Je vais vous expliquer : Romain était un rude montagnard que rien n'arrêtait sauf de temps en temps une petite cuite à la gnôle..Originaire des contreforts sud du Jura comme son frère Lupicin, il avait reçu une formation religieuse si efficace qu'il décida un jour d'en faire son métier. Quittant ses copains du monastère d'Annay, il partit plein Nord dans la Jura plissé et marcha de combe en crêt, de reculées en anticlinaux, négligeant toutefois de s'intéresser au paysage, car il était poursuivi par une horde de loups affamés (dans les bonnes histrouires, ils sont toujours affamés, les loups!)..(Vous comprenez mieux pourquoi il traçait la route avec autant de célérité!) . A bout de souffle, il tomba truffe à truffe avec le Sapin Président de l'époque qui n'était pas encore dans la forêt de Chaux, et grimpant aux premières branches, il attendit sagement pendant six jours que les loups décampent..  Le conifère fut sa première demeure et son garde manger, car, comme il n'avait qu'un appétit d'écureuil, les graines du sapin lui suffisaient et il en tirait assez d'énergie pour prier et méditer sur la condition humaine. Mais un jour, à force de l'entendre tous les jours à la télé, il céda au démon des légumes frais avec sa rengaine sur les 5 fruits et légumes par jour. Défrichant assez de terres pour y installer une hacienda, il entreprit de les cultiver et vécut comme ça, tranquille comme baptiste, seul comme Jonas et pauvre commme Job, mais en pleine santé..Puis, un jour, son frère, enfin débarrassé de sa femme qu'il avait épousée dans un moment de faiblesse, et qui venait de mourir d'avoir avalé de travers un bombyx trop gros, son frère donc, le Lupicin, vint le rejoindre..Leur solitude, bien que partagée à deux, restait très profonde et à l'image de celle de ces vieux couples qui cohabitent depuis trop longtemps.. Romain était doux et serviable, Lupicin, un vrai con, brutal et acariâtre, mais ils se comprenaient et leurs différences nouées ensemble dans le même but : servir le seigneur, s'estompaient et galvanisaient le couple. Ils vécurent ainsi, cahin, caha quelques années..Puis, plus tard encore, le petit lopin de terre mis en valeur par les deux frères attira l'attention, et ils furent bientôt rejoints par des hommes désireux de vivre là,
avec eux, sur cette terre bénie de Dieu..
(Entre nous, c'est pas dans les forêts autour de Saint Claude que je serais allé..surtout entre octobre et avril!).Ce fut le début d'une belle aventure religieuse qui se termina par la canonisation des deux frères, qui ont laissé à la postérité la ville de Saint Claude, et le petit village de Saint Lupicin qui a la particularité d'avoir l'indicatif téléphonique de l'Ain tout en étant dans le Jura  et un vieil hôtel où habite mon pote Michel, celui de la Frat de Saint Claude..      
Vous  y avez oublié ?
                       Allez y voir là..

http://sullius.over-blog.com/article-15-fevrier-le-klode-44964939.html

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS (clique sur la photo) - dans Vie des Saints
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 07:30

Aujourd'hui, saint Nestor de Pamphylie
C'est où la Pamphylie, déjà..Vous allez me dire..j'en sais rien.. et c'est déjà pas mal.
Ce serait l'ancien nom d'une province de l'actuelle Turquie, du temps où les Romains occupaient tout le pourtour méditerranéen, autour de 250 après Jc..On va donc encore se retrouver dans cet orient  là avec saint Nestor..Nestor, prénom du coin, comme Yves en Bretagne ou  Boris en Russie, nous envoie tout d'abord à la Guerre De Troie dans ce bout de la Turquie où Achille découvrit son talon et où l'on eu droit à la découverte du premier transport de troupes à conduite extérieure..Oui, la carroserie était en bois et fallait une échelle pour y monter, mais tout de même, y avait 4 roues et de la place pour une vingtaine de soldats..
Allez, je vous aide..De loin on aurait dit un cheval..ça y est, vous êtes..(Si vous passez par Bâle, en Suisse, cherchez le Kunst Museum,( le musée des beaux Arts)..En face, de l'autre coté de l'avenue -attention aux trams-,il y a un autre musée qui présente les fruits de l'ingéniosité humaine..
Et devant le bâtiment..un immense cheval en bois avec 4 roulettes, un timon et une petite porte..)
Voir ça en Suisse m'avait plus surpris que les nombreux tableaux de l'expo  Van Gog, l'été dernier..
Je reviens à Troie.. Troie, c'est le Cheval, Hélène et Achille,mais c'est aussi Nestor, le très très vieux combattant auquel Apollon avait donné trois vies de suite..Nestor dans la légende, part avec 90 navires pour soutenir son pote Mélénas..... Il revint de la guerre en pleine forme etles poches pleines d'or  d'esclaves..Est ce lui qui eut l'idée du cheval, fausse idole faussement abandonnée sur la plage  à des Dieux hypothétiques comme un coquillage à la fin de l'été  pour berner les Troyens..
Personne ne le sait vraiment..Ah, si les Troyens, à l'image de notre saint Nestor qui vivait au IIIème siècle, avaient été chrétiens comme lui, ils ne seraient pas tombés dans le panneau de la fausse idole... Bien faits pour eux..A l'inverse, si les Grecs avaient été chrétiens, le coup de la croix géante et vide (ou presque) n'aurait sûrement pas pris..Y a qu'à Colombey- les- deux églises que ça attire le touriste, la croix monumentale !Du temps de son vivant, Nestor était en effet un sacré chrétien,puisqu'il
 était même l'évêque de Magydos..Et, quand sous le gouverneur Dece, les persécutions
anti-chrétiennes éclatèrent, il fut supplicié et mourut, comme Jésus, sur une croix de bois. Ce qui fit sa gloire. Depuis, Nestor, évêque de Magydos est appelé Saint Nestor

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS (clique sur la photo) - dans Vie des Saints
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 09:31

Aujourd'hui c'est la saint Roméo
 Pour la petite histoire, Roméo est mort vers 1380 de  la peste.  La noire ou la bubonique, on n'en sait rien..toujours est il qu'il n'était pas beau à voir dans ces derniers instants, le Roméo !! Ah, on est loin de Sheakespaere avec celui là..D'autant qu'il n'y avait pas droit aux juliettes, vu qu'il était moine catholique..Pas plus aux ginettes, aux brigittes, aux sophies, etc..etc..Donc ,ce roméo meurt de la peste avant de passer l'an 1400.Il meurt en Italie, loin de chez lui car il avait décidé d'aller visiter la palestine avec son pote Avertin, religieux comme lui au monastère de Limoges.ça se faisait bien à l'époque ces petits pélerinages de 2/3 ans aller retour avec juste un bâton et un baluchon, mais ça allait moins vite qu'un airbus, c'est sûr. Roméo et Avertin sont donc sur le chemin de Jérusalem quand la peste, lancée à leurs trousses, les rattrape en toscane, pas loin de Lucques..Ce qui est étonnant dans cette histoire, c'est que d'après sa légende, Roméo eut droit à des funérailles extraordinaires alors que les pesteux, on s'en débarrassait plutôt vite, de préférence sur un grand feu si on pouvait..Mais une histoire est une histoire..Et si Sheakespeare avait appelé son sentimental héros "Georges" ou "Albert", on n'en causerait pas de ce roméo devenu, à force de l'entendre chanter sous les fenêtres de sa juliette, un nom plus que commun,
 synonyme de  "beau dragueur" dans nos campagnes..
mais je n'en dirai pas plus..gardons le mythe intact..

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS (clique sur la photo) - dans Vie des Saints
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 13:16

Aujourd'hui, saint Modeste
Vous allez voir, Vous allez vous dire comme moi ce matin quand je suis sorti de ma banque..
Ferait mieux de s'appeler Riche (comme son tailleur), le modeste Sullius !Parceque j'ai bien vu que la BNP, malgré ses milliards d'euros de bénefs, elle ne sait taper que sur les mêmes et pour prêter les sous des autres,
 elle y regarde à deux fois.. pour en garder un peu pour ses traders, sans doute.. Plus grave encore, comme un centime est un centime, elle a passé le prix du virement de 1 euro à 1.05..(regardez votre relevé, les BNpistes!)
 et te facture 4.55 l'envoi d'un chèquier + 1.50 de frais de traitement..(Il est payé l'imprimeur !!), même si tu dis que tu préfères aller au guichet dfaire la causette à Sylviane.
. C'est pas beaucoup me direz vous, pour une fois qu'une banque a décidé d'être modeste !! Alors, maintanant multipliez le nombre de virements quotidiens passés dans toutes les agences BNP de la planète, et vous verrez, à la fin de l'année,ça fera pas loin d'un modeste milliard.Pour les clients fidèles et bien trop c.., pardon, modestes, y aura même pas un stylo publicitaire pour les étrennes..
 Il me revient ici un proverbe : "les petits ruisseaux font les grandes rivières", et encore..c'est l'eau qui dort qui tue", à la BNP, on peut dire qu'ils ont de la culture, ils les savent par coeur et les appliquent au poil tous les dictons de la ' sagessses populaire! (ça c'est un autre réseau, mais ça doit être idem !)..
 Notre saint Modeste doit d'en retourner dans sa tombe..
D'après ce qu'on sait de lui, il fut un des patriarches de l'Eglise Bysantine de Jérusalem autour des années 630,
et fit remettre en état tous les lieux de culte que le passage des Perses avait mis bas quand, s'abattant sur la Palestine comme un ouragan sur la principauté au drapeau grenadine et bière, ils en avaient chassé les Chrétiens qui n'avaient pas eu  fort malheureusement le temps de planquer la croix de Jésus....
 Quand à leur tour les Perses prirent la pâtée et s'en retournèrent chez eux,
où ils attendirent presque modestement la venue de Georges Bush père, les Chrétiens de Palestine
 retrouvèrent et remirent à notre
Modeste la dite croix "de la Cruxifiction" , qui, bien que cachée,
enterrée, emportée, trimballée de Gaza à Beyrouth lui donna un rayonnement international
 qui ne dura pas longtemps car il mourut peu de temps après..
Faisait déjà pas bon être chrétien dans certains coins de cet orient là !..
 Il serait enterré au Mont des Oliviers dans la ville sainte des monothéistes judéomusulmochrétiens,
avec les autres patriarches de Jérusalem.. 
Moi, ce qui m'intrigue dans tout ça, c'est qu'un prénom aussi moche puisse cacher
un tel trésor de modération et d'absence d'orgueil.
.à tel point que c'en est devenu un adjectif..ou alors c'est l'inverse ??
 Vous me direz si vous savez ?
Allez... salut aux BNPistes, aux Patriarches et aux modestes Modeste (s). .

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS (clique sur la photo) - dans Vie des Saints
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 14:02

Aujourd'hui  Saint Lazare
Le 23 février c'est la saint lazare, celui que ressucita Jésus en son temps..
C'était même son copain, ils partaient ensemble danser la bourrée palestinienne
 avec Marthe et Marie dans la rue de la soif à Jérusalem..
Faut dire qu'ils habitaient la cambrousse, un tout petit bled près de Bétléhem, qui s'appelait Béthanie..Village qui a donné son nom à une cave d'Arbois et à une Cuvée de Chardonnay qui sent le foin fraîchement séché..ou le regain pour ceux qui savent ce que c'est que cette repousse que l'on coupe fin aoùt, début septembre et qui donne un fourrage tout fin, si doux et si odorant que c'est un plaisir de dormir dessus, là haut sous les tuiles..On le gardait pour les "bonnes" vaches" dans nos campagnes, pas pour les vaches "taries", celles qui allaient vêler au printemps..
Revenons à ce pote de Jésus..
Profitant de l'absence de celui-ci parti faire du bar-foot ou du surf sur le lac de Tibériade, voilà ty pas que Lazare mourut ..Subitement.
Peut-être d'une rupture d'anévrisme, vu qu'il avait dans les 30/35 ans, comme Jésus..
A moins qu'ils ne soient mis d'accord les deux, sachant qu'un dernier petit coup de pub pour le bon Dieu avant le Grand Départ de Jésus ne pouvait pas faire de mal à la cause..Oui, je sais, aujourd'hui, on dit "Marketing"..Mais j'en ai marre des anglicismes..Donc, Lazare meurt en l'absence de son pote..ça fait déjà pas mal d'heures qu'on l'a mis au tombeau quand Jésus revient par là, puisque c'est son destin de finir percé de partout dans le canton de jérusalem..Pleurant toutes les larmes de son corps, Jésus se fait conduire au tombeau et commence à l'engueuler d'être parti en avance et de laisser seuls tous ses potes du quartier..
 C'était tellement injuste, vu qu'il ne l'avait pas choisi, que Lazare, sur un coup de colère sortit de son tombeau, et, après quelques reproches bien sentis, finit par emmêler sa barbe avec celle de Jésus ( barbes qu'ils  avaient tous deux  fort longues bien qu'encore juvéniles) dans un embrassement aussi frénétique que fraternel..
 Depuis ce temps là, Lazare a une cote d'enfer chez les chrétiens..Il a fait mieux que Paco Rabanne, mieux que Raêl, mieux que Spielberg..il est revenu du pays des morts..
Si ça vous dit de l'invoquer, comme la mandragore ou le ginseng, et la pierre philosophale, il est capable de tout guérir.. suffit d'avoir la bonne méthode (de préférence, la Coué), car son nom traduit de l' hébreu signifierait à peu près ceci :
Dieu a Secouru..Et s'il l'a fait pourquoi il recommencerait pas..il suffit de croire..
y a pas de raisons..tiens donc !!

Repost 0
Yves VINOT SULLIUS (clique sur la photo) - dans Vie des Saints
commenter cet article

Profil

  • SULLIUS
  •   Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs....

        ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté
  • Peintre expressionniste régional qui ne demande qu'à devenir national avec un petit coup de main des amateurs.... ATELIER et GALERIE dans un petit village de la verte Haute saône, en Franche-comté